Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Malaise à l’hôpital O commentaire

santetravail2

Des photos d’infirmières qui s’activent, débordantes de dévouement, des clichés de blouses blanches, bleues, vertes penchées sur la souffrance, les banques d’images en ont à revendre. Nous la tenions, notre une! Et puis, finalement, non. En relisant ces pages, il est devenu évident qu’il fallait illustrer autrement ce dossier consacré aux conditions de travail à l’hôpital. Urgences, Grey’s Anatomy ou Dr House, les séries cultes prisées de millions de télé­spectateurs, sont loin de la réalité. Dans la vraie vie, les héros sont découragés, épuisés même, comme sur notre couverture. Ce n’est pas sans raison qu’environ un tiers des personnels paramédicaux abandonnent leur carrière en cours de route. Un score inégalé dans d’autres professions. Taux élevé de burn out (épuisement professionnel), intensification du travail liée à la rationalisation des effectifs et à un trop grand nombre de patients à s’occuper, horaires alternants…, ce ne sont pas les motifs qui manquent. Mais cette situation n’a rien d’original. Nombre d’entreprises dans d’autres secteurs sont logées à la même enseigne. A une différence de taille près. En milieu hospitalier, le métier consiste à prendre soin de personnes malades. Encore plus qu’ailleurs, effectuer un travail de qualité pour une infirmière, une aide-soignante ou un médecin, ce n’est pas seulement faire le bon geste technique, c’est aussi développer un sens de l’accompagnement humain et empathique des patients. Un « luxe » qui va vite faire les frais du manque de temps. L’intensification du travail à l’hôpital n’a donc pas comme seule conséquence de devoir se dépêcher. Elle affecte également profondément ce qui fait sens dans le travail des soignants, contribuant ainsi à leur épuisement professionnel et à leur désorientation.

Lire le dossier « Malaise à l’hôpital » de Santé & Travail d’avril 2009 (n°66), 7,50 euros, en kiosques.

Au sommaire:

Malaise à l’hôpital

L’excès de procédures nuit à la sécurité des patients

Un personnel soignant désorienté

Une perception dégradée des conditions de travail

Mieux organiser les soins pour améliorer le travail

A Landerneau, l’hôpital psy soigne aussi le travail

Alertes tous azimuts des CHSCT

Dégager des temps et des lieux d’échanges

Be Sociable, Share!

Publié dans : À l'hôpital | Stress, santé

le 8/05/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.