Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

La professionnalisation des assistants maternels O commentaire

credocLa petite enfance est un secteur en forte mutation, à la croisée de dynamiques nationale, locale,
sociale et familiale. Pour l’accueil collectif, l’instauration du contrat enfance jeunesse, la
généralisation de la prestation de service unique, la diffusion du multi-accueil sont l’expression la
plus marquante des récentes évolutions politiques, budgétaires et réglementaires. L’accueil
individuel représenté essentiellement par les assistants maternels a connu également de fortes
évolutions, liées notamment à la loi 2005 rénovant le statut de ces professionnels. Cette réforme a
pour ambition une meilleure reconnaissance de l’activité par l’ensemble des professionnels du
secteur. Il s’agit d’accentuer la formation et de la valoriser par la présentation à l’unité 1 du CAP
petite enfance.
Le présent cahier de recherche met en perspective les récents travaux du CREDOC sur la
profession d’assistant maternel et apprécie les premiers effets de la réforme en termes de
professionnalisation.
L’interrogation de cinquante assistants maternels agréés depuis 2007, et premiers bénéficiaires de
la loi de 2005, révèle un processus de professionnalisation en cours. Les indices de
« professionnalité » détectés dans une étude DREES – CREDOC 2007 laissent place à la
constatation d’une dynamique de professionnalisation, basée sur l’intégration du parcours de
formation dans la projection professionnelle. Le discours des assistants maternels centre les
attributs professionnels de l’activité sur la compétence reçue par la formation. La formation est
identifiée comme le cadre normatif « d’une profession comme les autres. »
L’analyse de la parole des acteurs apporte un éclairage sur les conditions de l’effectivité de cette
professionnalisation. La notion d’un nécessaire accompagnement à l’apprentissage émerge. Il s’agit
de s’assurer de l’intégration des enseignements de la formation à la pratique de l’activité du plus
grand nombre. A ce jour, il est particulièrement délicat de s’assurer de la montée en charge de la
qualité des pratiques professionnelles. Le bénéfice de la formation n’est pas évalué, l’obtention de
l’unité 1 du CAP petite enfance ne semble pas reconnue comme garantie de professionnalisme.

Lire l’étude La professionnalisation des assistants maternels

Be Sociable, Share!

Publié dans : Entreprises

le 21/05/2010, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.