Insatisfaction, démotivation, pression, faible rémunération sont autant de raisons qui vous poussent à remettre en cause votre situation professionnelle actuelle. Quand les conséquences affectent la vie, voire la santé, il est peut-être temps de songer à changer de travail. Cette décision n’est pas toujours évidente à prendre, surtout dans la conjoncture économique actuelle. Il est facile de se perdre ou de se décider à la hâte. Ces conseils pratiques permettent de se retrouver et de bien avancer.

Les bonnes raisons de changer de travail

Toutes les raisons sont relativement bonnes ou mauvaises pour changer de travail. Concrètement, il ne s’agit pas de décider d’un instant à l’autre de quitter son poste. L’essentiel est d’abord de prendre le temps d’y réfléchir, d’effectuer un travail d’introspection et de mieux se connaître. Déjà, si vous songez « penser à faire autre chose », c’est qu’il faut déterminer pourquoi cette idée vous traverse.

Changer de travail pour gagner plus

Par définition, un travail signifie exécuter une tâche et recevoir une rémunération en retour. Toutefois, il ne suffit pas d’être rétribué, encore faut-il déterminer si le salaire est suffisant. Ce détail dépend de plusieurs paramètres : équilibre entre missions et rémunération, besoins vitaux et revenus, etc.

Dès que vous prenez conscience que vous n’êtes pas payé selon vos efforts, vous songez parfois à changer de travail. Vous n’avez pas forcément tort (ni raison d’ailleurs) puisque gagner plus implique d’autres conséquences. Effectivement, vous serez peut-être moins disponible pour vos loisirs et votre famille, et consacrerez plus de temps à votre travail.

Penser à changer de travail pour gagner davantage signifie aussi que vous aurez peut-être plus de responsabilités ou de tâches à exécuter.

En résumé, cette raison n’est pas toujours suffisante pour certains, mais l’est entièrement pour d’autres. L’objectif est donc d’identifier vos valeurs et vos aspirations et à quel prix vous les souhaitez.

Mon environnement de travail ne me convient plus

L’épanouissement au travail repose sur bien d’éléments, comme les relations professionnelles. Des tensions ou une ambiance toxique peuvent altérer de manière considérable votre motivation. Un problème de management est également à l’origine d’une démotivation professionnelle.

Quand les conditions de travail ne s’accordent plus avec vos besoins, vous perdez tout plaisir à vous rendre au bureau. Néanmoins, il convient de se poser des questions sur les causes des tensions, des relations toxiques et des démotivations.

Vous devez ainsi réfléchir sur vos contributions dans cet environnement. Changer de travail sans prendre connaissance de ses comportements est tout simplement inutile. Vous retrouverez le même environnement, le même épuisement, puisque c’est votre part de responsabilité qui n’a pas été assumée.

Je ne me sens pas en phase avec mon travail

Vous avez fait le point sur votre salaire et votre environnement, mais ressentez toujours le besoin de changer de travail. Il s’agit à ce stade de pousser la réflexion encore plus loin, en plongeant profondément en vous.

Faites un inventaire de vos habitudes au travail pour détecter les anomalies. Si vous prenez beaucoup de pauses, craignez le lundi matin, vous demandez pourquoi vous travaillez, c’est la perte de sens. Vous n’éprouvez plus non seulement le plaisir du métier, mais surtout les raisons pour lesquelles vous le faites. Lorsque vous répétez le même discours sans conviction, et que vous aspirez même de la pitié à votre interlocuteur, c’est pire. Vous vous ennuyez certainement et exposez à du stress inutilement.

Il arrive également que votre travail vous ait passionné auparavant. Toutefois, avec le temps, vous avez changé et vos aspirations avec. Vous ne vous sentez plus en phase avec votre métier et songez à vous reconvertir. Quand vos priorités changent et que vos besoins diffèrent, exercer une autre profession peut se présenter comme l’unique alternative.

Changer de travail ou changer de métier ?

Vous avez approximativement identifié les raisons de vos sentiments d’insatisfaction. Vous avez également compris ce que vous souhaitez ou n’êtes plus résolu à faire. Il faut maintenant savoir si c’est le travail ou l’entreprise qui vous démotive ou directement le métier en soi.

Explorer les possibilités dans votre entreprise

Les motifs de votre découragement peuvent trouver leur origine dans les comportements ou votre manière de les prendre. Changer de travail n’apparaît donc pas comme la solution idéale. Repérer les changements nécessaires peut suffire à retrouver la motivation initiale. Apportez des améliorations en vous et proposez des idées à vos collègues ou à votre supérieur, par exemple. Essayez d’explorer toutes les possibilités en mettant en marche le changement au bureau. Si vous réalisez que vos actions ne sont qu’une goutte dans la mer, prenez une décision.

Chercher de nouvelles opportunités d’emploi

Votre analyse personnelle vous a fait comprendre que vous appréciez votre métier, mais le cadre actuel vous déplaît. L’option est donc de consulter les annonces pour trouver le même poste ailleurs. Cette alternative n’est intéressante que si vous êtes certain de comprendre les motifs de votre départ de votre ancien bureau.

Avant de franchir ce pas, pensez à booster votre CV et à connaître votre situation actuelle. À ce niveau, un bilan de compétences ou l’accompagnement d’un coach professionnel peut vous aider. Les séances et les conseils vous soutiendront pour tracer la trajectoire de votre projet si vous voulez changer de travail.

La reconversion professionnelle

La reconversion professionnelle ne consiste pas à changer de travail, mais radicalement de métier. Autrement dit, vous quittez votre secteur actuel pour vous lancer dans un autre. Souvent, vous devez acquérir de nouvelles compétences. Lors des entretiens du bilan, vous pouvez déjà connaître les pistes de formation possibles.

Vous avez également besoin d’identifier les solutions de financement. Cette étape requiert encore plus de questionnements et de préparations. Faites-vous accompagner par un professionnel si vous en ressentez le besoin.

Apprivoiser un autre métier, même s’il relève de vos rêves d’enfant, nécessite du temps, de l’argent et de la formation. Néanmoins, à ce stade, vous êtes sûr d’exercer enfin un travail en accord avec vos valeurs et vos aspirations.