Plusieurs métiers paient bien, mais beaucoup n’en veulent pas ! La plupart de ces professions sont qualifiées de dangereuses, laborieuses ou même peu attractives. Et si vous êtes ici par curiosité ou pour une reconversion professionnelle, cet article vous aide à connaître les emplois que personne ne veut faire, mais qui vous paient généreusement !

Agent de propreté urbaine

Appelé aussi ripeur, l’agent de propreté urbaine est chargé de ramasser les ordures ménagères sur les trottoirs. Il collecte des matériels lourds à jeter, balayer et laver les trottoirs. Il effectue aussi des missions saisonnières comme déblayer les neiges et glaces ou ramasser les feuilles mortes. Nous avons souvent tendance à penser qu’être ripeur n’est pas très gratifiant. Pourtant, c’est un travail accessible et qui ne demande pas de diplôme. Par contre, il est impératif d’avoir un permis C. Très physique, ce travail est même devenu capital dans les villes. Il préserve la propreté et respecte les règles d’hygiène. Une motivation d’être un éboueur est bien évidemment le salaire. Pour un débutant, le salaire net d’un éboueur se situe entre 1500 et 2500 Euros. Et annuellement, cela peut atteindre dans les 29300 Euros par an. Mais toutefois, les revenus dépendent du type d’employeur et du lieu de travail.

Podologue

Les pieds n’ont rien d’attrayant ! Et pourtant, le métier de podologue paie bien. Un podologue est un professionnel de santé paramédical qui traite les maladies de la peau et des ongles. Que cela soit avec ou sans présence de maladies telles que le rhumatisme ou le diabète, etc. C’est un travail qui n’inspire pas à tous, mais qui ne demande pas de compétences attestées. C’est un métier satisfaisant et en même temps on peut soigner des personnes. Le salaire d’un podologue varie en fonction de sa clientèle, il peut se situer entre 2000 et 3000 Euros. Dans le secteur public, un praticien peut gagner entre 1200 à 5000 Euros mensuel.

Employé d’exploitation sur une plateforme pétrolière

Loin d’être facile, travailler sur une plateforme demande beaucoup d’efforts physiques. De nombreuses toxines peuvent être exposées sur les lieux. Ce secteur n’est pas très glamour, mais c’est un métier qui rapporte beaucoup. Et être employé d’exploitation, c’est assurer l’entretien et le nettoyage des pièces mécaniques des forages. Bien sûr, les matériaux lourds doivent être portés sans parler de l’odeur ni de l’isolement ! C’est pour cela que ça rapporte énormément. Le salaire qui est toujours attrayant en est la première motivation. Il varie selon les métiers sur les plateformes pétrolières. Mais un ouvrier gagne dans les 6.500 Euros par mois, voire 9000 Euros pour certaines plateformes. À chaque mission, vous gagnez quelques semaines de vacances. Et bien sûr, le logement et la nourriture sont à la charge de l’entreprise pendant vos missions.

Conseiller funéraire

Premier contact de la famille en deuil, le conseiller funéraire reçoit les familles et les informe de tout ce qui est organisation des obsèques. Le conseiller funéraire coordonne et prépare les cérémonies civiles ou religieuses. Il peut vendre des prestations et services. Il peut conseiller sur les cercueils et d’urnes par exemple. Il peut aussi rédiger des documents comme formulaires à renseigner à la mairie, avis de décès, etc. Être conseiller funéraire requiert des compétences spécifiques. Il doit obtenir des formations et des diplômes pour pratiquer et c’est même obligatoire. Le salaire pour un conseiller funéraire est situé entre 1600 à 1800 Euros par mois. Un conseiller funéraire peut évoluer dans sa carrière en devenant manager ou chef dans les entreprises à pompes funèbres.

Plombier

Spécialiste en installation de chauffage et sanitaire, le plombier s’assure de l’entretien des systèmes de chauffage et d’eau courante. Il peut intervenir dans le cas où il y a dérèglement ou fuite dans les entreprises ou chez soi. Il peut même conseiller les clients et les amener à faire des diagnostics, si besoin. Un plombier se doit d’être réactif, agile, bon en bricolage et polyvalent dans son travail. En somme, il importe que le plombier ait une bonne condition physique. Les tarifs peuvent varier d’un plombier à un autre, car le taux moyen est entre 30 à 70 Euros HT par heure. Cela peut aller jusqu’à 3500 Euros par mois. Autre qu’une rémunération motivante, il exécute des missions différentes et peut se lancer à son acompte.

Thanatopracteur

Embaumeur ou maquilleur de cadavre, c’est ce qui désigne le thanatopracteur. Être thanatopracteur consiste à conserver les personnes décédées. Il prodigue des soins pour retarder le processus de décomposition du corps. Un petit peu glauque pour très, mais peut-être créatif pour d’autres ! Pour exercer ce métier, il est essentiel d’avoir un diplôme spécialisé en thanatopraxie. Ce travail paie bien, et pourtant il peut être interdit et proscrit dans certains pays, même en Europe. Travaillant à son acompte, un thanatopracteur peut espérer entre 2000 et 4000 Euros. Par contre, le salaire d’un débutant dans ce métier se situe entre 1500 Euros environ s’il travaille pour une entreprise de pompes funèbres.

Marin pêcheur

Le métier de marin pêcheur est de participer aux activités du bateau de pêche. Sur un chalutier, un fileyeur ou un senneur, le matelot travaille dans des conditions de travail rudes. Très physique, le métier de marin pêcheur est assez dangereux. Il accomplit plusieurs tâches, effectuées la plupart du temps à la main : pêcher et préparer le poisson, entretenir les machines et nettoyer le pont, etc. Pour les amoureux de la mer, cela pourrait être un moyen de combiner passion et travail. Un marin pêcheur peut gagner entre 1450 à 8200 Euros par mois. Avec des années d’expérience, un marin pêcheur peut devenir capitaine ou pêcheur-amateur. Il peut même avoir son propre bateau.

Dératiseur

Ce métier est vraiment parmi les moins appréciés. Malgré tout, il fait partie des métiers qui paient bien. Le dératiseur doit éradiquer les nuisibles tels que les rats, des mulots ou des insectes dans les maisons ou autres espaces. En vrai, ce travail ne demande pas de connaissance particulière. Juste ne pas avoir peur des rongeurs peut-être ! Mais il est préférable d’avoir un cursus de type BEP ou CAP dans l’entretien et la salubrité. En raison de postures quelquefois encombrantes, ce travail demande une bonne forme physique. En ce qui concerne le salaire d’un dératiseur, il peut atteindre entre 3000 à 4000 Euros. C’est un métier honnête et payant. Pas de chance pour les rats par contre !

Grutier

Technicien de chantier qualifié, un grutier conduit et manœuvre toutes les machines de levage en très grande hauteur. Il monte et démonte la grue, participe à sa mise en route et à son entretien, détecte les pannes. Pour conduire une grue, il est important d’avoir un CAP en conducteur de machines de travaux publics. C’est un travail complexe à réaliser dans le secteur du BTP. Le grutier doit avoir une certaine précision. Ce métier est souvent qualifié de dangereux, car le grutier doit s’assurer de la sécurité des personnes en dessous. Un grutier qui débute peut gagner à peu près 1600 à 2500 Euros par mois. Cela vaut le coup de ne plus avoir peur du vide, vous ne trouvez pas ?

Convoyeur de fonds

Le métier de convoyeur de fonds est de sécuriser les transports de billets d’argent ou d’objets valeureux à la demande des clients comme les banques par exemple. Certaines personnes malintentionnées peuvent convoiter ces objets. C’est pour cela que c’est un travail dangereux. Le convoyeur travaille toujours en équipe et porte des armes sur eux. Ce métier demande énormément de patience et de vigilance. Pour être un convoyeur de fonds, aucun diplôme n’est requis au préalable. Aucune monotonie dans le travail quotidien ! Dans le secteur privé, le salaire moyen du convoyeur de fonds est de 1800 Euros par mois. Ce métier offre une possibilité d’évolution de carrière. Avec les années ; un convoyeur de fonds peut devenir chef d’équipe.