Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Quand le travail rend pauvre O commentaire

alterecologo

Alors que le revenu de solidarité active se met en place, près de 8 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Depuis début juillet, les premiers paiements au titre du revenu de solidarité active (RSA) sont effectués, se substituant à l’ancien revenu minimum d’insertion (RMI) et à l’ancienne allocation parent isolé (API). S’agit-il d’un simple changement de nom? Pas vraiment, car le RSA (dit alors « chapeau ») est versé également aux ménages de travailleurs pauvres dont le niveau de vie est inférieur au seuil de pauvreté. L’objectif est de lutter plus efficacement contre cette pauvreté. Il n’est pas sûr cependant qu’on y parvienne par ce biais.

En 2006, 7,9 millions de personnes en France disposaient d’un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté tel que défini par l’Union européenne, soit 60% du niveau de vie médian , ce qui correspond actuellement à un revenu net, après impôts et prestations sociales, de 880 euros par mois pour une personne seule …

Lire l’article de Denis Clerc dans Alternatives Economiques –  n°282 – Juillet 2009

Be Sociable, Share!

Publié dans : Salaires

le 7/07/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.