Pourquoi devriez-vous penser à générer des intérêts en faisant du placement avec le livret d’épargne populaire ?

Le livret d’épargne populaire, en plus d’être garanti par l’État français, offre des conditions souples et accessibles. Si vos revenus annuels se situent à un certain seul et que vous résidez sur le territoire français, vous pourriez y être éligible.

Le plus important est de comprendre le fonctionnement de ce mode de placement.

Il faut un décryptage complet sur les conditions d’éligibilité, le mécanisme et les bonnes astuces pour bénéficier au mieux de ce plan d’investissement qui vous rémunère sans aucune taxation.

La somme totale de vos dépôts sur votre LEP ne doit pas dépasser le montant de 7 700 euros. Tous les intérêts générés par les sommes déposées sont exempts de taxation.

Le livret d’épargne populaire, de quoi s’agit-il ?

Le livret d’épargne populaire se résume à un moyen de faire du placement sans risque de perdre son argent. Ce plan d’épargne qui vous garantit des intérêts sûrs est sécurisé, puisque c’est l’état qui en est le garant.

Mieux que le livret A, le livret d’épargne populaire vous permet de générer des gains supplémentaires plutôt que de servir à un financement de logement. Le taux d’intérêt d’un livret A est moindre comparé aux bénéfices que vous pourriez-vous faire avec un LEP.

Un livret A vous donne droit à un taux de rémunération de l’ordre de 1 % alors que le taux de rémunération est plus élevé avec un livret d’épargne populaire.

Si vous avez des revenus modestes au sein de votre foyer fiscal et que vous décidez de vous lancer à détenir un LEP, c’est un bon plan. Vous aurez la chance d’avoir des intérêts sans charges fiscales. Mais, il faudrait que vous soyez éligible à la détention d’un livret d’épargne populaire.

Quelles sont les conditions d’ouverture d’un LEP ?

Toute personne peut profiter des avantages du livret d’épargne populaire. La procédure est soumise à certaines formalités bien définies.

Les conditions basiques à prendre en compte sont relatives à :

  • La domiciliation fiscale en France ;
  • Des revenus plafonnés à un taux donné ;
  • Votre lieu de résidence sur le territoire français.

Par-delà ces différents aspects, il faut aussi prendre en compte la part du quotient familial pour être éligible à souscrire un LEP. Elle doit correspondre avec votre situation familiale et s’aligner à un plafond de revenus. Les montants par foyer fiscal divergent selon votre lieu de résidence.

Si vous vous résidez en métropole, ci-dessous, le tableau récapitule des plafonds de revenus annuels par foyer fiscal pour souscrire à un LEP.

Quotient familial Revenu fiscal maximum en euro
1 20 297
1,25 23 007
1,5 25 717
1,75 28 427
2 31 137
2,25 33 847
2,5 36 557
2,75 39 267
3 41 977
3,25 44 687
3,5 47 397
3,75 50 107
4 52 817
4,25 55 527
4,5 58 237
4,75 60 947
5 63 657
5,25 66 367
5,5 69 077
5,75 71 787
6 74 497
Quart de part 2 710
Demi-part 5 420

Si votre lieu de domicile est établi en territoire d’outre-mer, la situation est différente. Le plafond des revenus pour prétendre souscrire un livret d’épargne populaire n’est pas le même si vous vous habitez en Guyane, à Mayotte ou en Guadeloupe.

Le plafond des revenus dans ces territoires français d’outre-mer est listé comme il suit :

Quotient familial Guadeloupe, Martinique, Réunion Guyane Mayotte
1 24 018 25 110 37 633
1,25 26 887 28 566 42 810
1,5 29 755 32 022 47 987
1,75 32 465 34 732 52 046
2 35 175 37 442 56 105
2,25 37 885 40 152 60 164
2,5 40 595 42 862 64 223
2,75 43 305 45 572 68 282
3 46 015 48 282 72 341
3,25 48 725 50 992 76 400
3,5 51 431 53 702 80 459
3,75 54 145 56 412 84 518
4 56 855 59 122 88 577
4,25 59 565 61 832 92 636
4,5 62 275 64 542 96 695
4,75 64 985 67 252 100 704
5 67 695 69 962 104 813
5,25 70 405 72 672 108 872
5,5 73 115 75 382 112 931
5,75 75 825 78 092 116 990
6 78 535 80 802 121 049
Quart de part 2 710 2 710 4 059
Demi-part 5 420 5 420 8 118

Tout dépend de votre revenu fiscal de référence pour être éligible à l’ouverture d’un livret d’épargne populaire. Il faut retenir que vous ne pouvez disposer de 2 livrets d’épargne populaire en votre propre nom.

Par foyer fiscal, il peut être possible de détenir 2 LEP, si votre situation familiale le permet.

C’est le cas quand vous êtes marié ou pacsé. Un livret en votre nom propre et le second au nom de votre partenaire, pour le compte du même foyer fiscal.

Retenez que l’ouverture d’un livret d’épargne populaire impose un dépôt initial d’au moins 30 euros. Il y a une seule contrainte : le retrait et le dépôt ne peuvent se faire que par le biais de l’agence de souscription.

Quel est le plafond des dépôts sur un livret d’épargne populaire ?

C’est le seul point qui ne mettra pas tout le monde d’accord en ce qui concerne ce système de placement.

Il y a un plafond unique des montants que l’on peut déposer sur un livret d’épargne populaire. La somme totale de vos dépôts sur votre LEP ne doit pas dépasser le montant de 7 700 euros.

Ce montant est fixe. Et, quel que soit votre plafond de revenus ou votre nombre de parts de quotient par foyer fiscal, vous ne pouvez dépasser ce montant de dépôt. Rien ne change cette règle.

La nuance à faire est que ce plafond ne prend pas en compte les intérêts générés. Le cumul des dépôts en plus des intérêts peut bien se situer au-dessus de ce plafond fixé par l’état.

À supposer que vous ayez atteint la limite des 7 700 euros comme montant déposés sur votre LEP. Que se passe-t-il ensuite ? Il est clair que lors du calcul de vos intérêts, vous vous retrouverez à un montant supérieur à celui des 7 700 euros, initialement placés sur le livret d’épargne populaire.

Le taux du LEP établi à 2,2 %, qu’est-ce que ça implique ?

L’ouverture d’un livret d’épargne populaire reste inexorablement un des moyens sûrs pour la génération de gains supplémentaires.

Quand on a des revenus modestes, c’est bien mieux d’investir dans un LEP pour quelques raisons :

  • Les intérêts des dépôts sont calculés par quinzaine ;
  • Si vous faites moins de retraits, vos intérêts seront plus consistants ;
  • Tous les intérêts générés par les sommes déposées sont exempts de taxation ;
  • L’État assure la garantie des fonds versés sur votre LEP, c’est plafonné à 100 000 euros pour chaque compte.

Avec un système de calcul dynamique des intérêts par quinzaine, les revenus générés vous sont disponibles en début de l’année suivant l’année de souscription. Cela veut dire que, quel que soit le moment d’ouverture de votre livret d’épargne populaire, vous avez des intérêts à retirer en début de chaque année.

Pour continuer à bénéficier de ces avantages en numéraire, votre situation fiscale ne doit pas avoir changé. Tant que vous demeurez dans la limite du même niveau de revenu fiscal, vous y avez droit.

Dans le cas contraire, si votre montant de revenu est en hausse par rapport au plafond initial sur deux années consécutives, vous perdez le droit de détenir votre LEP. Vos intérêts précédemment générés vous sont maintenus. Seulement que vous ne pourriez plus continuer à faire des opérations sur le livret d’épargne populaire en votre nom.