Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Les inégalités face aux risques du travail O commentaire

observatoireinegalites1 Les conditions de travail ont tendance à se dégrader, mais inégalement suivant les catégories sociales. Une analyse de Thomas Coutrot, du Réseau d’alerte sur les inégalités.
Les emplois d’ouvriers et d’employés d’exécution stagnent ou reculent, ceux de cadres se développent ; les générations récentes sont beaucoup plus diplômées que les anciennes ; l’industrie décline au profit des services : tout concourt apparemment à une amélioration des conditions de travail. Pourtant toutes les enquêtes montrent le contraire, en France comme au plan international : aux pénibilités physiques traditionnelles, qui ne reculent pas, s’ajoutent de nouvelles pénibilités mentales et psychiques, dites aussi « psycho-sociales ».

Une enquête sur les conditions de travail, publiée par le Ministère de l’emploi « Conditions de travail : une pause dans l’intensification du travail » [1] portant sur l’année 2005, indique certes une pause dans l’intensification du travail. Les conditions de travail, qui s’étaient fortement dégradées entre 1984 et 1998, semblent s’être globalement stabilisées depuis, à un niveau toujours très préoccupant. L’explosion des cas de harcèlement moral ces dernières années dans de très nombreuses entreprises tient-elle à la recrudescence des personnalités perverses dans l’encadrement ? L’épidémie des troubles musculo-squelettiques (+500 % depuis 10 ans) ou dépressifs liés au travail provient-elle d’une plus grande fragilité des jeunes générations ? Evidemment non.

Lire la suite de l’article sur le site de L’observatoire des inégalités.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Stress, santé

le 3/07/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.