Travailler à la SPA

Société renommée, la SPA vous offre l’occasion de connaitre toutes les informations nécessaires pour y postuler. Ces informations vous permettront d’avoir une idée sur le fonctionnement de la société, que ce soit son historique jusqu’aux postes disponibles et ses processus de recrutement.

Travailler à la SPA

Présentation de la SPA

La Société de Protection des animaux a été créée le 2 décembre 1845 et reconnue d’utilité publique en 1860. L’association recueille les animaux en détresse, abandonnés, perdus ou maltraités dans ses 55 refuges et 7 maisons SPA sur le territoire français. Les animaux sont pris en charge par l’équipe du site à la suite d’un abandon, d’un retrait pour maltraitance ou d’une sortie de fourrière. Les animaux sont identifiés, stérilisés, vaccinés, hébergés, soignés, éduqués et socialisés pour être proposés à l’adoption.

Elle offre l’aide nécessaire aux propriétaires démunis grâce à ses 12 dispensaires. Ces derniers permettront aux personnes à faibles ressources de faire soigner, vacciner, stériliser et identifier leur animal. La SPA intervient également contre la maltraitance animale grâce à un réseau de 700 délégués-enquêteurs bénévoles et d’inspecteurs, et poursuit en justice les personnes coupables de mauvais traitements envers les animaux. 

Grâce à l’ensemble de ses membres, la confédération permet ainsi de payer croquettes, hébergement et soins vétérinaires pour plus de 180 000 animaux par an par plus de 3 000 bénévoles locaux et réalisent 14 000 enquêtes de maltraitance par an.

Les métiers les plus courants pour travailler à la SPA

Dans le domaine de la protection des animaux, la SPA dispose de plusieurs métiers comme : le vétérinaire, l’auxiliaire vétérinaire, le maître chien, éducateur canin, l’agent animalier en refuge, le responsable de refuge et le toiletteur. 

Le vétérinaire est celui qui offre les soins nécessaires aux animaux, avec un minimum de 7 ans d’étude après le baccalauréat.  Il peut travailler en ville ou à la campagne et ses missions et animaux qu’il rencontre varient en fonction de là où il travaille. L’auxiliaire vétérinaire est le bras droit du vétérinaire. Il accueil, prend les rendez-vous, vend, est le secrétaire gestion de l’emploi du temps du vétérinaire et l’assiste aussi pendant les consultations. 

Il y a aussi le maître chien et l’éducateur canin au sein de la SPA. Le maître chien à pour rôle d’apprendre au chien d’obéir, il l’éduque et il travaille avec ce dernier pendant de nombreuses années. L’éducateur canin quant à lui se base sur le contact et communication avec un chien. Il a pour mission d’aider le maître chien à éduquer leur chien. 

Du côté des refuges, il y a l’agent animalier en refuge et le responsable de refuge. L’agent animalier est attribué à un rôle important car il nourrit, observe et surveille les animaux tout en nettoyant leur cage. Il veille également au confort et à la sécurité de tous les pensionnaires d’un refuge. Pour le responsable de refuge, il assure que tous les animaux soient en bonne santé et en parfaite sécurité grâce à ces nombreuses connaissances sur ces derniers. Il gère aussi le personnel, la gestion du refuge et réalise les tâches administratives nécessaires au bon fonctionnement du refuge.

Le toiletteur est souvent à son compte et gère son salon au quotidien. Il gère l’accueil et la fidélisation de la clientèle, brosser, laver, épiler, shampouiner, tondre les chiens. 

Comment postuler à la SPA ? 

La SPA intervient sur l’ensemble du territoire à travers son réseau de refuge et Maison SPA, de dispensaires, d’inspecteurs, de délégués enquêteurs et de sa cellule anti-trafic. Si vous souhaitez postuler à la SPA pour les offres à temps plein, temps partiel, stage ou bénévolat, il faut contacter le service Ressources humaines en précisant les références d’offre et écrire à l’adresse email : recrutementrh@la-spa.fr

Les salaires envisageables

Les salaires à la SPA dépendent du poste et d’autres critères professionnels. Le salaire d’un vétérinaire est de 29 000 à 38 000 € par an et celui de l’auxiliaire vétérinaire est entre 1300 à 1500 € par mois. Le maître chien perçoit un salaire brut annuel de 23 000 € et celui de l’éducateur canin va de 1500 à 2300 € par mois. L’agent animalier en refuge touche un salaire net de 25 000 à 38 000 € par mois et celui du responsable de refuge est de 26 650 € par an discutable selon le profil. Quant au toiletteur, son salaire moyen de 1200 à 1600 € par mois.

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne