Travailler à la CPAM / Sécurité Sociale

Travailler à la CPAM/Sécurité Social, c’est faire le choix d’intégrer un collectif qui veille à remplir une mission d’intérêt général pour près de 60 millions d’assurés. Vous prendrez plaisir à œuvrer dans une société qui offre une grande diversité de métier. Si vous cherchez des informations qui vous permettront de vous faire recruter, retrouvez ici toutes les informations nécessaires. 
Travailler à la CPAM _ Sécurité sociale

Présentation de la CPAM/Sécurité Social

La CPAM ou appelé aussi Caisse Primaire d’Assurance Maladie et la CGSS ou Caisse Générale de Sécurité Sociale comptent plusieurs agences en France métropolitaine et en département d’outremer. Elles font parti d’un réseau de la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie (CNAM) qui offre des prestations pour prévenir votre état de santé (maladie, maternité, accidents de travail, etc.), votre vie professionnelle (retraite, invalidité, etc.) et personnelle (accident, décès, etc.)

En 2021, elle a offert un emploi à près de 180 000 personnes qui contribuent chaque jour à faciliter l’accès au soin et à la sécurité sociale à des milliers de Français. Contrairement à ce que vous pensez, la CPAM/Sécurité Social recrute des talents capables de pérenniser et développer ses activités. Elle se charge également de l’évaluation des risques afin d’optimiser leur prévention et leur traitement. Pour y arriver, elle dispose de 102 agences CPAM en France métropolitaine et 5 CGSS dans les départements d’outremer.

Les métiers les plus courants pour travailler à la CPAM/Sécurité Sociale

C’est un organisme qui dispose d’une grande variété de métiers intéressants. Il vise essentiellement au bon déroulement de la relation client afin de leur offrir un service de qualité, sur-mesure. Pour y arriver, il doit disposer d’employés compétents qui puissent remplir la spécificité de leurs fonctions. Voici les différents secteurs de recrutement de la CPAM/Sécurité Sociale : 

  • Les métiers qui veillent à fournir l’accès aux droits et aux soins. Dans cette optique, les professionnels du métier informent, accueillent, accompagnent les assurés et gèrent leurs droits. (ex : gestionnaire conseil tarification AT/MP, téléconseiller, technicien de service médical, assistant de service social, etc.)
  • Les métiers qui se chargent de la préservation de la santé. Les professionnels du métier évaluent les risques professionnels pour préserver la santé des assurés. (ex : ingénieur conseil, chargé de prévention, médecin en centre d’examens de santé, etc.)
  • Les métiers qui visent la performance de l’institution. Ils sont destinés aux professionnels du métier capables d’assurer le bon fonctionnement de la CPAM/Sécurité Sociale. (ex : acheteur, auditeur, comptable, contrôleur de gestion, responsable marketing, responsable ressources humaines, etc.)

Comment postuler à la CPAM/Sécurité Sociale ?

Se faire embaucher à la CPAM/Sécurité Sociale est tout à fait possible, surtout si vous possédez les qualités et les diplômes nécessaires. La CPAM/Sécurité Sociale s’ouvre aux titulaires d’un bac au bac+5. Pour figurer parmi les meilleurs candidats au recrutement, il est conseillé de peaufiner votre candidature avec un professionnel, pour qu’elle réponde aux exigences de la CPAM/Sécurité Sociale. 

Il faut savoir que certains des postes qu’elle propose sont destinés exclusivement aux diplômés d’état. Pour rester à l’affût des recrutements à la CPAM/Sécurité Sociale, vous pouvez voir les offres d’emploi sur le site internet. Toutefois, vous pouvez également intégrer l’organisme par voie de concours. Même s’il est très convoité, si vous avez toutes les qualités, vous avez toutes les chances d’intégrer cette grande institution.

Les salaires envisageables

En travaillant à la CPAM/Sécurité Sociale, vous pourrez envisager de gagner en moyenne 1 524 € /mois pour un conseiller et 2 751 €/mois pour un auditeur. En somme, vous pouvez toucher à peu près entre 22 000 € et 46 000 € par an en l’intégrant.  

CPAM / Sécurité Sociale ne manque pas d’avantages pour ses salariés. Vous pouvez toucher jusqu’à 8 100 € de primes selon votre productivité et le poste que vous tenez. Mis à part votre salaire, vous aurez droit à des tickets restaurants, un accès à la crèche, des chèques vacances et des formations professionnalisantes.

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne