Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Les cadres dans la crise O commentaire

cadresplusLa crise révèle l’urgence de débattre d’une nouvelle donne entre les cadres et l’entreprise, d’un changement de gouvernance. Prenons deux exemples : les séquestrations de patrons et les contrats de crise (édito de la newsletter du site de la CFDT Cadres – Mai 2009)

Jamais le fossé n’a été aussi grand entre d’un coté patrons et cadres dirigeants et de l’autre les salariés… dont les cadres, managers de proximité ou experts, qui sont des salariés à part entière. La CFDT Cadres, qui représente 70 000 cadres adhérents en France, tient à souligner combien le terme de « cadres » recouvre une grande hétérogénéité. Quoi de commun entre les cadres dirigeants disposant des manettes financières et budgétaires, du pouvoir sur l’organisation, et les cadres exécutants, experts ou managers de proximité ?! La crise révèle un grand écart. Restructurations violentes, scandales financiers, elle aggrave la distance entre les lieux réels de décision et l’opérationnel. Avec parfois pour conséquence un sentiment grandissant chez les cadres de ne plus comprendre le sens des stratégies qu’ils doivent mettre en œuvre.

Coupé du top management, l’encadrement travaille au quotidien en prise avec le réel mais sous contraintes financières souvent déconnectées de la réalité du travail. S’agit-il de maintenir la compétitivité, la pérennité de l’entreprise ou d’enrichir démesurément les apporteurs de capital ? La question est concrète : les cadres dénoncent aujourd’hui des stratégies hasardeuses, des bonus scandaleux et une absence complète de gestion des ressources humaines. On leur demande de se débrouiller seuls, aussi bien dans les difficultés au quotidien que dans la gestion de leur parcours professionnel. On les dit individualistes ? Ils sont investis mais exigeants. Ils ne veulent plus subir des décisions absurdes, quand leur rôle devrait les placer en situation de penser les évolutions de l’entreprise et contribuer à leur mise en œuvre dans l’intérêt de tous.

La crise révèle l’urgence de débattre d’une nouvelle donne entre les cadres et l’entreprise, d’un changement de gouvernance. Prenons deux exemples : les séquestrations de patrons et les contrats de crise.

Lire la suite de l’edito de Jean-Paul Bouchet, Secrétaire général adjoint de la CFDT Cadres, Vice-président d’Eurocadres.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Contrats de travail | Néo-management | Syndicats | Témoignages

le 14/05/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.