Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Littérature franco-allemande et monde du travail 2 commentaires

Du 27 au 30 avril, le Centre international Jules Verne organise à la Maison de Jules Verne des rencontres franco-allemandes sur le thème « La littérature et le monde du travail ».

Ce projet s’inscrit dans le cadre du jumelage des villes d’AMIENS & de DORTMUND 2010-2011; il est réalisé en collaboration en collaboration avec les Bibliothèques d’Amiens Métropole et en partenariat avec l’Agence pour le picard & l’Institut Fritz Hüser (Dortmund).
Romanciers, poètes, syndicalistes, chercheurs seront invité à confronter leurs points de vue sur l’actualité des relations entre romanesque et monde du travail

En effet, depuis deux décennies, le monde du travail poursuit de profondes mutations. Les crises, les changements structurels, les relations dans l’entreprises et leurs conséquences psychologiques et morales, le rôle idéologique du travail dans un système de valeurs en mutation, etc. sont tels qu’ils recommencent à inspirer des écrivains.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, ce sont les études en sociologie et en histoire qui ont pris le pas sur le romanesque et l’imaginaire populaire dans la littérature liée aux personnes dans le travail. Les mutations actuelles, qui produisent d’importants drames individuels ou collectifs, les relations humaines complexes, les luttes de pouvoir, les rivalités, les résistances de l’individu face au système, ou les résistances collectives à cette évolution recommencent pourtant à questionner les écrivains, notamment de jeunes auteurs.

Á Dortmund, au cœur de la Ruhr qui fut pendant un siècle l’un des plus importants bassins sidérurgiques en Europe, M. Fritz Hüser d’abord, puis l’Institut auquel il a donné son nom, collectent les textes de toute origine et les illustrations sur le monde du travail.

En Picardie, les écrivains Pierre Ivar Ch’Vavar, Thierry Maricourt, Jean-Luc Vigneux, Jean-Louis Rambour, Roger Wallet (la liste n’est pas exhaustive) ont accumulé, souvent en lien avec la langue picarde, une connaissance approfondie de la littérature romanesque linguistique & poétique du monde des filatures, des sucreries, des Chemins de fer, de la terre et de la paysannerie… des mines, plus au nord et de lieux de mémoire comme le Familistère de Guise, le Chemin de fer à Longeau, les filatures à Flixecourt…

Plus généralement en France, le romanesque des dernières années a renouvelé le « genre » illustré par les auteurs du XIX & du XXe siècle. (présentation organisateurs)

Plus d’infos

Be Sociable, Share!

Publié dans : Culture

le 23/04/2011, par Elsa Fayner

2 commentaires

  • Edelin dit :

    Une excellente initiative!
    La littérature, mais aussi le cinéma, le théâtre, ont encore trop peu approfondi, donné du sens, de l’émotion, du symbole à ce réel vécu par tant de gens et qui a tant changé en peu d’années.
    Il faudrait aller au-delà de cette action entreprise dans le cadre de ce jumelage Amiens-Dortmund, trouver des suites élargies.
    Bravo encore de toute façon!

  • c.p. dit :

    Il y a par hasard quelque trace de ces rencontres?

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.