Travailler dans un hôpital

Un hôpital est un établissement de soins où un personnel soignant peut prendre en charge des personnes malades ou victimes de traumatismes trop complexes pour être traités à domicile ou dans le cabinet de médecin. Travailler à l’hôpital est le métier idéal pour aider son prochain et permettre à une personne d’avoir une meilleure santé.

 

Travailler à l'hopital

Les avantages à travailler dans un hôpital

La première raison et la raison la plus importante pour exercer dans un hôpital c’est de venir en aide à des personnes dans la santé est en danger. Ce travail permet d’offrir un soin ou bien une chance à une personne, que ce soit une personne malade ou une personne en danger de mort, d’avoir une meilleure situation en termes de santé.

Travailler à l’hôpital et dans les établissements sociaux et médico-sociaux est une opportunité. Les valeurs de solidarité et d’accueil, mais aussi le travail des soins quotidiens au service des malades sont porteuses de sens et donc de richesse dans la pratique de son métier. C’est un travail qui a du sens avec des valeurs.

Tournés vers le progrès en utilisant les technologies les plus pointues, les hôpitaux sont aussi et avant tout des entreprises de main-d’œuvre et de rapports humains. Ceci signifie que le travail que l’on y fait est toujours un travail d’équipe et de relations humaines avec les patients et les personnels.

Ce travail est une chance car non seulement les métiers y sont nombreux et variés, mais ils sont en perpétuelle évolution. Les hôpitaux côtoient des métiers traditionnels comme pour trouver un médecin ou des infirmières. Il y a aussi des métiers nouveaux liés aux évolutions techniques et aux défis auxquels sont confrontés ces établissements. Le métier évolue également avec le développement des réseaux, de l’hospitalisation à domicile et des techniques de télétransmission.

Travailler dans ce domaine est une chance également car les évolutions de carrière ou les changements de métiers y sont possibles par la validation des acquis de l’expérience et les concours internes. Des réflexions sont également en cours sur la coopération entre les personnels de santé, que devront compléter des réflexions sur les passerelles entre métiers de manière à offrir des perspectives de carrière plus nombreuses.

Les différents types de métiers à l’ hôpital

Les métiers au sein d’un hôpital sont très nombreuses et peuvent être divisés en plusieurs filière comme : les métiers médicaux, les métiers soignants et éducatifs, les métiers du social et les métiers administratifs, logistiques et techniques.

Les professions médicales regroupent de nombreux métiers, celui de médecin qui recouvre à lui seul une cinquantaine de spécialités différentes comme le chirurgien, médecin généraliste, biologiste, gynécologue, etc. On peut aussi voir les métiers comme celui de sage-femme ou encore de pharmacien.

Pour les métiers soignants ou éducatifs, on peut y trouver l’infirmier, l’aide soignant, le manipulateur radio, le kiné, le diététicien, le préparateur en pharmacie ou encore le technicien de laboratoire. Les métiers du social recouvrent tout ce qui est parti social. Les métiers administratifs, logistiques et techniques sont prisent en charge par le directeur, cadre de santé, secrétaire, ingénieur, ambulancier, etc.

Les qualités nécessaires pour travailler à l’hôpital

Il faut avoir certaines qualités pour postuler dans un hôpital. D’abord, il faut avoir de l’empathie et le sens du service, car vous devez être attentif aux autres, savoir écouter, soigner et communiquer avec tact et respect. La discrétion est aussi importante. Ensuite, il faut être rigoureux afin de gérer les urgences, savoir calculer, respecter des prescriptions, être méthodique, organisé et efficace sont des qualités requises dans la plupart des métiers de la santé. Après, avoir des capacités d’analyse sont nécessaires, ainsi qu’un bon esprit de synthèse. Enfin, être autonome, avoir le sens des responsabilités et savoir prendre des initiatives peut également être important pour exercer dans ce domaine.

Quelle formation pour travailler à l’hôpital ?

La première année est appelée PACES ou Première Année Commune aux Études de Santé. Les deuxième et troisième années allient cours magistraux, travaux pratiques et stages.

Elles ne sont pas sanctionnées d’un concours, mais les étudiants obtiennent le DFGSM ou Diplôme de Formation Générale en Sciences Médicales à l’issue de la troisième année. Les quatrième, cinquième et sixième années sont celles de l’externat. L’étudiant passe toujours plus de temps en stage et les enseignements théoriques s’intensifient. Il doit réaliser des stages à mi-temps en hôpital et un total de 25 gardes par an.

Les salaires envisageables

Les salaires dans les hôpitaux varient selon la filière où la personne exerce son travail. Les praticiens hospitaliers à temps plein débuteront leur carrière avec une rémunération annuelle de base fixée à 52 933 € bruts. Pour les cadres de direction, administratif ou gestion, le salaire brut varie entre 44 188 € à 50 343 € en début de carrière. Pour le personnel soignant, le salaire est de 2 417 € par mois et pour les agents de service et employés administratifs, le salaire varie de 18 076 € à 20 853 € par an.

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne