Travailler dans l’animation

Le secteur de l’animation est un bien grand vaste domaine qui ne se résume pas à donner de l’ambiance. Ce secteur informel renferme une vaste opportunité de travail. Cependant, c’est un métier qui se veut saisonnier ou ponctuel. Assez facile et bien rémunéré, travailler dans l’animation connait un engouement chez les jeunes en quête de revenus supplémentaires ou d’un job d’été. Pour vous donner un petit aperçu de cette industrie, focus sur les points essentiels dans le travail d’animation.
Animation

Pourquoi travailler dans l’animation

Le domaine de l’animation est un univers divertissant. Qu’il s’agisse d’animation occasionnelle ou d’animation professionnelle, s’engager dans cette voie recèle plusieurs avantages. Mis à part le côté chèque, travailler dans l’industrie de l’animation signifie :

  • Avoir l’opportunité d’intégrer une équipe jeune et motivée
  • Réussir des projets en mettant en œuvre ses compétences
  • Possibilité d’acquérir de nouvelles aptitudes durant le contrat
  • Vivre des expériences uniques et multiplier les souvenirs inoubliables
  • Avoir la possibilité d’être connu
  • Assister à différents évènements
  • Pouvoir élargir son réseau

Être animateur peut être un métier très satisfaisant, surtout lorsqu’on est une personne extravertie. Elle offre plusieurs possibilités de carrières intéressantes. Si ces atouts vous intriguent et que vous vous demandez si vous ne devriez pas vous lancer, demandez-vous sur les atouts que vous possédez. Que branche de l’animation vous sied le mieux ?

Les différents types de métiers

Quand on parle d’animation, il nous vient directement en esprit les colonies de vacances. Bien que ce soit un aspect de l’industrie de l’animation, d’autres portes peuvent s’ouvrir aux animateurs. Nombreuses portes peuvent s’ouvrir sur les passionnés de l’animation. Ce métier cachant plusieurs opportunités d’emploi, on peut distinguer les suivants :

  • L’animation évènementielle : peut-être à la fois musicien, clown, DJ… ;
  • L’animation de sensibilisation : le plus souvent lié à des projets étatiques ;
  • L’animation de télé-réalité : tout ce qui concerne la télé et le show-business ;
  • L’animation de groupe d’individu : pour les camps de vacances ;
  • L’animation de vente : pour les campagnes promotionnelles des entreprises.

Les qualités nécessaires

Afin de pouvoir travailler dans l’animation, vous devez d’abord être capable d’attirer l’attention de votre audience. Ce point est non négociable dans la mesure où le poste consiste à les divertir et leur faire passer d’agréable moment. Par ailleurs, l’industrie de l’animation exige une grande volonté et une imposante confiance en soi. Avoir des yeux rivés sur soi peut être très déstabilisant. Par conséquent, il n’y a pas de place pour la timidité dans ce rôle.

Dans le but d’avoir une belle image face à son auditoire, vous devrez être capable de communiquer avec eux. Pour gagner leur respect et confiance, vous devriez vous habiller selon les circonstances. Animateur en colonies de vacances ? Arborez la tenue adéquate pour montrer l’exemple. Ensuite, vous devez être capable de tenir une conversation polie et courtoise, peu importe votre interlocuteur. Que ce soit un gaminturbulent, un client désagréable ou un invité malpoli. Dénicher un poste dans l’animation peut être facile (selon le département choisi), mais garder le poste est un vrai défi. Étant en continuel contact avec les cibles, on peut souvent tomber sur un cas à part. L’astuce est de garder un air confiant et aimable.

Réussir à percer dans ce domaine de l’animationdemande une grande disponibilité, de la persévérance, un talent, et surtout de la passion. Pour l’animation évènementielle, vous allez participer à un évènement important. On vous a engagé pour divertir et instaurer une ambiance décontractée à la fête. De ce fait, posséder un talent est incontournable (en musique, chant, danse…). Quant à l’animation à la télé, les postulants sont souvent jugés par rapport au cachet. Il faudra être présentable et arborer son plus beau sourire afin de convaincre les recruteurs. Il en est de même de l’animation de vente. Avoir la fibre commerciale est de toute évidence indispensable.

Pour ce qui est de l’animation en camps de vacances, le postulant doit être familiarisé à la gestion des enfants. Apte à créer des activités passionnantes pour les entretenir, l’animateur doit être patient, calme et créatif. Les enfants sont des clients extrêmement exigeants, mais sont faciles à diriger lorsqu’on sait s’y prendre. Pour avoir une chance d’intégrer le domaine de l’animation, il faudra posséder le profiltype dont les responsables seront à la recherche.

Quelle formation pour travailler dans l’animation

Selon le secteur choisi, vous devriez détenir certaines compétences et diplômes. Si vous souhaitez en faire votre métier courant, les formations spécifiques aux domaines peuvent être requises. À titre exemplaire, on peut citer :

  • Le diplôme BAFA « Brevet d’Aptitude aux Fonctions de directeur d’Accueils collectifs et mineurs » ;
  • Le BEATEP « Brevet d’État d’Animateur Technicien de l’Éducation Populaire et de la jeunesse » ;
  • Le BPJEPS « Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport » ;
  • Le DEFA « Diplôme d’État relatif aux Fonctions d’Animateur ».

Les salaires envisageables

Pour les travailleurs occasionnels sur le marché de l’animation, le tarif peut varier selon le nombre d’heures effectué. Par ailleurs, cela dépendra du nombre de contrats obtenus ou du tarif mentionné à l’intérieur de ces derniers. En général, un animateur gagne 1 500 € brut par mois dans une structure associative. Le montant peut atteindre 2 600 € selon l’ancienneté dans sa profession. Des primes peuvent également venir le complémenter.

Envie de changer de métier ?

Reprenez en main votre projet professionnel avec un bilan de compétences 100% en ligne