Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Livre – « Chômage, des secrets bien gardés », Fabienne Brutus O commentaire

Présentation de l’éditeur
ANPE, quatre lettres lourdes de sens pour un nombre croissant de Français. Pour la première fois, une conseillère à l’emploi lève le voile sur cette noble institution, conçue à l’origine pour favoriser la rencontre entre l’offre et la demande d’emploi, devenue au fil du temps une machine à  » gérer des stocks « . Pour avoir côtoyé des travailleurs précaires, des chômeurs toujours plus nombreux dont elle a fait partie, Fabienne Brutus dénonce l’instrumentalisation à des fins électoralistes de la  » politique du chômage « . À l’heure du démantèlement du Code du travail, d’un plan ironiquement baptisé  » de cohésion sociale « , à l’heure où le CDI devient un graal improbable, elle passe au crible les dysfonctionnements, commente les chiffres introuvables ou  » arrangés « , les formations inappropriées, les bilans de compétence hors sujet… Malgré le devoir de réserve professionnelle qui lui est imposé, elle revendique son droit à la liberté d’expression et nous révèle le dessous des cartes.

L’auteur
Agée de 31 ans, l’auteur exerce la profession de « conseillère à l’emploi « . Elle a rencontré la minorité de tricheurs qui alimente la machine à fantasmes néo-libéraux, mais elle s’est surtout trouvée confrontée aux innombrables personnes sans emploi prêtes à tout pour retravailler. Lasse d’entendre parler d’une supposée  » baisse significative du chômage « , elle signe ici un document édifiant.

Jean-Claude Gawsewitch, 30 mars 2006, 270 p, 18,90 euros.

Chômage, des secrets bien gardés

Be Sociable, Share!

Publié dans : Culture | Marché du travail

le 6/12/2008, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.