Comment choisir sa formation ecommerce

Les fruits de la technologie font que de nos jours le commerce en ligne est devenu incontournable. La vente classique est toujours présente, mais leur expansion est moins importante qu’il y a certaines années. L’e-commerce fait désormais partie de la vie quotidienne des particuliers. Il est devenu une grande part de marché à exploiter par les vendeurs. D’où la nécessité de suivre une formation e-commerce pour les acteurs.

Choisir une formation ecommerce en fonction de votre niveau

Désormais, en quelques clics, on peut avoir tout un tas d’informations nécessaires avant l’achat. La vente sur le Web permet de comparer les offres, d’être à jour sur les nouveautés, etc., tout cela depuis un ordinateur.

La spécialisation dans l’e-commerce concerne tout public. En effet, il n’y a pas de profil spécifique pour pouvoir suivre la formation.

Les jeunes bacheliers sont encore limités dans cette discipline vu que les offres proposées dans ce secteur sont peu nombreuses. Jusqu’au bac+3, les enseignements en commerce ou marketing sont basiques.

Ceux qui appartiennent déjà au monde professionnel peuvent se tourner aussi à la formation e-commerce. Ce sont majoritairement les salariés qui travaillent dans le même domaine qui sont intéressés. On cite par exemple les marketeurs traditionnels, les entrepreneurs qui souhaitent élargir leur part de marché, les chefs de projets…

La possibilité de faire la formation à distance

La formation e-commerce à distance permet aux apprenants de saisir les clés pour réussir dans la vente en ligne. Comme ce business se base sur Internet, l’apprentissage à distance est tout à fait faisable. Il existe même des établissements qui ne proposent que des cours en ligne.

Cela constitue un avantage pour les salariés vu qu’ils peuvent facilement concilier leur travail avec le cursus. En effet, ce dernier est plus ou moins long, mais cela dépend exclusivement de la pédagogie du centre de formation. Dans tous les cas, l’avancement des cours appartient au rythme d’assimilation de l’apprenant.

Le financement de votre formation ecommerce par le CPF

Une formation e-commerce peut être prise en charge par le CPF (compte personnel de formation). Ce dernier avantage les salariés et les demandeurs d’emploi qui veulent élargir leurs compétences.

Pour pouvoir bénéficier des heures du CPF, certaines conditions sont à remplir. D’ailleurs, les centres d’éducation qui y sont éligibles les mettent en avant.

Ceux qui ne peuvent pas profiter du compte personnel de formation doivent financer le programme par leurs propres moyens. C’est le cas des étudiants. Cependant, le plus important est de pouvoir suivre ces cours spécialisés afin de se démarquer. En effet, la concurrence est rude autant sur le marché du travail que sur le domaine du e-commerce proprement dit.

L’expertise des formateurs et leur pédagogie

Les compétences de ceux qui donnent les cours d’e-commerce sont toujours précisées dans la présentation du centre de formation.

Pour trouver les meilleurs profils d’enseignants, il est conseillé de faire appel à des institutions plutôt qu’à des freelances. En effet, il est plus facile d’obtenir des témoignages et le professionnalisme est au rendez-vous.

À part les soutiens et appuis fournis, les instructeurs doivent accompagner l’apprenant jusqu’à l’atteinte de ses objectifs. Certains établissements allouent un tuteur pour chaque apprenti pour mieux assurer le suivi.

La pédagogie, quant à elle, varie d’un centre à un autre. Une fois inscrit sur la plateforme¸ le stagiaire aura un identifiant et un mot de passe. C’est par le biais de ce login que les cours seront fournis.

Les certifications

Afin d’évoluer dans leur carrière ou ceux qui souhaitent se reconvertir, les salariés s’inscrivent à des formations professionnelles.

En e-commerce, les programmes d’authentification de compétences permettent aux apprenants de cerner les clés de la matière et les appliquer. Avoir un certificat facilite d’ailleurs l’accès à une promotion.

Les frais des cours varient selon les établissements et la durée de la formation certifiante est aussi à prendre en compte. Les apprenants doivent être capables de reconnaître et saisir les opportunités du commerce électronique à la fin de leur apprentissage.

Presque tous les secteurs d’activités sont concernés par l’e-commerce. Les principaux débouchés sont les concepteurs de site Internet et les gestionnaires de comptes.

L’avis des anciens apprenants

Pour avoir une idée du centre de formation où s’inscrire, il est préférable de récolter les témoignages des anciens apprenants. Sur les sites web de chaque établissement figurent des avis. Ils donnent une idée de ce que les formateurs proposent et de leur méthodologie.

Avoir l’avis de ceux qui ont passé avant est important, surtout pour les cours à distance. En effet, les apprenants doutent parfois de la qualité de la prestation.

Il existe également des forums de discussion où il est possible de demander ouvertement à d’autres leurs ressentis. Cela afin d’avoir des réponses plus concrètes sur la qualité des cours et le profil des enseignants.

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne