Devenir juriste immobilier

Les lois et réglementations en matière immobilière sont légion à tel point qu’il est parfois difficile pour les particuliers de s’y retrouver. C’est là qu’entre en jeu le juriste immobilier. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’avec le développement croissant du secteur de l’immobilier, ce métier est promis à un bel avenir. Vous êtes intéressé ? Pour vous aider, voici les informations essentielles que vous devez connaître avant de vous lancer dans cette profession. Vous aurez ainsi une idée précise de ce qui vous attend. C’est parti.  

 juriste immobilier<br />

Présentation du métier de juriste immobilier

Le métier de juriste immobilier consiste à accompagner les particuliers et les professionnels dans la constitution de dossiers administratifs et juridiques. Il propose également son aide en cas de litige et défend les intérêts de ses clients. Quelle que soit la forme de la transaction, il s’assure du bon respect du droit. Par ailleurs, le juriste immobilier met à contribution son savoir-faire que ce soit en matière de conseil, de protection ou de prévention. 

Cet expert du droit immobilier peut choisir d’officier au sein d’un cabinet ou bien agir pour son propre compte. En outre, il y a également la possibilité de travailler dans le secteur public et le secteur privé. 

Si vous souhaitez embrasser cette profession, préparez-vous à mettre régulièrement à jour vos connaissances juridiques. Il peut arriver aussi que vous soyez confronté au stress, à la pression dans la réalisation de vos missions. La plupart du temps, la charge de travail est importante. C’est la raison pour laquelle vous devez bien organiser les tâches à effectuer au quotidien sinon vous serez en grande difficulté. 

Mais d’un autre côté, il y a également pas mal d’avantages qu’on peut obtenir quand on exerce ce métier. Outre le salaire élevé, on peut souligner les perspectives d’évolution professionnelles qui sont intéressantes. Vous aurez aussi de nombreuses opportunités d’interagir avec des personnes issues de professions différentes. 

Les principales missions

Le juriste immobilier doit faire preuve de polyvalence, car les missions qu’il doit accomplir au quotidien sont assez variées : 

  • Assurer la rédaction d’actes juridiques tels que les baux 
  • Prévenir les litiges
  • Agir en tant que négociateur et suggérer des solutions en cas de litige
  • Fournir des conseils en droit immobilier et gestion du patrimoine
  • Conseiller les clients sur tout ce qui concerne la fiscalité
  • Réaliser une veille juridique relative au droit immobilier
  • Veiller à la conformité des normes pour les clients qui sollicitent son aide
  • S’assurer de la faisabilité juridique en ce qui concerne les projets tels que l’agrandissement de surface de vente 
  • Accompagner aussi bien les vendeurs que les acheteurs
  • Déposer les permis de construire
  • Réaliser des interventions dans les cessions de fonds de commerce

Les qualités et compétences nécessaires

Vous ne pourrez pas exercer ce métier si vous ne disposez pas de qualités et compétences spécifiques. En effet, un juriste immobilier doit :

  • être un excellent communicant et avoir un sens du relationnel poussé dans la mesure où il est amené à interagir avec plusieurs interlocuteurs.
  • dans son travail, il doit faire preuve de beaucoup de rigueur et de minutie 
  • avoir une excellente connaissance du secteur de l’immobilier
  • être discret puisqu’il est amené le plus souvent à traiter des dossiers confidentiels
  • posséder un esprit d’analyse et de synthèse
  • maîtriser l’anglais ainsi que les outils informatiques 
  • être capable de négocier avec tact
  • afin de prendre les meilleures décisions, le juriste immobilier doit rester neutre et impartial
  • ce professionnel doit également savoir écouter et être disponible
  • disposer des connaissances en gestion financière et comptable
  • être en mesure de transmettre ses connaissances
  • assurer une veille efficace pour être toujours au courant des éventuels changements qui s’opèrent au niveau de la législation
  • être diplomate et inspirer la confiance

Quels parcours pour devenir juriste immobilier ?

Avant tout, il faut souligner que de longues études sont nécessaires afin de décrocher un jour ce poste. Dans ce cas, la persévérance et la patience sont indispensables si vous voulez atteindre votre objectif. Ainsi, la plupart des juristes immobiliers possèdent un Bac+5 en droit immobilier. À noter que plusieurs écoles et universités proposent des formations supérieures dans le domaine de l’immobilier. Mais il y existe une autre option à savoir l’obtention d’un BTS suivi d’une licence professionnelle. 

À titre d’information, voici quelques diplômes qui vous permettent d’accéder à ce métier :

  • Master en Droit des affaires (parcours en droit et gestion du patrimoine)
  • Diplôme général de juristes de patrimoine
  • Master Droit Économie Gestion, mention droit économique des affaires
  • Diplôme général de juristes de patrimoine

Les salaires

Du point de vue de la rémunération, sachez qu’un juriste immobilier touche un salaire assez élevé. Voilà une motivation supplémentaire pour ceux qui veulent un jour occuper ce poste. Pour un juriste débutant, celui-ci peut percevoir jusqu’à 2500 € par mois. Eh oui, c’est une somme loin d’être négligeable. Et en cumulant un peu plus d’expérience, le juriste immobilier peut gagner plus de 5000 €/mois. Avec un tel salaire, nul doute que ce professionnel et ses proches ont la possibilité de vivre confortablement. 

Les débouchés et opportunités d’emploi

De nos jours, de plus en plus d’entreprises de grande taille qui se spécialisent dans le domaine de l’immobilier ont leur propre juriste immobilier. À part cela, cet expert du droit immobilier est aussi très recherché par les cabinets d’avocat ou de conseil. 

Enfin, le juriste immobilier peut aussi être recruté au niveau des collectivités territoriales, mais à condition bien sûr que ces dernières possèdent un service juridique. 

S’agissant de l’évolution de ce poste, il est à souligner que la majeure partie des juristes seniors choisissent de devenir consultants et préfèrent exercer à leur compte. Mais à part cela, un juriste immobilier expérimenté peut aussi envisager de travailler auprès des syndicats professionnels.   

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne