En France, 2 millions de personnes œuvrent dans le secteur de l’immobilier. Il convient parfaitement à tous les candidats à la recherche d’un métier relationnel, car c’est un marché où l’aspect humain joue un rôle capital. En pleine expansion, l’immobilier est apprécié pour sa rémunération très attractive. Souhaitez-vous travailler dans l’immobilier ? Où avez-vous envie de vous reconvertir dans ce secteur d’activité ? Voici donc les métiers bien payés et recherchés dans l’immobilier :

1. Chasseur de biens immobiliers

Le travail d’un chasseur immobilier consiste à chercher des biens correspondants aux désirs des clients. Il les conseille et les accompagne tout au long du projet d’achat immobilier et fait la prospection du parc immobilier dans la zone concernée. Il défend les intérêts de l’acquéreur. C’est un travail de service qui fait en sorte que l’expérience d’achat soit agréable.

Ce travail répond actuellement à de nombreux avantages et séduit de plus en plus de personnes. En effet, exercer ce travail contribue à une réussite concrète avec une réelle reconnaissance qu’on voit à travers le sourire aux lèvres des clients. Il permet également d’avoir amples connaissances en art, en histoire ainsi qu’en architecture.  

Aucun diplôme n’est requis pour devenir chasseur de biens immobiliers. Par contre, il est beaucoup plus préférable de suivre une formation comme un BTS Professions immobilières.

Concernant son salaire, il dépend des résultats et de l’expérience du chasseur, mais en moyenne, un chasseur immobilier touche 2 000 € en début de carrière et 4 000 € pour les plus expérimentés.

2. Négociateur immobilier

Jouant l’intermédiaire du vendeur et des acquéreurs, le négociateur est un véritable commercial. Il cherche des biens immobiliers à vendre et procède à leur promotion. Il assiste et assure par la suite la bonne réalisation de la vente.

De nombreuses personnes aspirent à exercer le métier de négociateur immobilier à cause de l’évolution rapide du secteur et qui rend le métier moins routinier. En outre, sa rémunération se révèle réellement intéressante.

 Effectivement, un négociateur immobilier gagne entre 1 666 € et  5 833 € brut par mois. De ce fait, il peut toucher entre 19 992€ et 69 996 € de salaire annuel.

Pour exercer ce métier, être titulaire d’un Bac+2 en commerce est acceptable, mais il est beaucoup plus préférable d’avoir un BTS professions immobilières. Un diplôme de l’ESPT (École Supérieure des professions immobilières) est un parfait atout.

3. Responsable d’agence

Le chef d’agence immobilière est le premier responsable d’un point de vente ou de son entreprise. À ce titre, il est en charge du fonctionnement de l’agence du point de vue commercial, administratif, financier et joue le rôle de manager. Il fait aussi la vérification du déroulement des transactions immobilières.

Ayant parcouru un long chemin dans le secteur de l’immobilier, son avantage se trouve justement sur le fait d’être à la tête d’une agence immobilière.

Vu qu’il exerce plusieurs tâches, il est donc dans l’obligation de maîtriser plusieurs compétences. Un diplôme de Bac+5 est donc généralement requis pour exercer le métier, notamment en management, en commerce ou en droit. Une formation de niveau Bac+3 en profession immobilière est aussi acceptable.

La rémunération annuelle brute d’un responsable d’agence est généralement comprise entre 29 000 € et 70 000 €.

4. Consultant immobilier d’entreprise

 Également nommé négociateur en immobilier d’entreprise ou conseiller en immobilier d’entreprise, le métier du consultant consiste à simplifier la transaction entre les différentes parties prenantes (propriétaires, locataires et acquéreur) d’un projet d’achat ou de location d’entrepôts, d’usines, de locaux d’activité ou de bureaux… Le principal atout du métier c’est la connaissance approfondie du marché local.

Pour devenir consultant immobilier, posséder Bac+5 à titre de manager immobilier est nécessaire. Néanmoins, un diplôme de Bac+3 en gestion et développement de patrimoine immobilier est pareillement convenable.

Un consultant immobilier d’entreprise en début de carrière gagne à peu près entre 30 000 € et 50 000 € de salaire annuel. Tandis qu’un profil confirmé touche en moyenne 60 000 €

5. Juriste immobilier

Comme son nom l’indique, le juriste immobilier est un professionnel de la partie juridique qui apporte son aide au montage de dossiers administratifs et financiers pour l’acquisition des biens immobiliers ou pour la vente. Il intervient en cas de litige pour défendre l’intérêt de ses clients.

L’avantage du métier se porte surtout sur le salaire élevé même en début de carrière. En effet, un juriste immobilier perçoit jusqu’à 5 000 € de salaire mensuel, soit 100 000 € de salaire brut annuel.

Le métier exige un diplôme de Bac+ 4 ou Bac + 5 en droit et surtout se spécialiser dans le droit immobilier.

6. Gestionnaire de copropriété

Ce métier consiste à gérer les parties communes des immeubles. Un gestionnaire de copropriété endosse des responsabilités aussi bien administratives que juridiques. Il s’occupe de la gestion du bien comme l’entretien de l’ascenseur, le payement de la facture d’électricité…

Un gestionnaire de copropriété doit avoir en préférence un Bac + 2 (BTS Professions immobilière ou DUT Carrières juridiques…)

En début de carrière, un gestionnaire de copropriété avoisine les 2 500 € par mois, tandis qu’un gestionnaire expérimenté touche 5 000 €.

7. Gestionnaire locatif

Ce professionnel se charge de l’ensemble des tâches liées à la gestion locative d’un bien mobilier à savoir administrative, technique et juridique. De la signature du bail au congé du locataire, il est l’intermédiaire entre le propriétaire et les locataires.

Pour devenir gestionnaire locatif, l’obtention du BTS professions immobilière est recommandée.

En moyenne, pour un débutant, le salaire mensuel de ce métier est de 2 000 €, mais il peut atteindre jusqu’à 3 000 € voire 3 500 €.

8. Courtier en prêts immobiliers

Le courtier en prêts immobiliers est un médiateur entre les acquéreurs et les banques. Sa mission principale consiste à obtenir des financements aux meilleures conditions pour ses clients.

Il est idéal d’avoir un diplôme Bac + 2 dans les domaines relatifs à la finance ou à l’assurance pour être courtier en prêts immobiliers. Être titulaire d’un BTS en Assurance, un BTS Professions immobilières et un DUT carrière juridique est un véritable atout.  

Ce métier est une orientation professionnelle très intéressante, car c’est un travail où l’effort est toujours payant. C’est également un métier valorisant, car il donne des aides aux particuliers à acquérir un logement (un besoin vital).

Un employé qui débute cette carrière commence à gagner 30 000 € bruts de salaire annuel soit environ 2 500 € par mois. Après au moins 5 ans de métier, un courtier expérimenté perçoit une rémunération entre 40 000 € et 60 000 € soit 3 400 à 5 000€ de salaire mensuel.

9. Promoteur immobilier

Le promoteur immobilier est le chef d’orchestre des programmes immobiliers. Sa principale attribution est d’acheter des terrains constructibles, de chercher des financements, d’évaluer la faisabilité d’un projet et de vendre des biens immobiliers à ses clients.

Après l’obtention du Bac, il est possible d’intégrer une école de commerce pour une durée de trois à cinq ans. Il est donc préférable d’avoir un diplôme de master pour exercer cette carrière.

Ayant de l’expérience, un promoteur immobilier touche près de 3 500 € brut par mois et un diplômé de l’ESPI (École Supérieure des Professions immobilières) gagne en moyenne 36 000 € bruts par an en début de carrière.

10. Mandateur immobilier

Lorsque vous souhaitez travailler dans l’immobilier, cela peut être pour des motivations financières ou pour votre engouement pour le secteur d’activité. Si vous souhaitez être indépendant et travailler dans ce milieu, vous pouvez très bien devenir mandataire immobilier. En effet, il effectue les mêmes tâches qu’un agent immobilier, qui exercerait dans une agence traditionnelle. Si vous décidez de devenir mandataire immobilier, il faut savoir que vous devrez réaliser de la prospection pour trouver de nouveaux clients. Une fois que vous aurez pu entrer des biens immobiliers, vous pourrez les proposer dans un second temps à vos clients. 

Au début de votre activité, il peut arriver que cela démarre doucement, le temps de bien connaître votre secteur de prospection, mais aussi de commencer à vous créer des contacts, via le réseau. En effet, il peut être intéressant de votre côté de donner des cartes de visite pour que vous soyez recommandé par la suite. Le bouche à oreille est un levier important de votre réussite dès la création de votre activité. Pour conseiller au mieux vos clients, dans l’achat et la vente d’un bien, vous devrez avoir une expertise et gérer l’aspect administratif et financier.