Se reconvertir dans les métiers financiers

Quand il s’agit d’une question d’échanges commerciaux, la finance entre toujours en jeu. Dans le marché de l’emploi, le secteur finance s’accroit d’une manière exponentielle. Avec la digitalisation, le service public et privé misent sur ce domaine pour augmenter le profit. Compte tenu du salaire et des bonus à la fin du mois, les jeunes se lancent dans l’aventure, même si ce domaine enterre leur vie personnelle. Se reconvertir dans les carrières financières se voit comme un challenge à la fois excitant  et angoissant. Si vous vous rêvez de travailler dans la finance, cette fiche métier est fait pour vous. 

Travailler dans la finance

Les raisons pour se lancer dans le domaine de la finance

Quand vous parlez de la finance, le fond reste l’argent du fait que celui-ci est le centre de toutes les transactions. Les emplois du secteur offrent une rémunération élevée qui séduit naturellement les jeunes diplômés. Ils garantissent la stabilité financière des salariés. Par ailleurs, la gestion d’une grosse somme allant de milliards excite ces nouveaux venus. Les instituts financiers comme les banques reçoivent des milliers de candidature chaque année justifiant l’engouement des gens pour la finance. Les métiers dans ce domaine ouvrent également une porte à l’échelle internationale. En intégrant une poste financière, les jeunes se fascinent toujours à l’idée de travailler avec des gens qui partagent leur prédilection pour les chiffres. Les métiers s’évoluent au rythme de la technologie digitale. Travailler dans la finance dévore une grande partie de votre temps, environ 10 à 15 heures par jours. C’est la raison pour laquelle les employeurs veillent à ce que l’environnement et les conditions de travail soient en adéquation avec le rythme. 

Les métiers financiers et les qualités requises

De nombreuses carrières tournent autour du secteur de la finance comme : conseiller client, inspecteur commercial, audit interne, analyste financière,expert-comptable, gestionnaire, etc. La liste des postes est loin d’être exhaustive. Les missions consistent à traiter les documents financiers et assurer les opérations de transactions. Dans le secteur privé, les professions financières s’observent largement dans les compagnies d’assurance, les entreprises et les banques. Le domaine de la finance promet une évolution rapide de carrière. Au bout de trois ou quatre années de service, la plupart des entreprises offre une promotion à ceux qui savent se démarquer. 

Comme toutes les professions, la finance s’exerce avec passion et rigueur. Vous devez littéralement aimer les chiffres pour intégrer ce secteur. Etre à l’aise avec les chiffres commence dès la formation académique et se poursuit durant la carrière. Il est également impossible de se servir des chiffres sans les outils informatiques. Les métiers financiers nécessitent une bonne maitrise des logiciels professionnels afin de mener à bien les tâches. Leurs responsabilités consistent à effectuer une étude approfondie sur les risques de l’entreprise. Toujours exposé à des situations stressantes et délicates, un bon financier devra s’armer d’une capacité d’adaptation. Outre les chiffres, les employés sauront se communiquer aisément que ce soit avec les collaborateurs ou avec les clients.  Ils font preuve d’une diplomatie quand la situation exige. 

Après quelques années d’apprentissage, vous pourrez bâtir votre propre empire. Avec des fonds nécessaires, vous aurez la possibilité de monter une entreprise de prêt commercial.  Il suffit d’observer les besoins des personnes autour de vous et de leur proposer une solution adéquate. Grace à vos compétences, la création d’un cabinet de consultant financier est à votre portée. Mettre en valeur les expertises de votre entreprise au profit des autres génère un revenu important. Les entreprises d’investissement pourront bénéficier de votre assistance sur l’analyse budgétaire, l’évaluation des transactions financières, etc.

Les formations et les diplômes nécessaires pour travailler dans la finance 

Pour se reconvertir dans le domaine de la finance, plusieurs instituts et universités ouvrent leurs portes. Ceux qui souhaitent intégrer rapidement le monde professionnel, ils pourront suivre le DUT finance ou BTS banque. Au sein des écoles de commerce tels que les MBA, il est possible d’acquérir les Bachelors en finance. Dans les établissements publics, vous pouvez décrocher une licence sur les filières banque, assurance ou commerce dans trois ans d’études. Les instituts privés vous disposent d’une formation pour l’obtention des licences professionnelles. Les étudiants y poursuivent la formation master finance s’ils veulent approfondir ce cursus.

Les salaires envisageables dans le domaine de la finance 

Les métiers financiers se trouvent parmi les secteurs les mieux rémunérés en France ou dans le monde entier. Les salariés sont payés suivant l’ancienneté et les compétences. Pour un aide-comptable, il touche aux alentours de 2000 € au début de sa carrière. L’auditeur interne gagne entre 5000 € à 6500 €. Dans le cas d’un comptable débutant, le salaire moyen vaut 3000 € environ. Quand vous atteignez la tête de l’échelon, comme le directeur financier, vous toucherez plus 20 000 € à la fin du mois. Quel que soit le poste, tant qu’il s’agit du domaine de la finance, vous ne serez pas payé au-dessous du 2 000 € mensuel. 

 

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne