Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Formation pro: un projet de loi pour début 2009 1 commentaire

« Fondé sur la volonté d’offrir une possibilité de promotion professionnelle et sociale à chaque salarié – notamment à ceux ayant abandonné leur formation initiale de bonne heure – le système français de formation professionnelle, créé par la loi du 16 juillet 1971 portant organisation de la formation professionnelle, a été amendé à de nombreuses reprises afin d’assurer son adaptation au contexte économique et social et de répondre à une montée du chômage de plus en plus importante.
Malgré ces réformes, dont la dernière est la loi du 4 mai 2004 relative à la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social, de nombreux reproches récurrents sont adressés au système qui, bien que doté de moyens financiers importants, apparaît comme inégalitaire dans son accès, cloisonné et peu transparent dans la collecte de ses fonds, complexe dans son offre de formation et impossible à évaluer en raison de l’inexistence de dispositifs permettant d’apprécier l’efficacité des politiques de formation sur les personnes et sur les entreprises.
L’amélioration du système de formation professionnelle constituant l’un de ses chantiers prioritaires en matière sociale, le Président de la République a proposé aux partenaires sociaux (Rencontre avec les partenaires sociaux – 19 décembre 2007) de se saisir de ce thème, avant la présentation d’un projet de loi annoncé pour le début de l’année 2009.

[…] Afin de proposer aux parlementaires les éléments d’information préalables à la discussion du futur projet de loi sur la formation professionnelle, la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales a créé, le 13 mai 2008, une mission d’information, composée de 11 membres représentatifs des différents groupes politiques.

Dès sa première réunion, la mission a souhaité inscrire ses travaux non pas dans le cadre de la réforme annoncée – la formation professionnelle –, mais dans celui de la formation tout au long de la vie (FTLV) ».

Pour ce travail, la mission a organisé 21 auditions, 8 réunions de travail et une table ronde réunissant des chefs d’entreprises de différente taille et de divers secteurs. « Ne souhaitant pas que ses travaux interfèrent avec ceux du comité « Ferracci » ou avec les négociations paritaires interprofessionnelles, la mission a décidé de n’entendre aucun représentant des organisations patronales ou de salariés, à l’exception de la Fédération nationale des syndicats des exploitants agricoles (FNSEA) qui n’a été invitée à aucune de ces deux discussions ».
Lire le rapport d’information, qui dresse un état de lieux de la situation de la formation professionnelle en France.

Lire aussi Le rapport de la CFDT « Quelle mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle continue dans les entreprises ? », d’octobre 2007.

Sur le même sujet: Eléments d’analyse dans la perspective d’une réforme de la formation continue, Céreq, Marseille, Net.Doc, n° 47, décembre, 23 p. (2008).

Et le Rapport sur la qualité de l’offre et de l’achat de formation, C. Duda, Ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, Paris, 99 p., (2008).

Enfin, le site du 1er forum mondial de l’éducation et de la formation tout au long de la vie.

Assemblee nationale

Be Sociable, Share!

Publié dans : Entreprises | Insertion professionnelle

le 10/12/2008, par Elsa Fayner

1 commentaire

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.