Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Usines Prada: « jusqu’à 40h de travail d’affilée » O commentaire

prada« Nous sommes employés par une entreprise turque, mais les sacs que nous fabriquons sont des sacs Prada, nous sommes donc aussi les travailleurs de Prada ! » a déclaré Emine Arslan, ex-ouvrière de l’entreprise turque Desa. « Prada, en tant que client de ces usines turques, a les moyens et la responsabilité d’exiger des conditions de travail décentes et le respect de la liberté syndicale, pour que nos conditions s’améliorent » a-t-elle ajouté, « alors pourquoi refuse-t-elle d’intervenir ? ».

C’est pour mettre un terme à des conditions de travail insoutenables (jusqu’à 40 heures de travail d’affilée, des salaires de misère, des conditions d’hygiène et de sécurité déplorables etc.) que des centaines d’ouvriers de Desa ont décidé de rejoindre le syndicat des travailleurs du cuir en avril dernier. Mais depuis la création du syndicat, ses membres disent avoir été harcelés et menacés par la direction de l’usine qui refuse de le reconnaître et tente de le faire disparaître. 44 ouvriers ont finalement été licenciés et demandent aujourd’hui leur réintégration.

Interpellée par Peuples Solidaires et le Collectif Ethique sur l’étiquette en décembre dernier (cf. l’Appel Urgent), Prada, principale cliente de l’entreprise turque Desa, prétend que des audits sociaux menés auprès de son fournisseur n’auraient pas permis de mettre en lumière des violations des droits des travailleurs. « D’autres marques clientes de Desa, notamment Marks and Spencer, El Corte Ingles ou encore Debenhams ont pourtant pris contact avec l’entreprise turque » explique Fanny Gallois, de l’association Peuples Solidaires. « En refusant de rencontrer cette Emine Arslan, Prada donne l’image d’une entreprise qui ne se soucie guère des conditions dans lesquelles sont fabriqués ses sacs. C’est d’autant plus regrettable venant d’une marque de luxe renommée, dont on pourrait attendre une attitude plus éthique ».

Lire le communiqué de presse de Peuples solidaires.

Be Sociable, Share!

Publié dans : À l'usine | Actualité | Stress, santé

le 13/03/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.