Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Qui veut travailler le dimanche? 3 commentaires

logo credocFaut-il remettre en cause la réglementation qui encadre l’ouverture des commerces le dimanche? Le CRÉDOC a publié en novembre 2008 un rapport, « L’ouverture des commerces le dimanche : opinions des français, simulation des effets », pour alimenter le débat en apportant:

  • les résultats d’une enquête réalisée par le CRÉDOC auprès d’un échantillon représentatif de Français permettant de sonder leurs opinions sur ce thème, et
  • la réalisation de simulations qui visent à quantifier les effets économiques potentiels d’une libéralisation de l’ouverture dominicale des commerces.

Lire le rapport.

Be Sociable, Share!

Publié dans : 35h, retraites: temps de travail | Entreprises

le 21/01/2009, par Elsa Fayner

3 commentaires

  • Priscilla dit :

    Bonjour, la Fondation pour l’Innovation Politique a publié une récente étude sur le même sujet, les résultats sont assez étonnants…
    http://www.fondapol.org/publication/titre/travailler_le_dimanche_quen_pensent_ceux_qui_travaillent_le_dimanche-2.html

  • BASSABER Marie-Claude dit :

    Aujourd’hui, il y a de plus en plus de familles monoparentales, donc des femmes seules sont obligées de travailler le dimanche et pour cela, doivent trouver une solution pour leurs enfants ( ce qui n’est pas simple et qui se paie fort cher). Il faut arrêter de croire que c’est très bien rémunéré et que ces employées ont toutes le choix. J’ai travaillé pendant 13 ans dans la galerie marchande d’un hypermarché et si les employées de cette enseigne avaient le choix et étaient payées triple, ce n’était pas le cas pour la majeure partie de celles de la galerie. Ces gens du gouvernement accepteraient-ils de travailler les dimanches et les jours fériée ? Et tous les employés des institutions telles que Impôts, trésor public, Banque, enseignants, ceux là même qui grouillent dans les magasins ces jours là l’accepteraient-ils ? Qu’on leur impose alors et ensuite, ils changeront d’avis! Mais le paradoxe dans tout cela, c’est que le gouvernement désire une baisse de la délinquance !!!

  • FRANCK dit :

    J’ai entendu un brève aux infos disant que des salariés dans l’Ain, ont étés licenciés parcequ’ils ont refusé de travailler le dimanche. Quelqu’un peut il m’en dire plus ?

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.