Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Livre – « Sociologie de l’emploi », Maruani, Reynaud 1 commentaire

Les débats sur l’emploi et le chômage sont le plus souvent placés sur le plan économique. Le propos de cet ouvrage est au contraire de mettre le social – et par là même le sociologique – au centre de l’analyse. Car les recompositions de la population active sont aussi des processus sociaux, qui prennent leur source dans l’évolution de la société. Les formes de chômage tout comme les catégories de population concernées, les types d’emploi, de sous-emploi ou de non-emploi sont également des éléments qui se constituent en fonction de normes et de règles sociales, les options qui président à ce partage sont le fruit d’un raisonnement en termes de légitimité sociale, autant que d’un calcul économique. Enfin, les politiques d’emploi procèdent d’arbitrage entre des groupes sociaux. Par rapport à la sociologie du travail traditionnelle, la sociologie de l’emploi opère ainsi un triple recentrage thématique : de la sociologie des travailleurs à celle de la population active ; de l’étude de l’entreprise à celle du marché du travail ; de l’analyse des situations de travail à celle des mouvements de l’emploi et du chômage.

Le livre est paru aux Éditions La Découverte, collection Repères, en 2004 (8,50 euros).

Les auteurs:

Margaret Maruani sociologue, directrice de recherche au CNRS, fondatrice du GDRE-CNRS  » Marché du travail et genre  » (MAGE), dirige la revue Travail, genre et sociétés en Europe.
Dans la collection  » Repères « , elle est aussi l’auteur de
Travail et emploi des femmes (2003). Elle a également écrit Travail et genre et Le travail du genre.

Emmanuèle Reynaud, sociologue, est chargée de recherche au laboratoire CNRS  » IDHE  » (université Paris-X-Nanterre).

Sociologie de l'emploi

Be Sociable, Share!

Publié dans : Culture | Marché du travail

le 6/12/2008, par Elsa Fayner

1 commentaire

  • M. Bennaser dit :

    Merci beaucoup de donner l’occasion au lecteur d’exprimer sa réaction aux différents articles.
    Mme Maruani, souvent nos étudiants n’arrivent pas à distinguer facxilement entre le social et le sociologique qui sont deux choses différentes et dont l’une est certainement la conséquence , pas toujours; de l’autre. Il en va sde même que lorsqu’on est entrain de parler de la sociologie du travail et de la sociologie de l’emploi. Notions et consepts qui furent pourtant éclaircis par les précurceurs de cette discipline en GFrance et en 1971 par P. Rolle dans son ancien ouvrage deans les éditions Larousse: l’Introduction à la sociologie du travail. De ce fait je serai réjoui de vous voir de temps à autre revenir sur ces notions afin dans vos écrits, que nous aurons le plaisir de lire, pour que nos apprenti sociologues puissent y voir clair d’autant plus que la contestation de la scientificité de cette discipline est toujours présente et que nous avons toujours rejetée.
    Bien à vous. M. BENNASER

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.