Travailler dans un musée

Métier du patrimoine, travailler dans un musée consiste à valoriser et à transmettre des biens et propriétés culturelles. Proposant une multitude de postes, le travail rentre dans le cadre de la fonction publique d’état ou territoriale. Ainsi, l’accès à la profession se fait souvent grâce à des concours. Exercer dans le secteur fait également appel à la créativité et à la collectivité. Cette carrière vous intéresse-t-elle ? Voici donc un guide sur un métier qui permet de faire exploser ses talents au fil de projets culturels stimulants. 

Travailler dans un musée

Pourquoi travailler dans un musée

Vecteurs majeurs de la diffusion de la culture, les musées sont devenus populaires au fil des années. Attirant ainsi un large public, ils ont donc besoin d’agrandir le nombre de leur personnel. De la sorte, si vous prévoyez de changer de carrière et de postuler pour un poste muséal, vous avez une chance d’être recruté. En outre, il est possible d’être recruté sans passer par des concours. Mais dans ce cas, vous serez classé dans la catégorie C, par exemple, en tant qu’adjoint du patrimoine. 

Trouver un travail dans un muséeoffre également plusieurs privilèges. L’un des avantages sociaux est que vous pouvez jouir d’horaire flexible. Cela vous donnera l’occasion de faire d’autres activités. Vous bénéficierez également d’un régime de pension et d’un régime d’assurance collective. 

Aussi, les employés des musées bénéficient de certaines attributions particulières. En effet, vous obtiendrez un laissez-passer employé, qui vous donnera accès à de mussées partenaires. Vous pouvez avoir des rabais avec des organismes culturels. 

Travailler dans un musée convient à ceux qui sont amoureux de la culture. En intégrant le secteur, vous aurez la chance de toucher et de décoder des trésors nationaux. En outre, grâce aux différentes expositions, vous vivrez des journées excitantes et toujours différentes au travail. 

Les différents types de métiers 

À l’intérieur des musées, il existe différentes directions auxquelles sont confiées différentes missions et responsabilités. Toutefois, les métiers du musée sont modulables selon la taille et les spécificités du musée en question. Néanmoins, chaque galerie doit présenter les deux catégories suivantes : 

  • Les professions en contact avec le public,

Le responsable du musée : il est responsable de créations des différents projets culturels. Il s’assure également de leurs réalisations. 

L’agent d’accueil qui oriente et renseigne les visiteurs. Il effectue les réservations. Il veille également aux œuvres.

Le médiateur culturel : il aide le public durant les visites en expliquant les origines des œuvres exposées. Il est donc l’un des piliers du musée. 

  • Les professions responsables de la conservation et de la restauration des œuvres,

Le restaurateur d’œuvres : grâce à son savoir-faire, les œuvres sont traitées et restaurées. Il travaille dans le conditionnement des œuvres afin d’assurer leur pérennité. 

Le chargé d’inventaire : il identifie et dresse un inventaire des objets. Il étudie également les œuvres au cas où ces derniers nécessiteraient un traitement. 

Le régisseur d’œuvre : il travaille étroitement avec le restaurateur d’œuvres.Ils définissent le conditionnement adéquat aux différents types d’œuvres. 

Les qualités nécessaires

Travailler dans le secteur muséal, c’est avoir la chance d’exercer un métier dans un milieu créatif. Pour pouvoir ainsi l’intégrer, certaines qualités sont exigées. En effet, le musée requiert des personnes ouvertes d’esprits et serviables, car vous serez en contact avec le public. Dépendant de votre capacité relationnelle sera la notoriété de votre musée. 

La profession exige également de personnes adroites, car elles devront prendre soin d’objets fragiles et de valeurs. Ainsi, vous devrez posséder de la minutie et de l’agilité dans vos gestes. 

Mais le métier nécessite également des personnes curieuses et avides de connaissances. Cela vous permettra de réaliser au mieux votre travail. En effet, vous aurez besoin de toujours vous documenter sur les œuvres afin de satisfaire la soif d’apprendre du public. 

Quelle formation pour travailler dans un musée

Travailler dans les métiers du patrimoine nécessite des formations spécialisées. Ainsi, si vous vous tournez vers cette carrière, il est préférable d’opter pour le bac général, spécial arts. Vous obtiendrez alors certaines bases artistiques. Certes, même si cela ne suffit pas, vous obtiendrez les connaissances nécessaires en histoire et géographie pour la restauration d’œuvre. 

Si vous pouvez aller à l’université, optez pour une licence d’art ou une licence d’histoire. Il sera alors plus facile d’accéder au métier. Il existe également d’autres options de diplômes, comme l’archéologie et l’ethnologie.

Les écoles spécialisées existent également. En effet, des institutions forment spécialement au domaine du patrimoine. Les formations dispensées concernent la conservation du patrimoine et la restauration du patrimoine. 

Les salaires envisageables

Les rémunérations de poste au musée dépendent de l’importance du musée. Toutefois, certaines références peuvent être prises en compte. Ainsi, pour un guide du musée, il peut être payé à la journée ou par mois. Son salaire tourne autour de 1500 euros par mois. Pour les postes à responsabilité, comme les adjoints ou les conservateurs, leurs rémunérations peuvent atteindre les 50 000 euros par an. 

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne