Travailler au SAMU

Nombreux sont les services d’urgence capables d’assister nombreuses personnes en cas de nécessité. SAMU ou encore Service d’Aide Médicale Urgente est l’un de ces centres. Pour mieux connaitre le fonctionnement de ce centre, il est important de faire le point sur son histoire et les différents métiers qui s’y trouvent. 
Travailler au SAMU

Présentation du SAMU

SAMU ou Service d’Aide Médicale Urgente est un organisme qui s’occupe du traitement des urgences en dehors des hôpitaux, c’est-à-dire à domicile, dans la rue ou autres endroits. Le premier service mobile de réanimation fut crée à Paris en 1956 par le professeur Maurice Cara. Une partie importante de son travail de régulation consiste à récolter continuellement les ressources hospitalières disponibles de son département et via les voisins de ceux de sa région.

C’est un service d’urgence qui répond à la demande d’aide médicale urgente, c’est-à-dire l’assistance pré-hospitalière aux victimes d’accidents ou d’affections soudaines en état critique comme : malaise, maladie, ou femmes enceintes. Le SAMU est chargé de fournir une réponse adaptée aux problèmes médicaux urgents qui lui sont soumis par une ligne téléphonique d’urgence exclusivement médicale ou à travers les autres lignes d’urgence. 

Le SAMU est souvent dirigé par un hospitalier. Il y a dans chaque département un SAMU et il est généralement implanté dans l’hôpital de la préfecture. Il est composé d’une ambulance privée, une ambulance de réanimation, un médecin généraliste et d’un conseiller médical.

Les métiers les plus courants pour travailler au SAMU

Comme c’est un métier qui se base surtout dans le traitement des personnes en situation d’urgence pré-hospitalière, la médecine en est alors la base. Pour ce genre de service, il est important d’avoir des connaissances dans le domaine de la médecine, surtout un médecin spécialisé en médecine d’urgence. 

Pour les différents métiers au SAMU, il est évident que chacun d’eux se base sur la médecine car il s’agit d’aider les personnes qui ont besoin d’assistance médicale. Comme membre du personnel, le SAMU est composé de médecins spécialisés ou urgentistes, d’infirmiers-anesthésistes, de permanenciers, de conducteurs ambulanciers, d’étudiants en médecine, d’agents hospitaliers, d’aides-soignants et de secrétaires administratives et médicales.

Les médecins sont tous formés à la médicine d’urgence et les plus anciens participent à la régulation médicale. Les médecins régulateurs s’occupent de faire un point sur la gravité des situations dont ils font face. Les infirmiers s’occupent des soins durant l’intervention, des formations, de l’encadrement du personnel et de la maintenance ou gestion de chaque matériel, monitorage et médicaments. Les permanenciers assurent la réception et l’orientation des demandes d’aides médicales avec le médecin régulateur. Quant aux conducteurs d’ambulance, ils n’ont que pour mission de prendre en charge les patients et de les transporter dans des véhicules adaptés. 

Comment postuler au SAMU ? 

Afin d’être embauché à un poste au SAMU, il est important d’avoir le minimum de connaissance en médecine, comme il a été dit précédemment. En général, pour devenir médecin au sein du SAMU, il faut avoir de l’expérience en médecine d’urgence, dans un cabinet ou bien dans un hôpital. Le futur médecin d’urgence doit tout d’abord suivre des cursus de médecine générale puis obtenir un DESC de médecin d’urgence. Pour devenir médecin urgentiste, il faut suivre 9 ans d’études générales et 2 ans de spécialisation. 

Pour l’infirmier, il faut obtenir le bac et s’inscrire au concours d’entrée dans les instituts de formation en soins infirmiers. Ensuite, obtenir le diplôme d’infirmier diplômé d’Etat et prendre la spécialité infirmier-anesthésiste diplômé d’Etat. Pour le cas de l’ambulancier au sein du SAMU, il faut avoir un permis B depuis plus de 3 ans et obtenir un diplôme d’Etat d’ambulancier qui se prépare en 18 semaines.   

Les salaires envisageables

Les salaires envisagés au SAMU se présentent comme les suivants : le médecin urgentiste débutant est de 2600 € brut, les infirmiers débutants reçoivent 1650 € et les ambulanciers débutants reçoivent un salaire équivalent au Smic en début de carrière.

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne