Dernièrement, vous n’avez plus le moral et vous constatez une baisse de production. Vous n’avez plus aucune envie de venir au travail ni d’exécuter les tâches que l’on vous confie. Par ailleurs, l’idée de quitter votre emploi vous traverse souvent l’esprit. Voilà autant de signes de démotivation au travail. Cette situation peut se présenter pour plusieurs raisons et les conséquences sont nombreuses, aussi bien pour vous que pour l’entreprise. Quoi qu’il en soit, il importe de réagir. Découvrez comment.

Identifiez les causes de votre démotivation

La démotivation au travail s’explique par plusieurs facteurs. Les principaux étant une mauvaise ambiance de travail, des conditions de travail insatisfaisantes et le manque de reconnaissance.

Un mauvais environnement de travail

Les relations que vous entretenez avec les membres de votre équipe jouent énormément sur votre motivation. Lorsque ces relations sont tendues ou carrément inexistantes, le sentiment d’appartenance à l’entreprise fait défaut. Résultat : vous ne ressentez pas l’envie de vous impliquer.

Un mauvais environnement de travail peut aussi se traduire par un climat de pression ou de stress. À cela s’ajoutent les problèmes de communication avec la hiérarchie.

L’absence de mise en valeur de vos performances

La démotivation au travail peut être due à un manque de reconnaissance. Si vous sentez que le travail que vous effectuez n’est pas apprécié à sa juste valeur, il est tout à fait normal que votre moral soit impacté.

Des talents inexploités

C’est un fait. Les personnes qui ont l’opportunité d’exploiter leurs compétences au quotidien sont épanouies. Elles sont de ce fait motivées et productives. Vous devez alors vous demander si les tâches qui vous incombent correspondent à vos compétences. Si ce n’est pas le cas, il est fort probable que vous n’occupez pas le bon poste. Difficile dans ces conditions de trouver un sens à votre travail.

Des conditions de travail insatisfaisantes ou inadaptées

Des conditions de travail contraignantes, qui empêchent de concilier vie privée et vie professionnelle, peuvent être à l’origine d’une démotivation au travail. Une charge de travail exagérée et des heures supplémentaires répétitives peuvent également plomber le moral.

Par ailleurs, il se peut que vous ne disposiez pas des moyens nécessaires pour atteindre les objectifs fixés. Ou peut-être que vous jugez votre rémunération insuffisante. Faites le point sur ce qui vous démotive au travail pour pouvoir en discuter avec votre supérieur hiérarchique.

Un cadre de travail inapproprié

Votre espace de travail est censé vous inspirer. Ainsi, vous devez vous poser les questions suivantes. Êtes-vous à l’aise sur votre siège ? Les outils informatiques dont vous disposez sont-ils performants ? Les rangements sont-ils fonctionnels ? On n’y prête pas toujours attention et pourtant ces petits détails influent grandement sur la motivation au travail.

Faites votre diagnostic vous-même ou avec un coach

La clé pour surmonter la démotivation au travail est de comprendre la véritable source de votre problème. Cela aidera votre manager à mettre en place un programme adéquat afin de vous aider. Pour cela, vous pouvez recourir à un coaching professionnel ou effectuer un autodiagnostic.

Une auto prospection

Rien de mieux que de travailler sur soi pour rebooster son énergie et retrouver le moral. Vous êtes le seul à pouvoir identifier la cause réelle de votre démotivation au travail.

Prenez un peu de recul et demandez-vous ce qui vous a poussé à choisir votre métier. Pourquoi avez-vous intégré l’entreprise ? Depuis quand éprouvez-vous ce sentiment de désintérêt vis-à-vis de votre fonction ? Quel a été l’élément déclencheur ?Méditez également sur vos tâches quotidiennes. Avez-vous eu l’occasion d’exploiter et de montrer vos réelles compétences ?

Prenez le temps de comprendre le fond du problème en faisant un bilan de la situation actuelle. Lors de cette réflexion, vous pourrez être surpris par des découvertes inopinées. Une compétence cachée, un problème que vous n’avez pas considéré comme essentiel mais qui a toute son importance… Tout cela vous permettra de répondre à une question essentielle : voulez-vous rester dans l’entreprise ?

Un coaching

Vous êtes en droit de demander à votre manager l’assistance d’un coach. Par ailleurs, ce dernier devrait vous le proposer à partir du moment où il constate une baisse de moral. Un coach appréhende la situation d’une manière objective. Il n’est ni de votre côté ni du côté de votre manager. Sa mission est d’étudier et d’analyser la source de votre démotivation au travail et de proposer des solutions.

Ce professionnel pourra également vous proposer des séances de motivational talk. L’objectif étant de vous remotiver et de vous aider à gérer votre stress. Aussi, n’hésitez pas à vous confier à lui.

Réagissez et faites évoluer votre situation

Des actions doivent être entreprises avant que la situation ne devienne problématique. En effet, sur le long terme, cela aura un impact sur toute l’équipe et la productivité de l’entreprise.

Communiquez avec votre manager

Le dialogue est à privilégier. La communication fait partie des piliers de la vie en entreprise. Chaque fois que vous rencontrez un problème, parlez-en directement avec votre supérieur. En véritable leader, il saura vous écouter et vous comprendre.

La discussion doit être libre et sincère. Oubliez les reproches et les entêtements, parlez ouvertement. Il ne revient pas au manager seul de trouver la solution à votre démotivation au travail. Vous devez trouver ensemble les solutions.

N’ayez pas peur de dire ce que vous attendez réellement de votre poste et de l’entreprise. Écoutez également ce que votre manager attend de vous en retour. Si le dialogue passe bien entre vous, la solution se présentera d’elle-même.

Développez vos compétences et vos responsabilités

Pour retrouver votre motivation, vous pouvez également investir vos compétences dans d’autres projets. En relevant de nouveaux défis, vous retrouverez goût à votre vie professionnelle.

Saisissez chaque opportunité qui se présente pour développer vos compétences. La stagnation et la routine font partie des principales causes de la démotivation au travail. Entreprenez de nouveaux projets pour rythmer votre quotidien. N’hésitez pas à faire part à votre employeur de toutes vos qualifications professionnelles.