Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Le travail à coeur. Pour en finir avec les risques psychosociaux 2 commentaires

letravailacoeurSuicides en série sur le lieu de travail, « épidémie » de troubles musculo-squelettiques, explosion des pathologies professionnelles… Une réalité trop longtemps occultée occupe désormais la scène publique française. Devant l’ampleur des  » maladies du travail « , tout est secoué : entreprises, État, institutions, chercheurs et experts. Et, face aux dégâts engendrés, se multiplient dans l’urgence les fausses solutions qui risquent de virer au  » despotisme compassionnel  » sans rien résoudre sur le fond. C’est à ce paradoxe intenable qu’a voulu réagir le psychologue du travail Yves Clot dans cet essai aussi vif qu’informé, nourri de longues années d’expérience sur le terrain des rapports entre santé et travail. Il instruit le dossier en rassemblant les différentes pièces du puzzle social : discours officiels, analyses de situations concrètes, controverses scientifiques, commentaires et récits. Il montre comment la négation des conflits autour de la qualité du travail au sein de l’entreprise menace le collectif et empoisonne la vie des organisations. Pour Yves Clot, le plaisir du  » travail bien fait  » est la meilleure prévention contre le  » stress  » : il n’y a pas de  » bien-être  » sans  » bien faire « . En se mobilisant autour d’une idée neuve du métier, avec tous les autres acteurs concernés – dirigeants d’entreprise, syndicalistes et spécialistes -, ceux qui, au travail, sont en première ligne peuvent eux-mêmes  » retourner  » la situation. Pour en finir, enfin, avec les  » risques psychosociaux ». (Présentation éditeur)

Le travail à coeur : Pour en finir avec les risques psychosociaux, de Yves Clot, Editions La Découverte (20 mai 2010)

L’auteur

Yves Clot, titulaire de la chaire de psychologie du travail du CNAM et directeur du Centre de recherche sur le travail et le développement (CRTD, EA 4132), est notamment l’auteur de Le Travail sans l’homme ? Pour une psychologie des milieux de travail et de vie (La Découverte, 1995, 2008) et de Travail et pouvoir d’agir (PUF, 2008).

Be Sociable, Share!

Publié dans : Culture

le 18/07/2010, par Elsa Fayner

2 commentaires

  • Baugé Jacques dit :

    Un nouvel ouvrage sur les risques psychosociaux du travail :

    « MAL-VIVRE AU TRAVAIL : stress, harcèlement, mondialisation »

    • Auteurs : Jacques BAUGÉ et Daniel PIERREJEAN
    • ISBN : 9782754301404
    • 340 pages Prix : 20 euros
    • Disponible sur fnac.com et chapitre.com, et dans les librairies.

    Comment vit-on au quotidien le stress lié au travail ? Comment démêler l’enchevêtrement de ses causes, proches et lointaines ? Comment lutter contre le harcèlement ? Quelle prévention envisager ? Ces questions – et beaucoup d’autres – sont abordées par deux spécialistes du monde du travail.
    Le docteur Jacques BAUGÉ est médecin du travail. Il analyse le mal-être au travail au travers de situations concrètes et d’itinéraires de vie. Après une formation spécialisée en ergonomie, il s’est intéressé très tôt aux risques psychosociaux. Dans cet ouvrage, il se base sur des résultats d’enquêtes et d’études scientifiques et sur une longue expérience d’écoute des salariés et d’activité dans des petites et moyennes entreprises.
    Daniel PIERREJEAN apporte un éclairage original sur le harcèlement, sur la médiation comme possible outil de lutte contre les risques psychosociaux, et sur le contexte économique de mondialisation. De formation juridique, il est cadre dans une grande entreprise, syndicaliste et ancien conseiller prud’homal. Il enseigne à la Faculté de droit de Tours, dans le cadre d’un Master.
    Éditions Paulo-Ramand – 9c boulevard Jean Moulin – 44100 NANTES

  • M.sébastien dit :

    Il semblerait que face aux couts et conséquences engendrés par le stress
    (L’absentéisme et le Turn-Over, les accidents du travail, la démotivation et la baisse de la créativité, la dégradation de la productivité et des rebuts ou malfaçons, la dégradation du climat social et de l’ambiance et l’image de l’entreprise), les entreprises mettent en place des mesures pour mettre en oeuvre un management plus respectueux.
    Il n’est jamais inutile de le rappeler sans cesse.

    Des solutions immédiatement applicables
    http://interim.over-blog.com/article-1-2-3-le-stress-moi-45287343.html

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.