Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

« Si vous vous retroussiez un peu les manches, vous en auriez du boulot « O commentaire

mainkiecrit3Vous cherchez un boulot en ce moment ? Alors, je vais vous donner un conseil, mais pas n’importe lequel …, c’est le génial conseil du premier ministre tchèque. Au très sérieux sommet pour l’emploi qui s’est tenu en mai à Prague, il a en effet déclaré à l’adresse des chômeurs européens : « Si vous cherchez un emploi, vous le trouverez« …

C’est un peu vache, en fait. Parce que M Topolanek ne nous dit pas que, pour trouver un emploi, il faut en chercher un, déjà, pour commencer. Non, non, il nous dit que, pour trouver un emploi, il suffit d’en chercher un ! Autrement dit, si vous êtes chômeur, c’est que vous êtes fainéant.

Et je suis sûre que vous avez déjà entendu ça quelque part. Mais si … le commerçant d’en face, il ne vous a jamais dit à quel point il a du mal à garder ses vendeurs ?
Et dans le BTP, ma pauv’dame, on manque tellement de bras qu’on est obligé d’embaucher des sans-papiers !
Votre grand-mère, elle ne vous a jamais parlé de son plombier ? Qui est débordé et plein aux as …
Sans parler de votre copine Fred, qui jure qu’au tarif où elle paye sa femme de ménage, elle serait prête à plaquer son job à la TV pour passer la serpillière toute la journée.
Alors quoi, si vous vous retroussiez un peu les manches, vous en auriez du boulot.

Alors, vous pouvez leur dire que ça ne se passe pas exactement comme ça.
Parce que le chômeur qui retrousse ses manches, qui cherche, qui se pointe à Pôle Emploi, qu’est-ce qu’on lui propose ? Et bien pas forcément, bizarrement, le poste de plombier. Parce qu’en fait, plombier, ça ne s’improvise pas. Alors, oui, peut-être, on lui propose un emploi dans le bâtiment. Vous savez, ce secteur qui fait bosser environ 10% des salariés, mais qui, par un tour de passe-passe magique, compte 20% des accidents et des morts au travail… C’est sûr, ça donne envie.
Cela dit, rassurez-vous, d’autres secteurs peinent à recruter. L’hôtellerie, ou la restauration, par exemple.
Là, c’est si vous vous ennuyez dans la vie, que vous n’avez pas d’amis. Ben oui ça peut vous occuper une bonne dizaine d’heures par jour, soirées comprises. Avec des heures sup’ pas toujours payées. Mais, finalement, vous n’êtes pas là pour ça, puisque de toute façon vous n’avez pas d’amis.

Alors, ok M Topolanek, si on cherche un emploi, on le trouve peut-être. Mais reste à savoir lequel, et ,si, le progrès, c’est d’être prêt à tout pour juste gagner de quoi vivre.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Marché du travail | Témoignages

le 24/06/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.