La reconversion professionnelle peut être motivée par de nombreuses raisons. La plus importante reste l’insatisfaction par rapport au salaire. Aussi, il est important de vous assurer au préalable que le métier envisagé offre de réelles opportunités en matière de rémunération. De même, vérifiez qu’il recrute régulièrement. Si vous êtes à la recherche d’un métier bien payé après une formation courte, suivez le guide.

Les métiers du web et de l’IT

L’essor technologique actuel a créé de nombreuses opportunités. L’accès aux outils numériques est devenu relativement facile. Ce qui a permis l’apparition de nouveaux métiers bien payés.

Développeur web

Si vous recherchez un métier en rapport avec le secteur du digital, le développement web constitue une bonne option. Un développeur web se charge de la création et de la maintenance de sites internet et d’applications informatiques. Le salaire d’un débutant environne les 2 400 euros par mois.

Graphiste

Travailler en tant que graphiste est envisageable pour les créatifs. Ce professionnel conçoit les affiches, les couvertures ou encore les brochures. Pour exercer ce métier, vous devez avoir un grand sens artistique et de la réactivité. Un graphiste junior est rémunéré aux alentours de 2 000 à 2 500 euros par mois.

Community manager

Des milliards d’utilisateurs à travers le monde utilisent désormais les réseaux sociaux. Avec leur émergence le poste de community manager est en plein essor. Ses missions ? Mettre en place une communauté et la fédérer dans l’objectif de promouvoir une marque. Le community manager est payé 2 000 euros environ en début de carrière.

Consultant SEO, blogueur, référenceur, etc. sont autant de métiers bien payés pour une reconversion. De plus, les formations peuvent se faire à distance. Quel que soit votre choix, certaines qualités sont essentielles pour gérer une communauté. Ce sont entre autres la curiosité et la capacité d’adaptation

Les métiers du bien-être et de la santé

Une routine de plus en plus stressante a créé un besoin des gens de se déconnecter de plus en plus grand. Ce qui est à l’origine de l’évolution du secteur bien-être et santé. Plusieurs métiers plutôt bien payés a y sont attachés.

Sophrologue

Le sophrologue fait partie des praticiens des plus demandés. Il se base sur le principe de la relaxation dynamique et active. Il permet à son patient de recouvrer un certain équilibre entre le physique et le psychique. Il agit pour cela sur le corps et l’esprit.

Un sophrologue qui exerce en libéral facture ses séances entre 45 à 60 euros. Toutefois, il faut créer un carnet de clients suffisamment fourni pour pouvoir en vivre pleinement. Au début, il est donc conseillé d’associer la sophrologie avec une autre activité.

Naturopathe

Devenir naturopathe représente une excellente opportunité pour les personnes qui cherchent un métier bien payé après une reconversion dans l’univers du bien-être. La naturopathie est avant tout une branche de la médecine douce. Contrairement à la médecine allopathique, elle agit sur la cause et non pas sur les symptômes. Un naturopathe libéral facture ses consultations entre 50 à 200 euros.

Ces deux professions ne sont pas réglementées par la loi. Cependant, il est recommandé de suivre une formation pour en maîtriser les bases. C’est aussi une opportunité pour disposer d’une légitimité professionnelle.

Certains métiers du secteur du service

Certains professionnels du secteur service sont en demande recrudescente, comme l’ascensoriste. Ceci est dû au développement des projets de construction et de verticalisation des villes, la maintenance des parcs existants, etc. Ce métier comprend notamment l’installation, la maintenance et le dépannage des ascenseurs, des escalators et de tout type de tapis roulants. En se lançant dans le métier, le débutant touche le SMIC. Au fil des ans, son salaire peut atteindre les 2 200 euros par mois.

Vous êtes en quête d’un métier bien payé après une reconversion dans le secteur du service et moins technique ? Agent d’entretien, aide à domicile, assistante maternelle ou auxiliaire de vie constituent également de bons choix.

Le métier d’agent immobilier

L’immobilier fait partie des secteurs les plus recruteurs. Les métiers qui y sont liés sont facilement accessibles aux personnes en reconversion professionnelle. Pour devenir expert en vente, location et achat immobilier, il est indispensable d’avoir un sens aigu du marketing.

Pourquoi être agent immobilier est considéré comme un métier bien payé après une reconversion ? Simplement parce que ce professionnel gagne un salaire fixe de 1 500 à 3 800 euros ainsi que des commissions. S’il réalise plusieurs transactions par mois, ses émoluments lui garantissent un revenu plutôt confortable.

Vous pouvez suivre des formations courtes sanctionnées par un BTS professions immobilières pour exercer ce métier. Vous pouvez mobiliser votre CPF ou compte personnel de formation pour y accéder.

Architecte ou décorateur d’intérieur

Vous avez un sens marqué de la créativité ? Pourquoi ne pas choisir de devenir un architecte ou décorateur d’intérieur ? Vos missions consisteront à aménager des espaces ergonomiques et esthétiques. Vous jouerez avec les mobiliers, les couleurs, les formes, la luminosité, etc.

Ce métier se pratique le plus souvent en indépendant. Votre salaire dépendra essentiellement de deux paramètres : l’ampleur du projet et votre zone de chalandise. Toutefois, un professionnel en début de carrière démarre souvent à 2 000 euros par mois.

Pour devenir architecte d’intérieur, vous devez avoir un diplôme supérieur d’arts appliqués. Il s’acquiert après une formation de quatre ans. La formation est plus courte pour devenir décorateur d’intérieur : un niveau bac+2 dans les arts appliqués.

Gestionnaire de paie ou comptable

Le secteur des ressources humaines a toujours suscité votre intérêt ? Parmi les métiers au choix qui rémunèrent bien dans ce domaine, vous avez le gestionnaire de paie. Il se charge de la comptabilité d’une entreprise et prépare les bulletins de paie. Un débutant commence généralement avec 2 000 euros de salaire brut.

Pour pratiquer ce métier, une formation de courte durée est requise. Elle dure généralement de 6 à 9 mois. Vous devez également réaliser un stage au service ressources humaines d’une entreprise ou dans un cabinet d’expertise-comptable. La formation se termine par une évaluation ainsi qu’un entretien devant un jury comptable.