Avez-vous choisi d’exercer un métier qui vous permet de garantir la sécurité financière et le confort matériel ? Êtes-vous en train de remettre en question ce choix ? Songez-vous à vous réorienter ? L’inconfort au travail et le manque de reconnaissance et de promotion vous découragent davantage. Vous ne souhaitez plus continuer dans la direction actuelle, mais vous ignorez quelle voie suivre. Ces conseils inspirés de la méthode ikigaï vous aideront.

Apprendre à se connaître et comprendre ses envies

Aimer son travail signifie avoir continuellement la motivation pour le faire. Si vous n’êtes plus passionné par votre métier, vous n’aurez jamais le plaisir d’exécuter vos tâches. De plus, vous manquerez de bonne volonté. Le plus inquiétant est de réaliser que votre travail accaparera jusqu’à 80 000 heures de votre existence. Dès le départ, il est donc important de savoir ce qui apporte de la joie dans votre vie. Cette démarche implique souvent de considérer sa carrière rétrospectivement.

Posez-vous quelques questions pour mieux vous connaître et de comprendre vos envies. Voulez-vous démissionner parce que vos collègues vous perturbent et que l’environnement de travail vous est inconfortable ? Pensez-vous que votre rémunération n’est pas à la hauteur de vos efforts ? Trouvez-vous que vous travaillez trop et n’avez presque plus de vie personnelle ? Tous ces éléments réunis affectent de manière considérable votre quotidien.

Au-delà de ces détails pratiques, portez également votre attention sur vos ressentis et émotions. Êtes-vous heureux de vous lever le matin pour vous rendre au travail ? Faites-vous un métier qui valorise vos talents et votre créativité ? Avez-vous le sentiment de participer à l’évolution mondiale, de rendre service et de vous sentir utile ? Pensez-vous être sur la bonne voie ou estimez-vous être à côté de votre vocation ? Si vous étiez riche, que feriez-vous de votre vie et de votre temps ? Ces questionnements sont de pistes pour orienter et trouver sa voie professionnelle facilement.

Cette étape de recherche de soi peut s’avérer frustrante. Souvent, il est difficile de mieux se connaître quand on a été longtemps exposé à des situations déplaisantes. Une introspection avec un inventaire de tout ce qui vous tient à cœur se révèle d’une importance capitale.

Faire un bilan de compétences

Établir un bilan de compétences implique de mettre à l’écrit vos compétences et vos expériences. Il s’agit d’un accompagnement personnalisé par un coach qui vous aidera à définir vos aptitudes actuelles. Les entretiens avec le professionnel de la reconversion vous permettront de déterminer votre situation, vos qualités et vos aspirations. Ils aboutiront ensuite à des propositions ou suggestions pour trouver sa voie professionnelle.

Le bilan de compétences vous concerne, quel que soit votre statut professionnel actuel. Si vous êtes salarié, vous avez parfaitement le droit de suivre et de dessiner un projet professionnel. Vous êtes demandeur d’emploi et inscrit à Pôle Emploi. ? Le bilan de compétences augmente les chances de trouver le métier de ses rêves.

Cette procédure peut s’accompagner en amont d’un test d’orientation si vous voulez. En reconversion ou à la recherche de votre carrière professionnelle, cette étape vous éclairera certainement. L’essentiel à ce stade est de recenser toutes vos qualités, vos aptitudes et vos facultés. À partir de ces informations, vous comprendrez où vous en êtes et à quoi vous devez vous préparer.

Choisir un secteur qui embauche

Il s’agit de trouver le créneau pour se renseigner sur le métier qui vous inspire. Informez-vous sur le secteur et surtout sur les recruteurs et leurs exigences. Répondez-vous au profil recherché ? Si vous vous intéressez à la création d’entreprise ou à un lancement d’un projet, votre idée est-elle en accord avec le marché ? L’objectif de cette analyse est de vous permettre de détecter les éventuelles difficultés et surtout de limiter les erreurs.

À l’ère des TIC, il est plus facile de s’informer pour trouver sa voie professionnelle. Faites des recherches sur les entreprises qui recrutent, les secteurs en pleine évolution ou les régions avec les opportunités. Pensez également à utiliser votre carnet d’adresses actuel pour demander conseil ou des orientations.

Cette phase vous incitera à faire des compromis, à évaluer les risques et à réfléchir sur les répercussions financières. Vos proches pourraient aussi vous décourager ou vous dire que le moment n’est pas opportun. Toutefois, si vous êtes bien préparé et avez respecté les étapes, ne déviez pas de votre objectif.

Se renseigner sur votre futur métier

Pour mieux vous ancrer dans votre décision, confrontez-vous à la réalité du métier envisagé. Lisez des fiches métiers, demandez des stages, inscrivez-vous à des formations professionnelles, ou recourez à la PMSMP (Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel). Contactez également les professionnels du secteur que vous souhaitez intégrer. Leurs expériences et leurs témoignages pourront vous être nécessaires.

La période de mise en situation en milieu professionnel lancée par Pôle Emploi vous sera ainsi d’une grande utilité. Vous pouvez aussi vous inscrire sur des plateformes qui proposent des périodes d’immersion. Si vous avez besoin de nouvelles compétences pour intégrer le travail, avez-vous la motivation de vous former ? La reconversion professionnelle est une grande décision avec des engagements et des investissements. Renseignez-vous sur les types de formation, les modalités et les modules. Plus vous aurez des informations, mieux vous serez préparé.

Mettre en œuvre une idée novatrice ou un projet innovant exige de tester les idées avant de les développer. Consultez des professionnels, demandez conseil à des proches, questionnez un corpus cible, etc. L’important est de savoir si votre produit/service correspond à une attente existante ou devez-vous créer le besoin.

Vous aurez ainsi l’assurance de ne pas gaspiller vos ressources. Cette étape est d’autant importante si vous songez à souscrire des crédits pour réaliser vos objectifs. Ce type de projet exige un travail personnel, outre des démarches et des questions d’ordre pratiques à poser. Si vous avez l’âme d’un entrepreneur, trouver sa voie professionnelle implique pour vous de lancer votre propre affaire. Des aides existent en ce sens pour mener à bien votre projet.