Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Les femmes restent tenues à l’écart de la sélection des « meilleurs » O commentaire

lemondefrLes femmes se heurtent encore inexorablement au plafond de verre, qui rend les postes de direction difficiles à atteindre. Une étude mondiale réalisée en 2008-2009 auprès de 10 000 managers par DDI France, un cabinet de conseil en ressources humaines, intitulée « Tenues à l’écart » et publiée le 11 mai, le confirme à nouveau. Dans les entreprises interrogées, si les femmes ne sont pas trop mal représentées au premier niveau d’encadrement – 42 % contre 58 % d’hommes -, leur proportion tombe à 21 % dans les fonctions stratégiques. L’enquête a donc cherché à identifier les « barreaux » manquants qui les empêchent de grimper, comme les hommes, tout en haut de l’échelle du management.

La discrimination commence tôt, avec les programmes destinés aux hauts potentiels. Ainsi, l’étude recense 28 % d’hommes de plus dans les viviers détectés au premier niveau d’encadrement. Et plus ces talents progressent dans la hiérarchie, plus on comptabilise d’hommes : ils sont deux fois plus nombreux chez les hauts potentiels occupant des postes importants. « Ces groupes sont constitués de managers âgés de 28-35 ans, et c’est l’âge… où les femmes ont leurs enfants, constate Dominique Albet-Mellinger, chargée du développement chez DDI France. Il faudrait donc ouvrir cet éventail et donner la possibilité aux femmes de 38-40 ans d’entrer dans le processus. »

Lire la suite de l’article de Nathalie Quéruel sur lemonde.fr.

Lire également Quand les cadres femmes se rebiffent, sur Toutpourelles.

Consulter le Baromètre de confiance des femmes cadres sur l’égalité professionnelle.

Be Sociable, Share!

Publié dans : 35h, retraites: temps de travail

le 1/07/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.