Devenir diagnostiqueur immobilier pour sa reconversion

Le marché de l’emploi dans le secteur BTP est actuellement en plein essor. En effet, de nombreuses professions récentes sont nées de ce secteur quelques dizaines d’années auparavant. Les spécialistes issus d’une formation en bâtiment se réorientent vers des branches plus spécialisées afin de développer leur activité. La fonction d’un diagnostiqueur immobilier figure parmi les mieux recherchés en ce moment.

Reconversion diagnostiqueur immobilier

Présentation du métier

Un diagnostiqueur immobilier est doté d’une spécialisation en normes de construction. Il effectue des analyses sur la sécurité, la surface et la santé dans la maison. Ce spécialiste met son expertise au service des particuliers et des professionnels. Il opère dans le cadre des transactions immobilières, ainsi que des travaux de construction et de rénovation d’une bâtisse. Cet expert réalise son diagnostic sur :

  • Les installations de gaz ;
  • Le CREP (Constat de Risque d’Exposition au Plomb) ;
  • La présence de matériaux contenant de l’amiante ;
  • La recherche de parasites et de termites ;
  • Le DPE ou Diagnostic de Performance Énergétique ;
  • L’ERP (État des Risques et Pollution) ;
  • Les installations électriques ;
  • Le métrage Loi Carrez et surface habitable.

Le diagnostiqueur immobilier travaille sur le terrain avant d’établir un rapport. Les résultats de son expertise préconisent ou non les propriétaires à effectuer une transaction. Son métier permet de protéger les personnes, les biens, ainsi que l’environnement des éventuels dysfonctionnements liés à l’édifice.

Les qualités nécessaires

Occuper un poste de diagnostiqueur immobilier requiert des qualités techniques, mais également humaines et relationnelles. Premièrement, il doit disposer de connaissances fiables sur les normes du bâtiment et des constructions. Ses expertises doivent être précises.

Ce professionnel doit faire preuve d’une grande rigueur dans l’exercice de son travail. En effet, le minimum d’erreurs de sa part peut engendrer des conséquences néfastes à la santé des habitants de l’immeuble. Des résultats non fiables de son diagnostic peuvent augmenter les risques d’incendies électriques ou d’accidents dus aux fuites de gaz.

Cet expert doit également être objectif, impartial et honnête. Il s’avère nécessaire qu’il ne se laisse pas influencer par ses clients. Ce métier requiert un bon sens relationnel et commercial dans le but de séduire des partenaires et des clients. Enfin, étant donné qu’il travaille seul, ce spécialiste doit être autonome.

Quelle formation pour travailler comme diagnostiqueur immobilier

Afin d’exercer la profession de diagnostiqueur immobilier, il est indispensable de détenir des certifications nécessaires à ce domaine. Celles-ci sont délivrées par des organismes privés et les formations sont payantes.

Ces institutions doivent être dotées d’une accréditation par le COFRAC, mais il n’existe aucun diplôme prérequis pour être certifié. Le coût d’une formation complète, qui dure de 3 semaines à 3 mois, varie de 5.000 à 9.000 euros.

Les personnes désirant obtenir les certifications doivent cependant avoir des connaissances techniques solides sur cette spécialité. Les professionnels issus d’une formation de Bac+2 en bâtiment ou ceux de l’immobilier peuvent se reconvertir facilement au métier.

L’obtention d’une certification DPE nécessite un diplôme niveau III en bâtiment ou une expérience minimum de 3 ans dans le domaine. La formation est accessible aux personnes titulaires d’un Bac+2 en BTP ou son équivalent.

Carrière et opportunités d’évolution

Le diagnostiqueur immobilier parvient facilement à trouver du travail et des clients. Il peut exercer au sein d’une entreprise de construction en étant salarié, ou intégrer une société spécialisée en diagnostic immobilier.

En freelance, il aura une charge de travail plus importante, mais sera plus libre quant à ses horaires et tarifications. Il est à noter qu’exercer ce métier en tant que travailleur indépendant requiert un investissement capital. Ce, afin de se procurer tout l’équipement et suivre les formations nécessaires.

Le diagnostiqueur immobilier peut aspirer à une évolution professionnelle rapide et intéressante. Effectivement, au fur et à mesure d’acquérir de l’expérience sur le terrain, il peut prétendre à un poste à responsabilité.

Étant salarié, le spécialiste peut obtenir une promotion après quelques années. En freelance, ce sera facile pour lui de trouver un travail dans un cabinet ou une agence immobilière. L’option de devenir conseiller dans une entreprise BTP est également intéressante pour augmenter les revenus et acquérir plus d’expérience.

Les salaires envisageables

Le salaire du diagnostiqueur immobilier dépend de son expérience, de son statut et de son lieu de travail. Un débutant est payé de 1.500 à 2.000 euros bruts par mois.

Avec quelques années d’expérience à son actif, il peut gagner entre 3.000 et 4.000 euros. L’entreprise pour laquelle il travaille peut lui faire profiter d’avantages tels que des tickets repas, une voiture de fonction à disposition, etc. Une prime d’intéressement permet également de lui faire gagner plus.

Celui qui travaille à son compte n’a pas de revenus constants et fixes. Ses gains reposent sur la région dans laquelle il exerce et le nombre de ses clients. L’envergure de sa société influe également sur ses soldes. Ce professionnel gagne généralement très peu au début, mais multiplie rapidement ses revenus dès que son activité est amorcée.

Tous les conseils pour trouver une bonne formation de diagnostiqueur immobilier

Alors que de plus en plus de personnes peuvent parfois se passionner pour le monde de l’immobilier, il se trouve que l’on remarque aussi bon nombre de particuliers souhaiter aussi s’intéresser au métier de diagnostiqueur, notamment dans le cadre d’une reconversion. Il est vrai qu’avec un marché qui semble être encore à ce jour en pleine expansion, vous avez tout intérêt à prendre les devants, et à vous former le plus tôt possible au métier de diagnostiqueur immobilier.

En revanche, bien que cela puisse paraître occasionnellement assez simple de se lancer, force est de constater que les formations que l’on peut retrouver dans le domaine ne sont pas toujours très pertinentes, bien au contraire ! Ainsi, si vous voulez pouvoir mettre toutes les chances de votre côté pour pouvoir réussir votre projet de reconversion professionnelle, nous ne pourrions que vous encourager à voir cette page au sujet de la Formation diagnostiqueur immobilier : vous ne devriez pas être au bout de vos surprises ! Comme vous pourrez le voir, il se trouve que ce site web propose toutes les informations nécessaires pour devenir diagnostiqueur immobilier professionnel, avec des explications claires et précises !

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne