À quoi sert le RSA et comment en bénéficier ? Voici les réponses.

Qu’est-ce que le RSA ?

Le RSA (Revenu de solidarité active) a été conçu en 2009 pour remplacer le RMI (Revenu minimum d’insertion) ainsi que l’API (Allocation de parent isolé). Sans limitation de durée, il permet d’aider les personnes sans emploi ou en activité qui touchent de faibles revenus. Concrètement, le RSA est à la fois une aide financière et une mesure d’accompagnement social et professionnel. Chaque bénéficiaire touche une certaine somme chaque mois. Il constitue alors un revenu à part entière pour les personnes sans emploi, et un complément de revenu pour les travailleurs à faible salaire. Pour ceux qui n’exercent aucune activité professionnelle, le montant s’élève à 564,79€ par mois. Pour ceux qui reprennent ou exercent déjà une activité professionnelle, le montant de revenus versé varie en fonction des revenus professionnels et de la composition du foyer. Afin savoir quel montant que vous pouvez éventuellement percevoir, vous pouvez effectuer une simulation auprès de la caf. . Les personnes en recherche d’emploi auront un référent professionnel unique au sein du service public de l’emploi ou de l’agence de placement, qui sera chargé de leur accompagnement professionnel vers l’emploi. Les bénéficiaires pourront être orientés vers un correspondant social si certains freins nécessitent un suivi particulier. Pour les personnes qui travaillent déjà, l’accompagnement s’effectuera principalement dans l’emploi, en lien avec l’employeur, avec pour objectif de sécuriser les parcours professionnels. Cet accompagnement sera facultatif pour la personne. Le RSA n’est pas une mesure limitée dans le temps. C’est un complément aux revenus du travail : il diminue à mesure qu’augmentent les revenus professionnels de son bénéficiaire et non pas de façon automatique au bout d’une période fixée par le législateur. Pour une personne seule, le RSA est versé jusqu’à un peu plus de 1000 € de revenus par mois. Au-delà,  la personne n’est plus éligible au RSA, mais reste éligible à la prime pour l’emploi. Po

Quelles condition pour bénéficier du RSA ?

Vous pouvez avoir droit au RSA si :

  • Vous êtes français de plus de 25 ans et justifiez d’une résidence stable et effective en France.
  • Vous êtes français de moins de 25 ans et avez travaillé au moins 2 ans sur les 3 dernières années pour bénéficier du RSA jeunes actifs.
  • Vous êtes français de moins de 25 ans et avez un enfant né ou naitre à charge.

Attention, vous ne pouvez pas bénéficier sur RSA si êtes élèves, étudiants ou stagiaire sans si vous êtes considéré comme parent isolé. Les résidents étrangers peuvent également en bénéficier sous certaines conditions. Enfin, les bénéficiaires qui ne travaillent pas doivent être en recherche active d’emploi. Les allocataires du RSA sans emploi sont inscrits d’office sur la liste des demandeurs d’emploi. Ils se voient appliquer les mêmes sanctions que les autres demandeurs en cas de refus d’emploi et peuvent voir le versement de l’allocation suspendu.

Comment faire la demande pour bénéficier du RSA  ?

Les organismes qui peuvent recevoir la demande de RSA sont les CAF, les services sociaux du conseil général ou le CCAS de la mairie du domicile. Pour bénéficier du RSA, il faut alors remplir dans la demande de RSA, fournir tous les justificatifs de revenus, une copie de pièce d’identité (ainsi que les personnes du même foyer). Pour les personnes en attente d’un enfant, il faut fournir en plus une déclaration de grossesse par le médecin.

Qui paie le RSA?

Les départements assument le financement du RSA et l’Etat complète les revenus d’activité. Ensuite, les CAF et MSA reçoivent les demandes, calculent les montant et effectuent les versements.