Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

La banalisation de l’injustice sociale O commentaire

souffranceenfranceLes Français souffrent et ne le disent pas.
Comment faisons-nous pour tolérer le sort des chômeurs et des  » nouveaux pauvres « ? Et comment parvenons-nous à accepter sans protester des contraintes de travail toujours plus dures, dont nous savons pourtant qu’elles mettent en danger notre intégrité mentale et physique ? Christophe Dejours, spécialiste du travail, découvre à l’origine de ce consentement silencieux la peur et la honte. Il révèle comment, pour pouvoir endurer la souffrance sans perdre la raison, on se protège.
A la lumière du concept de distorsion communicationnelle de Jürgen Habermas et de celui de banalité du mal d’Hannah Arendt, il met au jour le processus qui fonctionne comme un piège. Alors la souffrance devient impensable. Et l’injustice sociale banalisée…. (Présentation de l’éditeur)

L’auteur

Christophe Dejours : Psychiatre, psychanalyste, professeur au Conservatoire national des Arts et Métiers et directeur du Laboratoire de psychologie du travail et de l’action.

Souffrance en France – La banalisation de l’injustice sociale, de Christophe Dejours Poche – Broché Paru le : 12/02/2009

Be Sociable, Share!

Publié dans : Culture | Stress, santé

le 25/07/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.