Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Lumières sur le travail 1 commentaire

cineQuand le cinéma met le travail en débat…

L’Université Paris Ouest Nanterre la Défense lance le 1er festival de cinéma sur le travail.
Du 11 au 15 octobre, cinéastes, économistes, comédiens, sociologues, salariés, s’interrogent sur les codes, valeurs et évolutions du monde du travail.

Pour son 40ème anniversaire, l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense crée l’évènement en organisant, du 11 au 15 octobre, le 1er festival cinématographique sur le thème du travail. Grande première, ce festival conçu et réalisé par des étudiants du Master Professionnel de Psychologie du Travail et Ergonomie est parrainé par le cinéaste Cédric Klapisch, et la sociologue Anni Borzeix, directrice de recherche au CNRS. Pendant une semaine, « Lumières sur le Travail : Quand le cinéma met le travail en débat » réunira de grands noms du cinéma, des acteurs du monde de l’entreprise, des spécialistes du travail qui débattront avec le grand public des réalités du travail contemporain et des conditions de son avenir. Dans la plus grande salle de cinéma francilienne, 17 films seront projetés, de l’intemporel Métropolis (1927) au plus actuel In the Air (2009). Chaque jour, le travail sera abordé sous un angle différent. La participation au festival est gratuite et ouverte à tous.

Inaugurée par Jack Lang, ancien ministre de la Culture et de l’Education nationale, parrainée par Cédric Klapisch, cinéaste, et Anni Borzeix, sociologue et Directrice de recherche au CNRS, la 1ère édition de Lumières sur le Travail ouvre ses portes du 11 au 15 octobre 2010, dans la salle de cinéma Henri Lefebvre de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense qui peut accueillir plus de 900 spectateurs. L’objectif : confronter les savoirs, les opinions, les univers autour des questions que soulève le Travail en ce début de siècle pour en comprendre la dynamique et les évolutions possibles. Des intervenants d’horizons différents – cinéastes, acteurs, scientifiques, intellectuels mais aussi salariés – débattront chaque jour avec le public.

En 5 jours, 17 films seront projetés pour aborder le thème du travail sous des problématiques différentes.
– Le 11 octobre, la projection des Miettes, César 2009 du meilleur court métrage, sera suivie d’un débat abordant les conséquences de la mondialisation sur le travail, en compagnie du réalisateur, Pierre Pinaud, de Philippe Askenazy, économiste et de Danièle Linhart, sociologue.
– En milieu de semaine, les échanges porteront sur les restructurations d’entreprises et les licenciements avec les projections de In the air (2009), Violence des échanges en milieu tempéré (2004) et Rien de personnel (2009) en présence du réalisateur Mathias Gokalp.
– Le 14 octobre suite à la projection de 8 fois debout (2009), Xabi Molia, le réalisateur, et la sociologue Dominique Meda, soulèveront toute la problématique de la précarité.
– Enfin, Cédric Klapisch clôturera le Festival avec le thème du management comme ressource stratégique de l’entreprise. La Méthode de Marcelo Piñeyro (2005), sorte de huis clos autour d’une procédure de recrutement de cadres, sera suivie par le film Riens du tout de Cédric Klapisch (1992) qui relate la tentative d’un DRH de changer la logique managériale de l’entreprise pour la sauver de la faillite. Le débat réunira François Daniellou, professeur d’ergonomie à l’Institut Polytechnique de Bordeaux et Michel Lallement, titulaire de la chaire de Sociologie du CNAM.

Ce festival est à l’initiative des étudiants du Master d’Ergonomie et Psychologie du Travail de l’Université de Paris Ouest afin de célébrer le 40ème anniversaire de l’Université. Un projet dirigé par Sophie Prunier-Poulmaire, Maître de conférences en ergonomie, et Jean-Luc Mogenet, Maitre de Conférences en psychologie du travail.

En 2009, l’Université de Paris Ouest avait remporté un vif succès avec l’exposition photos « Le Travail Révélé : Regards de Photographes, paroles d’experts » à laquelle l’agence Magnum était associée. Les organisateurs ont souhaité continuer à explorer les différentes façons de montrer le réel du travail contemporain en explorant le patrimoine cinématographique : « Cette année l’originalité des échanges réside dans les différentes façons de montrer le réel : à travers celle des réalisateurs (via leur œuvre), celle des scientifiques de par leurs recherches, celle des acteurs qui s’inspirent de la réalité pour alimenter un rôle de composition et celle des travailleurs à travers leur témoignage. C’est un pari osé cherchant à mieux comprendre notre époque et ses évolutions sociales ; un pari qui, nous l’espérons, plaira à un large public.» conclut Sophie Prunier-Poulmaire. (Communiqué de presse)

Retrouvez la programmation complète et les informations pratiques.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Culture

le 11/10/2010, par Elsa Fayner

1 commentaire

  • Edelin dit :

    Je ne sais pas quel a été l’audience de ce festival, que j’ai découvert trop tard pour y assister, mais je pense qu’une telle initiative est salutaire, car l’art est très efficace à illustrer et faire réfléchir au réel (donc aussi au monde du travail ou de l’entreprise) mais ne s’y intéresse que trop peu. Vous mentionnez sur ce site de nouveaux romans parus sur ce thème et qui ont eu un certain retentissement, mais je pense aussi à ce que le théâtre fait et devrait à mon sens rendre plus visible, par exemple à l’aide d’évènements comme celui-ci. Pourquoi pas l’an prochain dans la continuité du cinéma et de la photo. Je crois que quelque chose est à faire en tout cas et j’ai lancé des actions pour que le théâtre et le monde du travail coopèrent plus qu’aujourd’hui et à cette occasion recensé en les classant beaucoup d’œuvres récentes et rencontré auteurs, chercheurs, etc. Le blog « En aparté » en a parlé il y a un an. Seriez vous intéressée par ces travaux et, pourquoi pas, à y participer d’une manière ou d’une autre?

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.