Travailler dans le sport

Le sport est un domaine qui englobe de nombreuses disciplines physiques. Joueur professionnel, arbitre, entraineur, maitre-nageur ou éducateur sportif représentent une partie plus connue dans le secteur. Idéal pour la santé et le bien-être, le sport ne se limite plus dans le cadre scolaire. Plusieurs entreprises engagent des professionnels pour disposer une séance d’activités sportives, danses ou team building, aux collaborateurs. Vu la diversité de métiers, les jeunes connaissent l’engouement pour le sport et se décident de suivre des formations adéquates. Si le sport appartient dans vos centres d’intérêt, cette guide vous donne tous les nécessaires sur ce domaine.

Travailler dans le sport

Pourquoi travailler dans le sport ?

Faire carrière dans le sport commence toujours par la passion. Les jeunes qui raffolent des activités physiques et tournois sont nombreux dans les instituts de formation de sport. Naturellement, ils adorent partager leur passion avec des gens comme eux. Le sport ne se limite pas sur aux activités purement physiques. Le domaine inclut également les disciplines artistiques telles que les gymnastiques et les danses. Que vous soyez plutôt solitaire ou collectif, vous trouverez du plaisir tout en exerçant votre métier. Les carrières sportives ouvrent les portes à l’international pour ceux qui sauront se démarquer dans son équipe.

Les différents types de métiers sportifs

Un large choix de carrière s’offre aux adeptes de sports. Les débouchés sont nombreux si on n’indique que les plus courants comme coachs, entraineurs, etc. Dans l’éducation, vous aurez la possibilité de devenir professeur d’EPS, maître-nageur sauveteur ou animateur enfant. Les particuliers qui préfèrent l’équitation pourront jouir des formations de la part d’un accompagnateur de tourisme équestre ou moniteur d’équitation.

Au cœur de l’univers professionnel, les sports collectifs regroupent les joueurs professionnels et les arbitres.

Dans le sport business, les postes tels responsables marketings sportifs, vendeurs d’articles de sport, responsables sponsoring et traders sportifs séduisent les nouveaux diplômés. En intégrant ce secteur, les employés doivent être connaisseurs de tous ceux qui tournent autour du sport.

Les qualités nécessaires pour intégrer l’univers sportif

Les métiers ainsi que la formation dans le sport annoncent de nouveaux challenges. Ils exigent une bonne condition physique quelle que soit la discipline. La flexibilité et l’adaptabilité sont nécessaires vu que les professionnels se communiquent avec des publics variés. Les employés dans le sport doivent se doter d’une capacité d’écoute pour détecter les besoins des apprentis ou de son équipe. En cas d’accidents, ils témoignent d’une parfaite maitrise de soi. Pour devenir un sportif professionnel, il faut être discipliné. Au sein des clubs, les tournois collectifs tissent un véritable esprit de compétition. Dans l’encadrement, les professeurs d’EPS surtout les entraineurs nécessitent une compétence managériale. Une bonne capacité persuasive vous sera nécessaire, si le business sport constitue votre domaine de prédilection.

Quelle formation pour travailler dans le sport ?

Suivre des formations de sports après le bac s’avère une véritable ambition chez les jeunes. Les bacheliers ont tendance de choisir les domaines courants tels informatique, télécommunication, finance ou lettres à l’université. La reconversion sur les métiers sportifs se base sur la passion.

Sur le secteur du sport, les étudiants pourront suivre une formation sur l’encadrement des sportifs, en choisissant le cursus STAPS, à l’INSEP. Pour intégrer l’enseignement dans les collèges, il faut faire un brevet BAPAAT pour les 16 ans, ou le BEES pour les 18 ans. Une formation supérieure vous assure un diplôme d’État DEPSJEPS.

Pour viser un niveau supérieur dans le secteur, plus tôt business, les détenteurs de bac poursuivent trois années d’études en marketing et management du sport. Ils décrochent le Bachelor sport business à la fin du cursus.

On remarque que les formations en sport vous offrent une opportunité de percer d’autres secteurs qui recommandent un effort physique comme la police et les pompiers.

Les salaires envisageables

La rémunération des métiers dans le sport se diffère selon le poste et l’employeur. Les arbitres professionnels touchent 1 500 € / mois à 4 000  € / mois. Leur rémunération peut aller jusqu’à 12 000 € / mois s’ils sont qualifiés dans le tournoi football. Pour les éducateurs sportifs, le salaire moyenne émarge à 1 700 € / mois. Dans une entreprise, un accompagnateur de tourisme équestre et un animateur équitation gagne un SMIC.

Les postes plus indépendants se paient à chaque séance ou suivant les offres forfaitaires. Entrepreneurs sportifs de nature, le maitre-nageur et les professionnels en équitation assurent les formations chez les particuliers ainsi que dans les associations.

Le salaire d’un sportif professionnel dépend de ses compétences et réalisations dans son équipe. Il se peut que l’état lui accorde une subvention en dehors du salaire brut. Les footballeursprofessionnels  gagnent en moyenne 94 000 € / mois.  Pour les championnats internationaux, la grille salariale varie de 300 000 € / mois à 500 000 € / mois, on n’en parle plus les stars qui empochent jusqu’à 3 millions € / mois. Ayant acquis des expériences, un sportif discipliné aura probablement l’occasion de devenir un coach ou entraineur.

 

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne