Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Le « free seating » ou la liberté de ne plus avoir de siège au boulot 2 commentaires

Priver de bureaux les employés sur la route, en réunion ? Risqué pour l’ambiance, ont constaté Renault ou Microsoft.

Finis la photo des enfants posée sur le bureau, la plante verte et le pot à crayons mâchonnés à portée de main. Chez Accenture, c’est « free seating » ou « desk sharing » : les bureaux ne sont pas attitrés, et il y en a moins que d’employés.

C’est le cabinet de conseil qui a introduit en France cette pratique anglo-saxonne. Depuis, IBM, Hewlett-Packard ou encore Microsoft s’y sont mis. Qu’est-ce qui les motive ?

Les bureaux vides, tout d’abord. Entre les déplacements chez les clients, les réunions et les RTT, seuls 60% des postes sont occupés en moyenne, constate Xavier Perrin, directeur immobilier de Microsoft pour l’Europe de l’Ouest :

« A l’occasion de notre déménagement, les places des salariés les plus nomades, commerciaux ou consultants, ont donc été remplacées par un “pool” de postes interchangeables. »

Au total, sur les trois millions de mètres carrés occupés par Microsoft dans le monde, un tiers sont désormais « flexibles ». Comme les coûts, réduits à chaque opération de 14% par an durant cinq ans.

Lire la suite sur Rue89

Be Sociable, Share!

Publié dans : Actualité | Renault

le 25/05/2011, par Elsa Fayner

2 commentaires

  • Ergo dit :

    Cette pratique a ses limites et ne devrait s’appliquer qu’à un certain type de secteur et d’activité. Ou alors, ces fameux pool se doivent d’être flexibles pour permettre aux collaborateurs de les adaptés facilement: réglage de la hauteur du plan de travail, des écrans, du siège,… Or ça n’est que très rarement le cas.
    En tant qu’ergonome intervenant sur le champs du handicap et du maintien dans l’emploi j’insiste sur le fait que cette pratique doit se faire à condition d’une grande adaptabilité des postes mis à disposition et la sensibilisation des collaborateurs à l’ergonomie du poste de travail.

  • Or vous savez très bien que le but caché de ces décisions et de réduire les coût….en réduisant la qualité du mobilier utilisé entre autre

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.