Devenir soigneur animalier

Le soigneur animalier assure les besoins quotidiens des animaux qu’il s’agisse d’espèces apprivoisées ou sauvages. Ce professionnel est chargé de veiller au bien-être et à la santé des bêtes dont il a la responsabilité. Il peut entreprendre son métier dans un zoo, un parc, une animalerie ou encore une clinique vétérinaire. En quoi consistent concrètement ses missions ? Quelles sont les compétences et les qualités requises ? Quelle formation faut-il suivre ? Les réponses dans cette fiche métier soigneur animalier.

Soigneur animalier

Le soigneur animalier assure les besoins quotidiens des animaux qu’il s’agisse d’espèces apprivoisées ou sauvages. Ce professionnel est chargé de veiller au bien-être et à la santé des bêtes dont il a la responsabilité. Il peut entreprendre son métier dans un zoo, un parc, une animalerie ou encore une clinique vétérinaire. En quoi consistent concrètement ses missions ? Quelles sont les compétences et les qualités requises ? Quelle formation faut-il suivre ? Les réponses dans cette fiche métier soigneur animalier.

Présentation du métier de soigneur animalier

L’activité d’un soigneur animalier se résume à prendre soin des animaux qui sont à sa charge afin de leur assurer un certain confort dans leur environnement et pour qu’ils soient en bonne santé physique. Il se charge de préparer et surveiller la prise alimentaire en fonction des directives qui lui sont fournies. Le soigneur animalier prodigue également les soins nécessaires en suivant les consignes. 

Proche du vétérinaire, il l’assiste pendant le contrôle de l’état de santé de l’animal : prise de poids, suivi, vaccinations, taille des griffes, administration de médicaments… Ce spécialiste en santé animale indique ses observations sur les bêtes ainsi que l’état de leur espace de vie. Il met à jour un carnet de suivi qui comporte les naissances, les décès ainsi que les reproductions. Si un problème au niveau de la santé ou du comportement de l’animal est constaté, le soigneur animalier doit prévenir rapidement le vétérinaire. 

Sa tâche consiste également à maintenir le lieu de vie des animaux (cages, enclos, vivariums, aquariums…) propres et fonctionnels en respectant les règles d’hygiène et de sécurité. D’autre part, il s’occupe de la gestion des médicaments et du matériel, en plus des stocks de nourriture. 

Les principales missions

Le métier de soigneur animalier varie selon l’endroit où il exerce sa fonction. En effet, ce professionnel peut être amené à veiller sur les animaux qui vivent dans un zoo, une réserve naturelle, une ferme pédagogique, un parc aquatique, une animalerie ou bien une clinique vétérinaire. En ce qui concerne sa mission première, il assure la prise en charge de l’ensemble des aspects pratiques des animaux qui lui est confié. Les principales tâches d’un soigneur animalier consistent à :

  • Distribuer l’eau et les rations alimentaires adaptées à chaque espèce (viande, souris, feuilles…)
  • Aménager, assurer la propreté et préserver l’hygiène du lieu de vie des animaux
  • Effectuer les soins corporels : nettoyage, brossage du pelage, coupe des griffes  
  • Contrôler le bien-être de l’animal en collaborant avec le vétérinaire
  • Suivre et veiller au bon déroulement des reproductions : gestation, ponte, couvaison
  • Assurer la sécurité des animaux et des visiteurs en respectant les règles mises en place
  • Réaliser l’inventaire des stocks et les commandes des aliments, des médicaments ainsi que du matériel et des accessoires
  • Déplacer et transférer les animaux dans d’autres lieux

Les qualités et compétences nécessaires

Être passionné par nos amis les bêtes est indispensable pour ceux qui aspirent à devenir un soigneur animalier. Bien entendu, ce métier ne demande pas seulement de la passion et de l’amour pour les animaux, mais aussi plusieurs compétences. En tant que spécialiste du bien-être et de la santé des animaux, le soigneur animalier doit avoir une bonne connaissance des différentes espèces : morphologie, alimentation, habitudes… Ainsi, ce professionnel est à même de détecter tout comportement anormal de l’animal et de le signaler au vétérinaire. En cas de blessures ou de maladies, il doit être en mesure de réaliser les premiers soins.

Le métier de soigneur animalier requiert également certaines qualités :

  • Polyvalence : Les missions confiées étant diversifiées, exercer ce métier nécessite d’être polyvalent. En effet, le soigneur animalier doit s’occuper à la fois de la nourriture, soins, hygiène, surveillance, assistance, sécurité, gestion des stocks…
  • Disponibilité : Prendre soin des animaux nécessite des soins au quotidien. Les rythmes de travail requièrent de ce fait une certaine disponibilité : le soigneur animalier doit parfois travailler le week-end et les jours fériés
  • Bonne condition physique et une bonne santé : les horaires de travail élevés impliquent d’être en bonne condition physique pour pouvoir suivre le rythme de ses activités. Le soigneur animalier est amené à travailler à l’extérieur et doit s’adapter aux conditions météorologiques. Aussi, une excellente capacité physique est nécessaire pour pouvoir déplacer les animaux ainsi que les différents matériels. Vu qu’il côtoie quotidiennement avec différentes espèces d’animaux, l’absence d’allergies est un pré-requis. 
  • Sens de l’observation : Cette qualité permet au soigneur de repérer les changements d’attitude des animaux et d’assurer la surveillance médicale.

Quel parcours pour devenir soigneur animalier ?

Les prétendants au métier de soigneur animalier peuvent suivre différentes formations qui sont reconnues dans la profession. Une première possibilité est d’obtenir une certification soigneur animalier qui se prépare en alternance au CFFA du lot. Cette formation est accessible au détenteur de CAP (plus de 18 ans) qui a une notion en soin des animaux. Toujours pour ceux qui ont un niveau CAP, il existe également la formation animalier en parc zoologique qui peut être suivie à la MFR de Carquefou. Les titulaires de Bac à orientation scientifique ou agricole ainsi que du BTSA gestion et protection de la nature peuvent se spécialiser en soigneur animalier à la CFPPA du Loir-et-Cher. Néanmoins, il faut bénéficier d’une expérience professionnelle dans le domaine. Le lycée agricole privé de Saint-André propose aussi une spécialisation soigneur animalier. Il faut avoir un bac +, une expérience d’au moins 3 mois dans un parc animalier ainsi qu’un permis de conduire.

Les salaires

Le soigneur animalier perçoit le SMIC en début de carrière. Toutefois, il est possible de gagner plus selon l’espèce d’animaux pris en charge, le lieu de travail et les années d’expérience. Le salaire moyen d’un soigneur expérimenté aux alentours de 1800 €.

Les débouchés et opportunités d’emploi

Le métier de soigneur est exercé dans des zoos publics ou privés. Concernant les possibilités d’évolutions, des formations complémentaires peuvent être suivies pour devenir responsable animalier, auxiliaire vétérinaire ou encore vendeur en animalerie.

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne