Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Quel est le profil des étudiants qui réussissent ? O commentaire

Dans de précédents travaux (Jaoul-Grammare, 2007, 2008), à partir des approches théoriques de Boudon (1973) et Bourdieu (1988), nous avons montré que plus un individu va loin dans l’enseignement supérieur, plus les facteurs sociaux ont une influence sur son parcours. Partant de là, l’objectif de cet article est d’affiner l’analyse afin de déterminer le profil des individus poursuivant ou stoppant leurs études à deux stades du parcours dans l’enseignement supérieur (après la première année et après la quatrième année). Nous appliquons pour cela une Analyse Factorielle des Correspondances Multiples à la base de données Génération 98 du Cereq, afin de répondre à la problématique suivante : quel est le profil des individus qui réussissent ? Les résultats mettent en évidence plusieurs profils individuels qui soulignent les fortes inégalités qui marquent l’enseignement supérieur français ; inégalités de succès certes mais encore et surtout inégalités de genre, inégalités sociales et inégalités culturelles. Nous mettons également en avant un effet cumulatif ou encore « effet  Mathieu » de ces inégalités.

Lire l’étude Les inégalités de succès dans l’enseignement supérieur. Quel est le profil des étudiants qui réussissent ?, M. Jaoul-Grammare, Beta, Strasbourg, Document de travail, n° 2009-33, décembre, 27 p., (2009).

Be Sociable, Share!

Publié dans : Actualité | Insertion professionnelle

le 28/12/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.