L’assurance vie a toujours été considérée comme la principale épargne financière des foyers. La souplesse de son mode de fonctionnement lui permet de répondre à tous vos besoins. En effet, un contrat d’assurance vie ne vous soumet à aucune condition pour verser et faire des retraits sur votre épargne. Cette assurance vous offre également la possibilité de choisir entre plusieurs types de contrat et il s’inscrit dans un cadre fiscal peu contraignant. La seule ombre au tableau c’est que les rendements des fonds en euro ont baissé continuellement depuis la séparation des assurances vie et des assurances décès. À cela s’ajoute un contexte macro-économique inquiétant du fait de la guerre en Ukraine et des crises instaurées par le Covid. Alors, si vous vous posez la question de savoir s’il est encore pertinent de maintenir votre assurance vie en 2022, la réponse est positive. Néanmoins, vous devez prendre quelques précautions pour rentabiliser au mieux votre investissement.

Le fonctionnement de l’assurance vie

L’assurance vie est un produit d’épargne qui fonctionne de manière souple. En effet, vous avez plusieurs choix en matière de placement.

Un produit d’épargne

L’assurance vie vous permet de mettre votre argent de côté pour financer un projet ou pour préparer votre retraite. Par le contrat d’assurance vie, l’assureur s’engage à vous verser une rente ou un capital. Ce versement peut également se faire auprès de vos bénéficiaires. En contrepartie, en tant que souscripteur, vous devez payer des primes. Une fois que vous avez ouvert le contrat d’assurance vie via un versement initial, vous avez la possibilité d’effectuer des versements de manière régulière ou non. Vous êtes aussi libre de rompre le contrat d’assurance vie et d’effectuer des retraits à tout moment.

Différents placements possibles 

Le contrat d’assurance vie vous offre la possibilité de choisir un ou plusieurs supports pour le placement de votre argent. Une assurance vie monosupport a pour support unique le fonds euro. Il s’agit d’un support sécurisé dans lequel vous effectuez des versements pour augmenter le capital. En outre, ce fonds produit des intérêts chaque année et ces intérêts sont rajoutés au capital constitué. Dans un contrat d’assurance vie multisupport, vous avez une partie de votre capital placé sur le fonds euro et une autre partie investie en unités de compte. Ces derniers garantissent une rentabilité plus importante que la rémunération du fonds euro.

Les avantages d’investir dans une assurance vie en 2022

L’assurance vie vous permet d’investir et donc d’augmenter votre capital. Ce contrat est également bénéficiaire d’une réduction d’impôts.

Une solution d’investissement pertinente 

L’assurance vie peut servir de placements alternatifs pour mettre de côté vos économies. Vous pouvez également l’utiliser pour vous constituer une retraite complémentaire. En fonction du type de contrat d’assurance vie ouvert, vous pouvez effectuer des investissements en actions ou en obligations. Avec une assurance-vie multisupport, vous pouvez placer votre épargne sur des produits financiers diversifiés. Ainsi, le fonds euro vous garantit la sécurité de votre épargne tandis que les fonds en unités de compte seront destinés à des produits à risque. Ces placements sont performants, mais dépourvus de garantie. 

Un contrat performant

Un investissement intégral sur des fonds en euro vous rapporte entre 0.5 à 4% sur votre contrat d’assurance. Ce gain peut augmenter considérablement lorsque vous investissez en unités de compte comme OPCVM, ETF & trackers ou actions. Le mode de gestion influe également sur la performance du contrat. En gestion libre, votre rendement dépend de l’allocation. Ainsi, c’est votre aptitude à gérer votre contrat qui fait que votre assurance vie aura une plus-value plus ou moins importante. Si votre assurance est en gestion pilotée, le rendement dépendra des décisions prises par votre gestionnaire. De plus, le rendement de votre contrat d’assurance vie restera stable en dépit des baisses constatées sur le marché. Et en cas de faillite de l’assureur, il devra vous rembourser l’intégralité de la somme que vous avez versée dans votre contrat.

Un contrat inscrit dans un cadre fiscal intéressant

Le premier avantage fiscal du contrat d’assurance vie est l’absence d’imposition des gains tant que vous restez dans l’assurance vie. Autrement dit, l’imposition ne s’applique que lorsque vous effectuez un rachat sur votre assurance vie. L’assurance vie est alors assimilée à une enveloppe capitalisante. De plus, un contrat de plus de 8 ans bénéficie d’une exonération d’impôt lors de son rachat. Par ailleurs, si vous venez à décéder avant l’âge de 70 ans, vos bénéficiaires n’auront à régler aucune taxe de succession pour une somme transmise inférieure à 152 500 €.

Les précautions à prendre concernant l’assurance-vie

L’assurance vie n’est réellement rentable que si vous prenez des précautions pour faire face à l’inflation qui augmente chaque année.

Restreindre les fonds euros

Du fait de l’inflation, il est préférable de limiter les fonds en euros au sein de votre assurance vie. En 2021, la moyenne de la performance de ce fond était d’environ 1.30 %, ce qui était largement en dessous de l’inflation. Par ailleurs, le déclassement des fonds en euros se fait de plus en plus ressentir chaque année. Cependant, il s’agit ici de limiter ces fonds et non de les éviter. En effet, malgré l’inflation, les fonds en euros restent un excellent moyen de sécuriser votre capital financier. Ce fonds peut, par exemple, servir à financer des projets à court terme. 

Miser sur une diversification des avoirs

Si votre assurance vie vous le permet, il est conseillé de diversifier vos avoirs. Pour ce faire, vous pouvez, par exemple, vous introduire dans le marché des matières premières dans le domaine de l’énergie ou de l’agriculture. Cette diversification se fera au moyen des ETF qui sont proposés dans les supports en unité des comptes de votre assurance. Néanmoins, la diversification des avoirs consiste à consacrer seulement une partie de votre encours et non l’intégralité. Vous pouvez également vous appuyer sur l’immobilier qui est un marché réputé pour sa résistance à l’inflation. 

Porter une attention particulière aux frais du contrat d’assurance 

Les frais du contrat d’assurance peuvent nuire à la performance de vos placements. Il est donc impératif de comparer les frais facturés par les assureurs avant de souscrire à un contrat d’assurance vie. Les frais en question sont généralement des frais d’entrée ou de versement, des frais de gestions annuels et des frais d’arbitrage. Les frais peuvent être proportionnels aux montants des versements ou forfaitaires selon l’établissement assureur.