Vous avez un capital à placer ? Vous souhaitez savoir quels sont les investissements les plus rentables en 2022 ? Tout d’abord, il est important de savoir qu’il n’y a pas de meilleur placement du moment. Un investissement qui se montre bon pour vous peut ne pas l’être pour une autre personne, et inversement. Le meilleur placement est donc celui qui correspond le mieux à votre profil d’investisseur et à votre situation patrimoniale.

En France, on retrouve une multitude de placements disponibles aux particuliers. Immobilier, bourse, placements financiers, épargne réglementée… Où placer votre argent cette année ? Découvrez notre top 15 des meilleurs investissements qui rapportent le plus en 2022.

Pourquoi est-il important d’investir son argent ?

Investir signifie placer son argent sur les marchés au service du développement d’entreprises afin de profiter de leurs performances sur le long terme. C’est une approche gagnant-gagnant aussi bien pour l’investisseur que pour l’entreprise.

Comparé à l’épargne classique, qui sert plutôt de roue de secours en cas d’imprévus, l’investissement est un excellent moyen d’atteindre vos objectifs de vie. En effet, les taux d’intérêt des supports d’épargne (tel que le livret A, PEL…) sont très faibles, et donc très peu rémunérateurs. Si vous y laissez votre argent, avec l’inflation actuelle, vous risquez au fil des années de perdre du pouvoir d’achat. Par exemple, avec 200 €, vous aurez aujourd’hui plus de 100 litres d’essence. Si vous laissez ce 200 € sur votre livret A, la somme que vous aurez l’année prochaine ne vous permettra plus de dépasser les 100 litres d’essence. Le taux d’augmentation du prix du carburant sera en effet plus élevé que le taux de rémunération de votre livret. La seule solution d’éviter ce manque à gagner est d’investir votre argent sur des supports qui offrent un meilleur rendement.

Le placement de votre argent vous permet également de réaliser vos nombreux objectifs personnels ou professionnels. Vous pouvez investir afin de constituer votre retraite, un patrimoine, faire un apport pour un achat immobilier…

Voici notre top 15 des meilleurs placements pour 2022, ceux qui sont à privilégier parmi la panoplie d’offres qui se présente sur le marché :

Investir dans une assurance vie

L’assurance-vie est considérée comme le placement préféré des Français pour de nombreuses raisons. La souscription à un contrat peut se faire dès quelques centaines d’euros. Les intérêts perçus sont calculés en fonction du capital investi. Vous pouvez effectuer librement des retraits. Mais ils seront faiblement imposés si vous attendez après 8 ans de détention. Au cas où vous décideriez, l’argent déposé et les intérêts seront transmis aux bénéficiaires de votre choix (enfants, conjoint, frères et sœurs…).

Il existe deux types de contrats pour un placement en assurance-vie :

  • Les contrats monosupport en euros : les versements du souscripteur sont investis sur un seul type de fonds en euros, entièrement sécurisé, sans risque de perte financière.
  • Les contrats multisupports : les versements sont investis dans des unités de compte (obligations, actions, OPCVM, SCPI, trackers, etc.) selon le contrat choisi.

Investir dans un plan épargne retraite

Pour une bonne retraite, il est nécessaire d’anticiper et de mettre de l’argent de côté le plus tôt possible. Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est créé par la loi Pacte en 2019. Il s’agit d’un placement à long terme vous permettant de bénéficier d’une pension supplémentaire lors de votre départ en retraite. Les sommes que vous avez versées sont en effet bloquées jusqu’à votre départ en retraite (sauf cas exceptionnel comme l’achat de la résidence principale). Une fois en retraite, vous les percevez sous forme de rente, de capital, ou une combinaison des deux. Les versements peuvent être programmés ou libres, sans plafond ni minimum annuel obligatoire.

Investir en PER vous permet de profiter d’une fiscalité très avantageuse. En effet, les versements sont déduits de votre revenu imposable jusqu’à un certain seuil. De quoi réduire considérablement vos impôts.

Investir en bourse

La bourse reste le placement le plus rentable sur le long terme. Pour ce type d’investissement, il vous faut acheter des actions et des obligations qui sont considérées comme des actifs directs. D’une part, ces actifs vous permettent de toucher des dividendes de la part des entreprises au sein desquelles vous avez acheté des parts. D’autre part, lorsque vous décidez de revendre vos actifs, vous générez une plus-value.

Généralement, les obligations sont des investissements moins risqués que les actions, mais son rendement est moindre (de l’ordre de 2% à 5% selon la durée de votre placement). Pour les actions cotées en bourse, vous pouvez espérer un rendement de l’ordre de 6% à 10% selon les actions choisies.

À noter quand même que l’investissement en bourse peut entraîner une perte de votre capital. Il faut envisager un horizon de placement d’une dizaine d’années, voire plus, pour vous tirer d’affaires.

Investir dans des SCPI

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) font partie des investissements financiers les plus rentables, mais avec un taux de risque à tenir en compte. Il consiste à investir votre argent dans un bien immobilier tertiaire (bureaux, commerces, etc.) qui existe actuellement, ou en devenir. Contrairement à un achat immobilier, vous n’achetez pas le bâtiment en entier, mais seulement une partie. Lorsque celui-ci sera loué, vous percevez un pourcentage des loyers versés, calculés sur le montant de votre investissement. Celui-ci sera directement versé sur votre compte bancaire.

De plus en plus de Français sont séduits par les SCPI. Avec la garantie de fructifier leur argent, elles génèrent un rendement régulier et stable de l’ordre de 4% par an. Les meilleures SCPI peuvent même atteindre un revenu jusqu’à 6%.

Investir dans les trackers et ETF

Les Exchange Trade Fund (ETF), aussi appelés trackers, sont des fonds d’investissement qui cherchent à reproduire la performance d’un indice boursier, à la hausse comme à la baisse. Ils vous permettent de suivre à peu près tous les indices des principales places financières de la planète : CAC 40, Dow Jones, etc.

En investissant avec un tracker, vous n’achetez pas d’actions chez une entreprise en particulier, mais dans de nombreuses structures instantanément et simultanément. Le risque de perte est dans ce cas diminué. En cas de faillite d’une entreprise isolée, votre tracker ne s’écroule pas totalement puisqu’il est composé de plusieurs valeurs.

Les trackers sont simples à comprendre, même pour les non-experts. Ils sont moins taxés par rapport aux OPCVM gérées de manière active. Leur cotation en continu vous permet de les acheter ou de les vendre à tout instant.

Investir dans les obligations

Les obligations sont un emprunt émis par une entreprise ou un gouvernement, sur les marchés financiers. Acheter une obligation veut alors dire que vous prêtez de l’argent à un certain taux sur une durée précise et définie au moment de l’investissement. En contrepartie, l’entreprise vous verse des intérêts de façon régulière pendant la durée de l’obligation. Le taux d’intérêt appliqué dépend généralement du niveau du risque : plus il est élevé, plus le taux d’intérêt est important. À l’échéance, la totalité de votre capital est remboursée, sauf en cas de faillite de l’émetteur.

Plusieurs types d’obligations existent sur les marchés financiers :

  • Les obligations à taux fixe
  • Les obligations à taux variable en fonction de l’évolution du marché
  • Les obligations à coupon zéro dont les intérêts sont versés en totalité à l’échéance
  • Les obligations remboursables en actions à l’échéance

Investir dans l’immobilier locatif

L’investissement en immobilier locatif consiste à acheter un logement pour le louer afin de percevoir des revenus complémentaires et se constituer un patrimoine. C’est l’un des placements préférés des Français, et ce, depuis des années. En 2020, plus de 26% des achats immobiliers concernaient des biens destinés à la location.

Réaliser un investissement locatif dans le cadre d’un dispositif fiscal, comme le Pinel ou le Malraux, vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu. Néanmoins, pour en être éligible, il faut vous engager à remplir un certain nombre de conditions.

Ce type de placement vous permet de développer votre capital non seulement par un apport personnel, mais aussi en sollicitant un prêt bancaire. Vous bénéficiez ainsi de l’effet de levier du crédit, une fois le bien en location. Votre prêt peut être partiellement ou totalement remboursé par les loyers encaissés.

Investir dans l’or

D’après le sondage OpinionWay réalisé en 2019 pour AuCoffre, 73% des épargnants français qualifiaient l’or comme un excellent placement refuge. Grâce à son insensibilité à l’inflation, il vous permet de placer votre argent loin des intrépides variations des marchés. L’or représente un placement alternatif de choix lorsque vous désirez diversifier votre portefeuille tout en assurant la sécurité de votre épargne. Pour y investir, vous avez deux options : soit passer par l’or physique, soit par l’or virtuel.

Pour l’or virtuel, il vous faut investir sur les marchés financiers par l’intermédiaire des Fonds Communs de Placement (FCP) ou de produits dérivés tels que les trackers.

Cependant, sachez que l’investissement dans l’or n’est bénéfique qu’à long terme, sauf si vous saisissez les opportunités d’achat et de vente au bon moment.

Investir dans le Forex

Avec un énorme succès sur internet, le Forex (Foreign Exchange Market) est actuellement le marché avec le plus gros volume d’échanges au monde. Vous pouvez y échanger, en version dématérialisée, le dollar américain contre l’euro, selon un taux de change qui varie en permanence. Et vice versa.

Le grand avantage de ce type d’investissement réside dans le fait que vous pourrez toujours profiter d’un marché rentable. Car même en temps de crise, il y aura forcément quelque part dans le monde, une hausse d’une devise. Il est aussi accessible à tous les investisseurs avec des coûts d’entrée moindres. Pourtant, ce n’est pas tout le monde qui y réussit. Cet univers est effectivement beaucoup plus volatil par rapport aux autres placements. Vous pouvez y générer des profits plus importants, mais également des pertes plus importantes. Pour gagner, plusieurs qualités sont requises : la patience, l’organisation, l’analyse technique, la synthèse…

Investir dans les crypto-monnaies

Les crypto-monnaies sont depuis plusieurs années l’un des placements les plus en vogue. Plusieurs milliers de crypto-devises circulent de nos jours sur le marché, et ce nombre continuera d’augmenter. Si elles rencontrent aujourd’hui un tel essor, c’est surtout grâce au fait qu’elles sont de plus en plus sollicitées par les institutions et les utilisateurs du monde entier. L’achat et la vente de ces monnaies numériques constituent alors un bon investissement.

Cependant, ce placement présente un certain degré de risques. On peut dire que leur marché est encore très jeune et extrêmement volatil. Vous devez faire preuve de prudence et prendre le temps d’effectuer des recherches avant de vous y lancer. Vous pouvez ensuite vous tourner vers les nombreuses plateformes et sites qui offrent la possibilité d’acquérir de la crypto-monnaie en toute simplicité.

Investir dans le crowdfunding (immobilier, startups, PME, etc.)

Aussi appelé financement participatif, le crowdfunding désigne le fait d’investir votre argent dans des TPE et des PME non cotées pour le financement d’un projet. Il s’agit donc d’accroître le capital de l’entreprise qui organise le crowdfunding. En contrepartie, vous profitez de la récompense promise en retour. Ces rétributions peuvent être de diverses natures en fonction du projet que vous allez soutenir. Elles peuvent prendre la forme de goodies ou du produit sur lequel porte le financement participatif. Mais il est aussi possible que vous bénéficiez des parts du capital social vous donnant droit à des dividendes. Celles-ci seront calculées au prorata de votre investissement et varient selon la performance de l’entreprise.

L’investissement dans le crowdfunding offre des rendements bien plus attractifs, situés entre 5% et 12%. Vous pouvez diversifier vos placements en investissant dans différents projets et diminuer ainsi les risques.

Investir dans des EHPAD

EHPAD est l’acronyme des Établissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes. Ce sont des lieux qui accueillent les personnes âgées qui ne sont plus autonomes et qui ont besoin de soins médicaux adaptés. Investir en EHPAD consiste donc à acheter une ou plusieurs chambres meublées dans ces résidences pour seniors. Vous signez ensuite un bail commercial avec l’exploitant, et non avec l’occupant des chambres. C’est l’exploitant qui s’occupe de l’ensemble de la gestion locative du bien. De votre côté, vous percevez des loyers que les chambres soient occupées ou non, et vous n’avez pas à vous inquiéter des réparations et travaux.

L’investissement en EHPAD est estimé particulièrement porteur pour les années à venir à cause du vieillissement actuel de la population. Le prix d’une chambre oscille entre 55 000 et 500 000 € selon le lot et la résidence choisie. Plus le lot sera cher, plus les loyers que vous percevriez seront importants.

Investir dans des fonds d’investissement

Les fonds d’investissement sont des sociétés financières créées pour collecter de l’argent auprès d’épargnants, d’investisseurs privés et/ou institutionnels. La somme mutualisée sera ensuite investie dans un ou plusieurs actifs : actions d’entreprises, obligations, immobilier, start-up, PME…

En participant à un fonds d’investissement, vous percevez en échange un rendement, dont le montant varie selon la performance produite par le fonds. Vous pouvez également gagner une plus-value si le fonds possède une échéance de clôture. Il vous faut néanmoins payer des frais de gestion chaque année à la société financière qui gère les placements.

Placer vos liquidités sur un fonds a pour atout de vous faire investir automatiquement dans plusieurs entreprises à la fois. Vous diversifiez facilement votre portefeuille boursier. Si le retour sur investissement d’une action est décevant, l’impact sera minime sur le rendement du fonds dans sa globalité.

Investir dans les livrets (livret A, livret de développement durable et livret d’épargne populaire…)

Les livrets bancaires vous permettent de récupérer votre argent à tout moment tout en profitant d’une rémunération sur votre dépôt. On en distingue deux types.

Tout d’abord, il y a les livrets bancaires réglementés qui sont identiques dans toutes les banques et dont les taux de rémunération sont fixés par l’État avec une révision tous les ans. Vous pouvez choisir entre les placements suivants :

On retrouve ensuite les livrets bancaires non réglementés qui sont des produits propres à chaque banque. Elle choisit le taux de rendement ainsi que les conditions.

Investir dans le vin

En France, le marché du vin propose des perspectives d’investissement attrayantes, que ce soit via les vignes ou l’achat-revente de bouteilles de vin de grand cru.

Pour la première option, les Groupements Fonciers Viticoles vous permettent d’acquérir des parts de vignes. Le ticket d’entrée peut coûter à partir de 5 000 €. La vigne est confiée à un exploitant pour au moins 18 ans. Le loyer est ensuite reversé soit en argent et/ou en bouteilles de vin. À la revente des parts, vous aurez une plus-value (ou moins-value) selon l’évolution du marché.

La deuxième option d’investissement viticole consiste à acheter directement des bouteilles de vin de grand cru auprès de producteurs ou de détaillants, ou lors de ventes aux enchères. Il faut ensuite attendre leur valorisation à venir avant de les revendre. Toutefois, ce placement engendre des frais de stockage, en plus de devoir assurer la qualité de conservation.