Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

La France particulièrement touchée par la dégradation des conditions de travail O commentaire

pseCe travail présente un panorama de la qualité de l’emploi peu qualifié en France aujourd’hui. Nous nous intéressons en particulier aux conditions de travail, d’emploi et de rémunérations des salariés les moins qualifiés et les moins rémunérés.

Nous mettons tout d’abord en évidence l‘incidence relativement faible du travail à bas salaires dans notre pays, comparée aux Etats-Unis mais aussi à d’autres pays européens. Nous montrons que, bien que globalement décroissante depuis 15 ans, cette incidence se concentre sur des groupes de salariés bien particuliers.

Les raisons de cette relative compression des salaires sont à rechercher du côté du SMIC, mais également du côté de dispositifs de politique de l’emploi.

En revanche, les conditions de travail se sont dégradées au cours des années récentes, en particulier dans les emplois peu qualifiés et à bas salaires. Les différentes formes de pénibilité et de charge mentale ont sensiblement augmenté, reflétant une nette intensification du travail. Cette tendance est commune à de nombreux pays développés, mais la France se distingue par l’ampleur et la persistance du phénomène. Cette intensification porte avec elle une insatisfaction croissante des salariés qui tend à se cristalliser sur les salaires jugés insuffisants au regard des efforts demandés.

La qualité de l’emploi en France est également affectée par l’importance de la précarité professionnelle qui se concentre elle aussi sur les travailleurs situés au bas de l’échelle des qualifications et des salaires. Notre recherche souligne le caractère multiforme de cette précarité. Elle touche l’emploi par l’intermédiaire des contrats de travail temporaires de plus en plus nombreux et moins bien protégés que ne le suggèrent les indices agrégés de protection de l’emploi. Elle s’étend, au-delà, à l’ensemble des conditions d’emploi et de rémunération. Au total, l’importance de la précarité professionnelle telle que ressentie par les salariés tend à renforcer la demande de protection de l’emploi et donc l’attachement à la loi dans un pays où la représentation syndicale reste faible et fractionnée.

Lire l’étude Un panorama des bas salaires et de la qualité de l’emploi peu qualifié en France, P. Askenazy, E. Caroli et J. Gautié, Paris-Jourdan Sciences économiques, Laboratoire d’Economie appliquée, Paris, Working paper, n° 2009-25, 61 p., (2009).

Be Sociable, Share!

Publié dans : Stress, santé

le 14/08/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.