Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Le Maître de musique O commentaire

cite1Cycle de 4 projections-débats en 2009/2010
Un samedi par mois de 15h à 17h
Cinéma Jean-Painlevé, niveau -1
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Informations : 01 40 05 76 84

Le travail c’est la santé ? A quelles conditions ? Les consultations médicales constatent l’augmentation des souffrances professionnelles : troubles musculo–squelettiques, perte d’identité, mal–être, fragilité, isolement, usure… Quels sont les éléments de réponse et les services et réseaux susceptibles d’aider les personnes qui souffrent à se reconstruire ?
La Cité des métiers et la Cité de la santé proposent un cycle de projections-débats, co-animé par Ginette Francequin, psychosociologue du travail, chercheuse au Conservatoire national des arts et métiers (LISE-UMR CNRS).
Chaque rencontre s’organise autour de la projection d’un film de référence sur le sujet, suivie d’échanges et de partages d’expériences avec les invités et tous les participants.
Samedi 16 janvier 2010.

Le Maître de musique
97 min. réal. Gérard Corbiau. RTBF­K2, 1988.
Un grand ténor quitte définitivement la scène et se consacre à la formation vocale d’une jeune chanteuse dont il fait sa protégée.
Cette fiction interprétée par le baryton José van Dam nous emmène dans les méandres complexes de la relation maître-élève et des enjeux de pouvoir dans l’apprentissage d’un métier d’art et de passion.
Invitée : Muriel Deltand, musicienne, docteure en sciences psychologiques et de l’éducation, chercheuse associée au Centre de recherche sur la for­mation au CNAM.


Be Sociable, Share!

Publié dans : Culture

le 13/01/2010, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.