Comment choisir sa formation en anglais

Première langue la plus employée dans l’univers professionnel, l’anglais est incontournable. Sa maîtrise est souvent exigée par les employeurs. En France, la formation en anglais n’est pas assez sollicitée. C’est d’ailleurs pour cela que les salariés ou les demandeurs d’emploi la met en avant pour se démarquer. Cet article permet de cerner au mieux le monde de la formation sur la langue anglaise en France.

Choisir une formation en anglais en fonction de votre situation / niveau

L’apprentissage de l’anglais est plus intense en classe secondaire. En effet, le système éducatif au lycée consacre plus de temps à cette formation. Une fois à l’université, les heures allouées à cette langue diminuent. Toutefois, certaines filières comme les relations internationales ou le tourisme l’exigent. Il est d’ailleurs préférable de communiquer sans intermédiaire.

Les cours proprement dits varient selon le niveau de l’apprenti (débutant, intermédiaire ou perfectionnement). Il en est de même pour la durée de la formation. Cette dernière peut s’étendre des mois pour les débutants. Pour le perfectionnement, quelques jours suffisent. Dans tous les cas, il est possible d’adapter le rythme d’apprentissage selon le besoin de celui ou celle qui apprend.

L’apprentissage se fait en petit groupe avec un suivi individuel.

Outre la langue, la formation en Anglais consiste aussi à connaître la culture. Pour cet apprentissage, il existe des possibilités de financement.

La possibilité de faire la formation en anglais à distance

Les fruits de la technologie permettent au public intéressé de suivre une formation à distance. En effet, il n’est pas aisé pour les salariés d’assister à un cours présentiel du fait de leur planning.

Apprendre l’anglais à distance s’avère être une excellente alternative. À part le déplacement qui est épargné, l’économie du temps est également considérable. Il est plus facile pour l’apprenti de passer d’une activité à une autre rapidement.

Comme il s’agit d’une langue vivante, l’enseignement est surtout axé sur l’oral. Cela constitue un autre avantage de la formation en anglais à distance. La pédagogie peut se concentrer sur la prononciation ainsi que la familiarisation.

Le financement par le CPF

Si une personne à la recherche d’emploi désire suivre une formation, il peut utiliser le CPF (Compte Professionnel de Formation). En effet, celui-ci est destiné aux chômeurs ainsi qu’aux salariés souhaitant pour améliorer leurs compétences.

Les intéressés peuvent prétendre à une prise en charge totale pour une formation en anglais. Toutefois, certaines conditions d’éligibilité sont à prendre en compte. Les branches comme CPNE, COPAREF ou COPANEF disposent des listes de formation. Il est requis que le soutien suivi soit sur ces répertoires.

Le plus important des critères est l’enregistrement au Registre National de Certification Professionnelle. Avant tout, il faut que le futur apprenant ait un CPF.

L’expertise des formateurs et leur pédagogie

Le bon formateur est celui qui dispose d’un diplôme dans le domaine. Des cursus dédiés au métier de moniteur spécialisé sont disponibles au LEA (langues étrangères appliquées) ou LLCE (langues, littératures et civilisations étrangères).

À préciser qu’il existe des professeurs d’école qui se sont axés sur la formation en anglais pour adultes. Idéalement, il doit avoir vécu dans un pays qui parle l’anglais au quotidien. À défaut, la maîtrise de la langue depuis l’enfance est exigée.

Quant à la méthode d’enseignement, chaque structure dispose de la sienne. Le contact est optimisé vu qu’il y a la phonétique à promouvoir. Cela n’empêche pas les enseignants d’opter pour l’utilisation des dernières technologies.

Cependant, les formateurs de langues étrangères sont rarement en CDI. Ce sont les statuts individuels qui sont souvent prétendus.

Les certifications

Il existe de nombreux centres de formation en langue anglaise. Les méthodes utilisées sont différentes, mais les fins sont identiques. En effet, des certificats sont délivrés au terme de l’apprentissage.

On peut citer quatre certifications principales en anglais :

  • L’International English Language Testing System (IETS), ce premier est destiné à ceux qui vont vivre dans des pays anglophones ;

  • Le Test of English as a Foreign Language Internet-Based (TOEFL) ;

  • Le Business Language Testing Service (BULATS) ;

  • Le Test of English for International Communication (TOEIC).

Afin d’obtenir l’une de ces attestations, il faut réussir les examens blancs ou obtenir les meilleures notes dans les cours pratiques.

L’avis des anciens apprenants

Suivre une formation en anglais est souvent un choix personnel. Elle est en effet dans tout l’intérêt de l’apprenti. Elle lui permet d’enrichir son savoir-faire ainsi que ses acquis. Cependant, il arrive que ce soient les entreprises qui proposent des cours professionnels à leurs employés.

La majorité des témoignages des apprenants sont positifs. En effet, avec une méthodologie bien adaptée, les résultats répondent à leurs attentes.

Même si les procédés varient d’un formateur à un autre, le but est identique. Au terme des cours suivis, les acquis profitent aux salariés et chômeurs. Ils peuvent tenir une réunion ou réaliser leurs présentations avec un anglais fluide.

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne