Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Retraites : les simplifications de Xavier Bertrand O commentaire

lesdecodeursInvité de RTL, mercredi 8 septembre, le secrétaire général de l’UMP a défendu la réforme des retraites et attaqué le PS avec des arguments… inégaux.

Ce qu’il a dit

“Des gens nous disent ‘moi j’ai commencé à travailler avant 18 ans, je ne veux pas aller jusqu’à 62 ans. Mais ces gens-là n’iront pas à 62 ans.”

Plutot vrai
Pourquoi c’est (plutôt) vrai

1. Le dispositif “carrières longues” existe et fonctionne bel et bien…

L’air de rien, la question n’est pas simple. C’est celle qui vous a le plus divisés. En l’état, la loi Fillon de 2003 prévoit la possibilité de partir à la retraite à partir de 56 ans si l’on peut justifier de la durée légale de cotisation augmentée de huit trimestres (”carrière longue”, ou si l’on a commencé à travailler à partir de 14, 15 ou 16 ans (”activité jeune”), à condition d’avoir validé cinq trimestres à la fin de l’année civile de ses 16 ans. Mais cette loi est complexifiée par une circulaire postérieure, et dépend en fait de votre année de naissance : si vous êtes né après 1950, vous devrez avoir cotisé 166 trimestres, contre 161 si vous êtes né avant cette date.

Le projet de réforme, lui, prévoit d’élargir le dispositif “carrières longues” aux salariés ayant commencé à travailler à 17 ans, qui pourront partir à 60. Quant à la pénibilité, son principe fait encore l’objet de discussions et fait partie des volets sur lesquels le gouvernement s’est dit prêt à des concessions.

2. … mais il est limité et ne concerne pas tout le monde

Donc Xavier Bertrand a raison sur le principe. Mais, comme vous êtes également nombreux à le noter, il n’est pas si simple d’avoir le droit de partir plus tôt.

Lire l’analyse complète des Décodeurs

Lire le projet de loi adopté par l’Assemblée nationale le 14 septembre 2010


Be Sociable, Share!

Publié dans : 35h, retraites: temps de travail | Choix politiques

le 14/09/2010, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.