Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

L’emploi saisonnier , « une sorte de remède au chômage » O commentaire

lesnouvellesIls sont serveurs, plagistes, cueilleurs… et « font la saison ». Si l’emploi saisonnier fait office de première expérience pour un étudiant, il est aussi aujourd’hui une voie de secours pour des familles en difficulté, des chômeurs, des sans papiers… Une tendance de plus en plus marquée, mais qui s’accompagne de conditions de travail « sur le fil du rasoir ».
« Le travail saisonnier ? C’est marche ou crève » confie Ludivine. Depuis l’âge de 22 ans, elle travaille la terre comme saisonnière. Pêches, abricots, melons, vendanges… « J’ai tout fait » résume-t-elle. Jusqu’à 43 ans.
Une vie rythmée par les temps des cueillettes, une vie « d’esclavage ». Pourtant, à chaque saison, elle y retournait. « Je n’avais pas le choix ; étant seule, il fallait que je nourrisse ma famille. C’était mieux que de faire les ménages ».
Et elle n’est pas un cas isolé. La crise n’a pas épargné les emploi saisonniers. Ils restent encore pour les jeunes un moyen d’avoir une première expérience professionnelle. Parfois, ils découlent d’un choix de vie. Mais, aujourd’hui, ils représentent aussi une voie de secours pour de nouvelles catégories de travailleurs touchés par la précarité et le chômage.

Lire la suite de l’article de Julie Verdier sur Les Nouvelles News.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Marché du travail

le 14/08/2010, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.