Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Livre – « Le travail non qualifié », Méda, Vennat O commentaire

En France, cinq millions de salariés, soit plus de 20 % de l’emploi total, occupent des emplois non qualifiés. S’agit-il pour autant de salariés sans qualités ni compétences ? « Dernier wagon de l’emploi », ils occupent les postes dont les conditions de travail sont les plus difficiles et les emplois les plus précaires. Leurs salaires sont parmi les plus bas, alors que nombre d’entre eux détiennent des diplômes, sont expérimentés ou ont une forte utilité sociale. Alors que la disparition de l’emploi non qualifié était, dans les années 1980, quasiment programmée, comment expliquer sa recrudescence au début des années 1990 ? Est-ce le signe d’une régression sociale ? Est-ce le résultat d’une politique adaptée au maintien de l’emploi et à l’embauche de salariés menacés par le chômage ? Pour répondre à ces questions, économistes, sociologues et statisticiens explorent dans ce livre le contenu de ces emplois, le profil des salariés et leurs trajectoires. Ils étudient les politiques d’emploi et l’effet des allègements de cotisations sociales. Ils décrivent le jeu des acteurs qui a présidé à l’émergence de cette catégorie. Derrière l’hétérogénéité de ces emplois, ils mettent en évidence tout à la fois leur permanence, la question de la reconnaissance des qualifications et du rôle de la formation. L’ouvrage invite à pointer l’enjeu politique de cette question : est-il possible d’atteindre les objectifs européens de qualité de l’emploi et d’économie de la connaissance, tout en favorisant le développement d’emplois peu qualifiés ?

Le livre est paru aux Éditions La Découverte, collection « Recherches », 2005, 432 p (35 €).

Les auteurs:

Dominique Méda est responsable de la Mission Animation de la recherche à la DARES (ministère de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale). Elle a coordonné, avec Francis Vennat le programme de recherches sur le travail non qualifié. Elle a par ailleurs consacré plusieurs ouvrages au travail, notamment, Le Travail (PUF, coll. « Que sais-je ? », 2004), et Délocalisations, normes du travail et politique de l’emploi. (La Découverte/BIT, coll. »Recherches », 2005).

Francis Vennat est sous-directeur emploi et marché du travail à la DARES. Il a coordonné, avec Dominique Méda, le programme de recherches sur le travail non qualifié. Il a co-dirigé l’ouvrage Immigration et marché du travail (Chronique sociale, 2004).

Le travail non qualifié

Be Sociable, Share!

Publié dans : Culture | Marché du travail

le 5/12/2008, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.