Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Quand l’usine mène à Parkinson O commentaire

Quand l’Université du Kentucky publia en 2008 une nouvelle étude suggérant que l’exposition à un solvant communément utilisé dans l’industrie pouvait accroître le risque de maladie de Parkinson, ce fut une grande satisfaction pour Ed Abney, un ancien outilleur-ajusteur de 53 ans.

M. Abney, atteint de la maladie, a passé plus de deux décennies en contact avec le solvant, le trichloroéthylène, à nettoyer la tuyauterie d’une usine de Dresser Industries, aujourd’hui fermée.

New York Times logo

La journaliste Felicity Barringer, du New-York Times raconte comment l’Université s’est penchée sur le cas de M. Abney et de ses collègues, pour trouver que 27 d’entre eux étaient atteints de symptômes associés à la maladie de Pakinson, ou de troubles moteurs importants. M. Abney pensait détenir ainsi les preuves suffisantes pour obtenir compensation. Ca n’a pas été le cas.

Lire l’article, « Exposed to Solvent, Worker Faces Hurdles« , sur le site du New-York Times (inscription gratuite).

Be Sociable, Share!

Publié dans : À l'usine | Stress, santé

le 25/01/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.