Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Le critère du diplôme ne suffit plus pour comprendre l’insertion O commentaire

Les jeunes n’arrivent pas sur le marché du travail avec un passeport qui ne porterait que le tampon de leur dernier diplôme. Ils ont une histoire dont leur CV peut faire état. Même si les employeurs français sont d’abord sensibles au plus haut diplôme, les autres éléments du cursus peuvent faire la différence. Le passage par une filière sélective ou l’accumulation de diplômes complémentaires en sont des illustrations. Le parcours signale donc les étapes d’une acquisition continue des compétences. Celles-ci ne se résument pas forcément au dernier ou au plus haut diplôme obtenu. Certains métiers réclament une pluri compétence ou une spécialisation qui nécessitent d’accumuler des diplômes de même niveau.

Cette situation se rencontre notamment dans les filières professionnelles du secondaire. Au niveau V de formation, des parcours se forgent dans la « longue » durée, par le cumul de spécialités et de mentions complémentaires, sans cependant impliquer une progression de niveau dans l’échelle des diplômes. Les CAP « connexes » viennent très souvent en complément d’un brevet professionnel ou d’un baccalauréat professionnel, quand certains CAP doivent se cumuler pour aboutir à la maîtrise du métier.

L’enquête PASTEL, réalisée dans le cadre du contrat projet État-région Basse-Normandie, apporte un éclairage nouveau sur le système d’orientation en décrivant l’envi­ronnement des choix de formation, ainsi que les interactions entre les différents acteurs de l’orientation (familles, élèves, enseignants, conseillers d’orientation, maîtres de stage ou d’apprentissage…). Ces itinéraires de vie témoignent aussi du fait qu’un parcours est avant tout une construction individuelle et l’aboutissement d’une série de microdécisions.

Lire l’étude du Céreq Au fil des parcours, de l’orientation à l’insertion…, d’Yvette Grelet, (Espaces et Sociétés (ESO), centre associé régional du Céreq pour la région Basse-Normandie), Bref 287 – juin 2011

Be Sociable, Share!

Publié dans : Insertion professionnelle

le 22/08/2011, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.