Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

L’enseignement de la prévention dans les écoles d’ingénieur O commentaire

Une étude de l’INRS dresse le bilan de la mise en place des enseignements en santé et sécurité au travail dans les écoles d’ingénieurs françaises. Si les résultats sont globalement positifs, des améliorations apparaissent possibles pour diffuser plus largement la culture de prévention auprès des futurs cadres et managers.
(…)
60 % des écoles d’ingénieurs déclarent aborder les thématiques santé et sécurité dans leurs enseignements. Le volume horaire annuel moyen est de 16 heures. Les écoles les plus fortement impliquées, mais non spécialisées dans ce domaine (13 % des établissements), ont mis en place des démarches pédagogiques bien avancées, sources potentielles d’inspiration pour les autres. Leurs élèves consacrent en moyenne 31 heures par an à l’acquisition des bases théoriques de la santé et de la sécurité au travail. Dans l’ensemble, les enseignements sont dispensés dans le programme en tronc commun (56 %) en travaux pratiques (67 %) et lors des stages en entreprise (53 %). Ils sont généralement assurés par des enseignants internes, mais également par des intervenants extérieurs venant d’entreprises ou d’organismes experts (INRS, CRAM, OPPBTP…).

Du côté des anciens élèves, le bilan est plus contrasté. Moins d’un tiers des jeunes ingénieurs gardent une souvenir des enseignements en santé et sécurité au travail dispensés durant leur cursus.

Lire la suite sur le site de l’INRS.

Lire le rapport du Pr William Dab sur la formation des managers et ingénieurs en santé au travail (juillet 2008) (format pdf)

Be Sociable, Share!

Publié dans : Actualité | Stress, santé

le 15/09/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.