Travailler dans l’artisanat

L’artisanat a le vent en poupe et le temps n’y a rien changé, elle reste un facteur clé de l’économie. En France, elle compte plus de 3 millions d’actifs dans le métier. Pourquoi un tel engouement ? Pour comprendre l’intérêt que les chercheurs d’emploi lui portent, trouvez ici un panorama du secteur, vous montrant tous ses avantages de travailler dans l’artisanat.

Travailler dans l’artisanat

Pourquoi travailler dans l’artisanat ?

Le travail dans l’artisanat connaît une pénurie de main d’œuvre, c’est pourquoi elle recrute régulièrement des nouveaux talents. Si vous êtes doués de vos mains, ce métier est fait pour vous. Beaucoup de gens ne sont pas conscients de l’épanouissement que peut apporter le travail dans l’artisanat. C’est un métier très créatif qui permet de donner forme à vos idées et à les embellir.

Le secteur offre une large palette de métiers pour les personnes cherchant du travail. Il propose plus de 250 choix de professions et 500 activités spécialisés qui s’ouvrent à tous les profils. Vous trouverez sûrement une activité qui vous correspond. Homme ou femme, l’artisanat ne fait pas de distinction de genre. Une femme peut autant être maçon qu’un homme peut être couturier.

C’est aussi un métier où l’évolution professionnelle est plus facile. Un jeune apprenti fini toujours par monter les échelons ou à ouvrir son propre atelier, après quelque temps. L’avantage du métier est qu’il est totalement autonome et qu’il ne dépend que de vous et de votre motivation pour que votre activité aboutisse. Cette spécificité en fait un métier qui vous construit et qui contribue à votre développement personnel.

La reconversion professionnelle dans l’artisanat

Le monde de l’artisanat n’a de cesse de recruter des nouveaux talents, majoritairement en phase de reconversion professionnelle. En effet, les bureaucrates voient souvent le métier de l’artisanat comme un métier libre et épanouissant. Quand ils commencent à s’ennuyer du rythme et de la routine de leur travail, beaucoup se tournent vers des activités qui les passionnent, pour en faire leur métier (ex : cuisine, beauté et esthétique, bricolage, jardin, etc.)

Un changement de vie professionnelle est souvent une décision radicale, mais les accompagnements et les subventions offerts par l’état pour une reconversion réussie, permettent d’alléger les charges. Vous pouvez même vous faire aider par des agences de recrutement si vous avez besoin de conseils et de plus amples informations.

Les chambres des métiers et de l’artisanat vous offrent également des services spécifiques pour une transition dans l’artisanat, tout en douceur. Elles vous aideront à trouver toutes les ressources qui contribueront à la réalisation de votre projet. Des organisations professionnelles sont également disponibles pour vous assister et développer au maximum vos compétences dans le métier de votre choix.

Les différents types de métiers dans l’artisanat

L’artisanat réuni plusieurs métiers que certains ignorent même qu’ils font parti du secteur. Vous pouvez noter 4 grandes catégories dans le domaine :

  • Du bâtiment qui regroupe les métiers pour les gros œuvres (ex : maçon, charpentier, étancheur, menuisier-agenceur, etc.) et les seconds œuvres (ex : carreleur, électricien, plombier, chauffagiste, etc.)
  • De la fabrication, qui rassemble 4 grandes activités : le travail des métaux et de la ferronnerie (ex : métallier, carrossier, ferronier, etc.), le travail du textile et de l’habillement (ex : styliste, couturier, modiste, etc.), le bois et l’ameublement (ex : menuisier, sculpteur, etc.) et les autres fabrications (ex : tapissier, peintre, potier, graveur de pierre, etc.)
  • Du service aux particuliers et aux entreprises que l’on peut spécifier en quelques groupes : le transport (chauffeur de taxi, déménageur, ambulancier, etc.), la réparation (mécanicien auto, cordonnier, plombier, relieur, etc.), les soins et beauté (coiffeur, esthéticien, lunetier, etc.) et services divers (photographe, fleuriste, embaumeur, accordeur de pianos, etc.)
  • De l’alimentation qui est l’un des secteurs le plus dynamique dans l’artisanat. Vous trouverez des métiers de traiteur, restaurateur, poissonnier, boucher, boulanger, etc.

Le métier de l’artisanat est l’un secteur où il est plus facile de devenir votre propre patron. Des métiers innovants commencent à apparaître dans l’artisanat et offre encore plus de possibilités de postes aux chercheurs d’emploi, comme l’éco-construction, le recyclage et le traitement des déchets.

Les qualités nécessaires

L’artisanat est un travail basé généralement sur les travaux manuels. Pour réussir dans le métier, il faut beaucoup de passion et de créativité. C’est indispensable pour concevoir ou offrir des produits de valeur.

Le travail dans l’artisanat est une activité où la qualité est indispensable pour percer et faire face à la concurrence. Vous devez être rigoureux dans le respect des deadlines et être organisé. C’est souvent ce qui manque aux artisans et qui peut porter atteinte à l’exécution de leur travail.

Vous devez également savoir créer des liens avec vos clients afin de les fidéliser et faire tourner votre affaire. Apprenez à affirmer votre identité sur le web et à maîtriser les nouvelles technologies pour rester au plus près d’eux et faciliter leur accès à vos produits et vos services.

Quelles formations pour travailler dans l’artisanat ?

L’artisanat est un secteur qui est vraiment fait pour tout le monde. Un CAP ou un Bac pro peuvent suffire à vous ouvrir toutes les portes du métier. Que ce soit en bâtiment, en fabrication, en service ou en alimentation, tout repose généralement sur votre créativité, votre agilité et votre précision dans l’exécution de vos œuvres.

Pour une reconversion professionnelle, c’est un secteur plus accessible.Si vous optez pour une formation plus longue, pour acquérir le maximum de compétences et de savoir-faire, vous ne serez pas perdant. Vous disposerez d’assez de bagages intellectuels pour exceller dans le domaine.

Des formations sont disponibles jusqu’au Bac+5 dans le secteur du bâtiment, de la mécanique auto et encore d’autres domaines artisanales. Vous pourrez prendre des spécialités pour faciliter votre insertion professionnelle.

Les salaires envisageables

Pour travailler dans l’artisanat, il est préférable de devenir travailleur indépendant pour gagner plus. Si vous travaillez dans une entreprise, vous toucherez généralement le SMIC. Selon quelques sources, un boucher par exemple peut percevoir 2 000 € net par mois.

Ceux qui touchent le plus selon les sondages sont les personnes qui travaillent dans le bâtiment. Ils peuvent gagner jusqu’à 3 700 €. Cependant, vous pouvez sortir du lot si vous savez mettre vos compétences en avant.

N’hésitez pas à faire votre pub sur les réseaux sociaux et auprès de vos clients pour que leur entourage fasse appel à vous. Soyez communicatifs et persuasifs et vous pourrez toucher encore plus de sous.

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne